FOOTBALL : LE GRAND DEFI DU RC LENS FACE A ARSENAL, 25 ANS PLUS TARD

RC Lens - Arsenal 2023
Les Sang et Or à l'entraînement mardi après-midi à La Gaillette (photo JMD/Sports 5962)

Mardi soir (3 octobre), le RC Lens affronte Arsenal lors de la 2ème journée de la Ligue des Champions au stade Bollaert-Delelis. C’est la plus belle affiche de l’année pour les Sang et Or. La génération 2023 essaiera de renouveler l’exploit de la génération 1998, qui était allé battre les « Gunners », non pas dans leur antre d’Highbury trop petit pour l’occasion, mais bien à Wembley. Des milliers de supporters lensois avaient en effet effectué le court déplacement à Londres. Mais cette fois, c’est devant leur public et dans leur stade que les joueurs de Franck Haise espèrent créer l’exploit.

Ils étaient très jeunes à l’époque. Et beaucoup n’ont pas même vu ce fameux Arsenal-Lens du 25 novembre 1998. Mais la plupart des Sang et Or actuels ont forcément entendu parler de ce match historique (pour Lens), depuis le tirage au sort des groupes de la Ligue des Champions 2023-2024.

Pour le retour sur la scène européenne 20 ans après la dernière campagne, les joueurs lensois porteront un maillot collector de couleur dorée. Il rappelle celui porté par les Sang et Or lors de la saison 2002-2003, date de la dernière apparition du club en C1.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Extrait de la conférence de presse de Franck Haise et Florian Sotoca

La confiance retrouvée des Lensois

Mais cela c’est du passé. Ce mardi, Franck Haise et Florian Sotoca sont venus parler du présent face aux journalistes nombreux pour l’évènement. Ils ont fait preuve tous deux à la fois d’humilité face à l’ogre anglais. Mais aussi de confiance avec les résultats retrouvés depuis trois matches.

L’entraîneur lensois confirme l’effet positif de ce redressement. « Les victoires amènent toujours un surcroit de confiance, elles ont fait du bien à l’ensemble du groupe. Il y avait des choses positives même si les résultats n’étaient pas là et si on en était là, c’était qu’il y avait des manques. Grâce à ce match en partie, durant lequel on a su se montrer à la hauteur de la Ligue des Champions. Cela a renforcé le groupe, les joueurs, pour enchaîner derrière. » 

Le bon match nul obtenu à Séville (1-1) après un début de saison totalement raté a servi de déclic. Le RCL a obtenu deux victoires consécutives en Ligue 1. Et les joueurs ont surtout constaté qu’ils avaient leur place en Ligue des Champions. «Demain, c’est un autre match qui nous attend », confirme l’attaquant Florian Sotoca. « Arsenal est sur sa lancée et en plus, le club a su conserver presque la même équipe que l’an dernier. On sait ce qui nous attend. Mais avec notre petite expérience européenne, on va essayer des les gêner un maximum. Nous avons des joueurs expérimentés dans nos rangs pour gérer ça.»

Lors du dernier entraînement avant ce match Lens-Arsenal de Ligue des Champions, les équipiers de Brice Samba ont semblé sereins et bien en rythme sur le terrain hybride de La Gaillette à Avion.

Les Sang et Or à La Gaillette mardi avant RC Lens-Arsenal FC

Un groupe presque au complet

Pour ce match au sommet, sans doute celui de la saison, Franck Haise dispose d’un groupe presque au complet. A part les blessés de longue durée (Jimmy Cabot, Wuilker Farinez), le RC Lens devra toujours se passer de David Pereira Da Costa. L’international espoir portugais était bien à l’entraînement ce mardi. Mais c’était pour une séance aménagée et sans contact. Autre absent: Massadio Haïdara va de nouveau devoir renoncer encore après Strasbourg. Franck Haise a expliqué que son latéral «sera trop court pour Arsenal».

RC Lens Arsenal 2023
Angelo Fulgini et Wesley Saïd pourraient débuter la rencontre (photo JMD/Sports 5962)

Du côté d’Arsenal, pas de nouvelles ou presque. Les Gunners ont en effet effectué l’obligatoire « media run » de 15 minutes mardi matin à Londres. Plus rare en revanche, ils n’ont même pas tenu la conférence de presse tout autant obligatoire à Lens. Leur avion était en effet cloué au sol à l’aéroport à cause d’e’un violent orage. Finalement, le point presse de Mikel Arteta et de Martin Odegaard était annulée peu après 20h. Cela promet une forte amende au club londonien. Et peut-être une nuit plus courte pour les canonniers d’Arsenal, qui n’ont décollé qu’après 22h.

Mais les joueurs anglais préfèreront être à l’heure mardi, sur le coup de 21h, pour ce match Lens-Arsenal qui s’annonce excitant. Inutile de dire qu’il n’y a plus de places à vendre. Ce sera d’ailleurs le 30è match consécutif de Lens joué à guichets fermés.

C’est pourquoi on s’attend à nouveau à une ambiance exceptionnelle mardi soir à Bollaert-Delelis. « Depuis 5 ans, on a connu des ambiances extraordinaires ici », confirme Florian Sotoca, « que ce soit en Ligue 2, en Ligue 1, et c’est vrai que jouer un match de Coupe d’Europe, c’est toujours sympa à vivre. C’est beaucoup de fierté en tous cas d’avoir ramené ce club ici. Mais le plus important sera de le jouer ce match. Et pas de les regarder. »

RC Lens-Arsenal FC

2è journée de Ligue des Champions 2023-2024. Groupe B. Mardi 3 octobre, stade Bollaert-Delelis à Lens (21h)

Arbitre: Marco Guida (Italie, assisté de Filippo Meli, Giorgio Peretti et Matteo Marchetti (quatrième arbitre)

Le groupe lensois. Leca, Samba, Pandor – Aguilar, Danso, Frankowski, Khusanov, Gradit, Medina, Machado, Maouassa – Abdul Samed, Diouf, El Aynaoui, Fulgini, Mendy, Thomasson – Guilavogui, Saïd, Sotoca, Wahi.

Résultats de la première journée

  • Séville FC – RC Lens: 1-1
  • Arsenal FC – PSV Eindhoven: 4-0
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Lens Arsenal : 2-1 en Ligue des Champions

Les commentaires sont fermés.