FOOTBALL : LE VAFC BATTU, MAIS MAINTENU EN LIGUE 2

Saint-Etienne VAFC
Les Valenciennois ont souffert dans le chaudron vert (photo DR VAFC)

Les footballeurs valenciennois se sont fait peur dans le chaudron des Verts vendredi soir. Battu 2-0 par l’AS Saint-Etienne, le VAFC se maintient quand même, de justesse, en Ligue 2 grâce aux résultats des autres équipes menacées par la relégation. Une dernière soirée perturbée par l’arrêt du match Bordeaux-Rodez. Ce match était aussi le tout dernier de Mathieu, ancien Lillois et Stéphanois, qui a été fêté au stade Geoffroy-Guichard, tout comme l’entraîneur des gardiens Jérémy Janot.

Six clubs étaient encore concernés par la relégation avant le coup d’envoi de cette 38è et dernière journée de Ligue 2. Après sa victoire à domicile contre Grenoble, le VAFC pouvait assurer tranquillement son maintien en décrochant un match nul à Saint-Etienne. Plus facile à dire qu’à faire, surtout dans un stade Geoffroy-Guichard en fusion, avec près de 40 000 spectateurs.

Les adieux de Mathieu Debuchy

Dans cette ambiance incroyable en Ligue 2, deux Valenciennois ont reçu l’ovation du public. Jérémy Janot et Mathieu Debuchy ont joué en effet plusieurs saisons à Saint-Etienne, où ils ont laissé un excellent souvenir aux supporters. De plus, c’était le dernier match de l’ancien défenseur lillois, qui met fin à sa carrière à l’âge de 37 ans.

Mathieu Debuchy avait un travail à finir avant de prendre une retraite bien méritée. Assurer le maintien pour le VAFC. L’ancien défenseur international entrera en 2è mi-temps pour aider les siens, et jouer les dernières minutes de sa carrière.

Face aux équipiers de leur ancien gardien Gautier Larsonneur, c’est en fait l’actuel « goal-keeper » valenciennois Lassana Sy qui s’est mis en valeur. Les Verts étaient tout simplement supérieurs.

Après une première mi-temps équilibrée, l’ASSE fait la différence en seconde période. Jean-Philippe Krasso ouvre le score d’une belle frappe de 25 mètres qui trompe Lassana Sy (48è, 1-0).

Le match se poursuit sans vraiment s’élever. Saint-Etienne assure ainsi son succès à dix minutes de la fin. Victor Lobry fait un bon travail sur la gauche et centre pour Kader Bamba qui mystifie la défense valenciennoise pour doubler la marque (81è, 2-0).

Le score en restera là. Les Valenciennois doivent attendre la fin de la soirée sur les autres stades pour savoir s’ils se maintiennent. Laval, en s’imposant à Amiens, et Pau, grâce à sa victoire contre Caen, se sauvent. Tandis que Rodez devra attendre. Les Ruthénois menaient en effet 0-1 à Bordeaux avant l’arrêt du match. Un supporter bordelais a bousculé le buteur de Rodez qui est sorti commotionné. Le match n’a pas repris.

Valenciennes sauvé par Paris

Mais la défaite de Annecy à Paris (1-0), condamne définitivement les Haut-Savoyards, qui comptent le même nombre de points (45), mais qui sont derrière Valenciennes à la différence de but. Ahmed Kantari lâchait un ouf de soulagement en conférence de presse après ce maintien in-extremis.

« Ce que les joueurs ont fait est exceptionnel »

Ahmed Kantari, entraîneur du VAFC

« Ce soir, ce n’est pas l’analyse de ce match que je veux faire. Mais celle des 8 matches qui viennent de se passer. Premièrement, il faut remercier les joueurs, parce que sans eux on n’y serait pas arrivé. Prendre 12 points en 8 matches, et donc 2,5 points par match, pour une équipe qui était malade, c’est quelque chose d’exceptionnel. Aujourd’hui, ils valident le maintien par l’investissement qu’ils ont mis. Huit semaines durant lesquelles ils ont bossé comme des malades. »

La Ligue se réunira lundi pour définir le résultat du match Bordeaux-Rodez. Même Rodez est déclaré vainqueur sur le tapis vert, Valenciennes sera classé 16è et donc, premier maintenu. Ahmed Kantari a donc réussi sa mission sauvetage. Mais il devra attendre pour savoir s’il continuera la saison prochaine à Valenciennes, où on s’attend à des prochaines semaines agitées après une brève période d’union sacrée.

La feuille de match

AS Saint-Etienne / VAFC: 2-0 (0-0)

38è journée de Ligue 2. Stade Geoffroy-Guichard. 40 000 spectateurs.

Buts : Krasso (47e), Bamba (81e) pour Saint-Etienne.

Avertissements aux Stéphanois Cafaro (45e), Appiah (70e) ; au Valenciennois Cuffaut (72e).

Saint-Etienne : Larsonneur – Appiah, Briançon (c), Pétrot – Cafaro, Nkounkou, Monconduit, Moueffek (Bouchouari, 68e), Chambost (Lobry, 67e), Krasso (Fall, 83e), Wadji (Bamba, 78e). Entraîneur : Laurent Batlles

 VAFC : Sy -Linguet, Poha, Cuffaut (c) (Diliberto, 82e), Mpata-Lama – Kaba, Masson – Hamache (Debuchy, 66e), Haouari (Boudraa, 55e), Boutoutaou (Ben Seghir, 82e) -Grbic (Bonnet, 82e). Entraîneur : Ahmed Kantari.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1572 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.