FOOTBALL : LE RETOUR DE KHEIRA HAMRAOUI EN EQUIPE DE FRANCE

Retour Kheira Hamraoui
Kheira Hamraoui (n°10) a retrouvé sa place au PSG (photo DR PSG féminines)

C’est sans doute la sensation de la liste des Bleues pour le prochain Tournoi de France. C’est le retour en grâce de la Roubaisienne Kheira Hamraoui, mise au banc du PSG puis de l’équipe de France depuis son agression. Corinne Diacre a choisi de la sélectionner, maintenant que sa situation personnelle s’améliore. Elle retrouvera dans la sélection tricolore la Cambrésienne Ouleymata Sarr.

C’est forcément la première question qui est arrivée lors de la conférence de presse de la sélectionneuse. Corinne Diacre, Nordiste elle aussi, a répondu clairement sur la sélection surprise de Kheira Hamraoui, après avoir prévenu qu’elle ne parlerait pas des affaires qui secouent actuellement le football français.

« Elle a eu du temps de jeu fin 2022 et ce Tournoi de France devait me permettre de faire une revue d’effectif : c’était donc le moment », explique ainsi Corinne Diacre. « Je souhaite revoir Kheira pour voir quel impact athlétique elle peut nous apporter, même si elle a moins de temps de jeu en ce début d’année. Le PSG va avoir des échéances importantes dans un futur proche et aura besoin de tout son effectif, elle va donc en profiter. Ai-je peur des conséquences ? Jamais, ce n’est que du football. Kheira joue à Paris où ça se passe plutôt bien, je ne vois par pourquoi ça se passerait mal chez nous. Nous allons nous focaliser sur le terrain où trois gros matches internationaux nous attendent.« 

Une affaire Hamraoui toujours en cours

On se souvient de cette sombre affaire, où la milieu de terrain du PSG avait été agressée au sortir d’une soirée. Elle avait mise en cause son équipière Aminata Diallo. Cela avait provoqué une mise au ban du club. Mais aussi de l’équipe de France où Kheira Hamraoui venait à peine de revenir.

15 mois plus tard, l’enquête évolue en faveur de la native de Croix (comme Diacre). D’ailleurs, Diallo, d’abord soutenue par la majorité des joueuses du PSG sur le coup, a quitté le club pour jouer en Espagne. Simple coïncidence ? Probablement pas…

Toujours est-il que la sélectionneuse nationale a décidé d’accorder une nouvelle chance à Kheira, avec ce Tournoi de France qui servira de revue d’effectif avec trois matches contre le Danemark, l’Uruguay et la Norvège (voir programme ci-dessous).

 » On ne vas pas faire tout un cas de l’affaire Hamraoui », conclut Corinne Diacre. « Elle a envie d’avancer et nous aussi. On va laisser au passé ce qui s’est passé et se concentrer sur l’avenir : la priorité reste toujours la performance de l’Équipe de France. Se tourner vers l’avenir comme on le fait à chaque fois, et se concentrer sur le terrain.»

Point final sur le retour de Kheira Hamraoui chez les Bleues, où elle jouera une carte importante avant la Coupe du Monde.

Une liste élargie avec Oulé Sarr

Corinne Diacre a retenu 26 joueuses pour cette échéance (4 gardiennes de but, 7 défenseures, 7 milieux de terrain et 8 attaquantes). Kheira Hamraoui retrouvera une autre joueuse nordiste, native de Cambrai. C’est l’attaquante du Paris FC, Ouleymata Sarr (27 ans), ancienne joueuse du LOSC. Tout comme Kenza Dali (Aston Villa), qui a joué quelques mois à Lille, avant la descente en D2.

Vidéo FFF TV. La liste de Corinne Diacre pour le Tournoi de France.

Pour le reste, hormis le retour de Kheira Hamraoui, la sélection est sans surprise. On y retrouve les cadres habituelles: Wendy Renard, Delphine Cascarino, Kadidiatou Diani ou Grace Geyoro. Pas de Eugénie Le Sommer ni de Amandine Henry, la Lilloise avec laquelle la rupture semble définitive.

Marie-Antoinette Katoto et Griedge Mbock, qui relèvent toutes deux d’une grave blessure, sont logiquement absentes, en attendant la fin de leur rééducation.

Ce Tournoi de France constitue la première étape de la préparation pour L’Équipe de France féminine pour la Coupe du monde féminine de la FIFA, organisée en Australie et en Nouvelle-Zélande (20 juillet-20 août 2023).

Placées dans le groupe F, les Bleues défieront la Jamaïque, le Brésil et un barragiste dont l’identité sera connue le 23 février à l’issue d’un barrage mettant aux prises le Panama, la Papouasie-Nouvelle Guinée, le Paraguay et Taïwan. 

Le programme du Tournoi de France

Mercredi 15 février 2023 :

  • Norvège – Uruguay, à Angers (18h00, FFFtv)
  • France – Danemark, à Laval (21h10, W9)

Samedi 18 février 2023 :

  • Danemark – Norvège, à Laval (18h00, FFFtv)
  • France – Uruguay, à Angers (21h10, W9)

Mardi 21 février 2023 :

  • Danemark – Uruguay, à Laval (18h00, FFFtv)
  • France – Norvège, à Angers (21h10, W9)

Billetterie du Tournoi de France : https://billetterie.fff.fr/fffevent/fr

Le calendrier des Bleues

  • Mercredi 15 février 2023 (Laval) : France – Danemark (Tournoi de France)
  • Samedi 18 février 2023 (Angers) : France – Uruguay (Tournoi de France)
  • Mardi 21 février 2023 (Angers) : France – Norvège (Tournoi de France)
  • Avril 2023 : deux matches amicaux à définir
  • Jeudi 6 juillet 2023 (Dublin) : République d’Irlande – France (amical)
  • Dimanche 23 juillet 2023 (Sydney) : France – Jamaïque (Coupe du monde 2023, 1er tour)
  • Samedi 29 juillet 2023 (Brisbane) : France – Brésil (Coupe du monde 2023, 1er tour)
  • Mercredi 2 août 2023 (Sydney) : Barragiste – France (Coupe du monde 2023, 1er tour)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1518 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.