FOOTBALL: LES BAFANAS BAFANAS RETROUVENT LES BLEUS 12 ANS APRES KNYSNA

Bafanas Bafanas
Les Bafanas Bafanas à l'échauffement lundi soir au stade Pierre-Mauroy (photo JMD/Sports 5962)

L’équipe de France de football joue ce mardi soir 29 mars contre l’équipe d’Afrique du Sud à 21h15 au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d’Ascq. Ce match amical constituera une revanche symbolique. Lors de la tristement célèbre Coupe du Monde 2010, les « Bafanas Bafanas » avaient battu la plus triste équipe de France de l’Histoire. Les joueurs sud-africains n’auront pas la même ambition dans ce match amical où ils viennent surtout se rôder.

Douze ans après, les fantômes de Knysna planent toujours sur l’équipe de France de football. On se souvient (malheureusement) de cette piteuse élimination lors de la Coupe du Monde organisée en Afrique du Sud. Du comportement inadmissible des joueurs français symbolisé par le scandaleux épisode du car. D’un sélectionneur national, Raymond Domenech, qui avait refusé de serrer la main de son homologue Carlos Alberto Parreira. Et du pitoyable retour en France des Bleus marqués au fer rouge par leur comportement…

L’humiliation de Bloemfontein

Les modestes joueurs d’Afrique du Sud, appelés Bafanas Bafanas (comme ceux du rugby surnommés les Springboks), avaient contribué à cette débâcle en battant les Français 2-1 à Bloemfontein, dans un 3è match où les Français étaient déjà quasiment éliminés. La honte… Hugo Lloris est le seul « survivant » de ce sombre épisode de l’histoire du sport français. Mais le capitaine français, pour ce match particulier, restera sur le banc des remplaçants.

Raymond Domenech refusé de serrer la main du sélectionneur de l’équipe d’Afrique du Sud…

Raphaël Varane, qui sera le capitaine face à l’Afrique du Sud, n’avait que 16 ans lors de ce match de triste mémoire. « Je préfère ne me souvenir que du positif, on apprend toujours du passé…« , plaide diplomatiquement l’ancien lensois.  » Après cette élimination, Il y a eu de nombreuses modifications à tous les niveux, à tous les étages. Cela a permis à la Fédération de procéder à des restructurations, de repenser la vie de groupe. »

Une première confrontation en 1997 à Lens

C’était la 4ème fois seulement que les deux équipes nationales s’affrontaient. Le premier match, c’était … au stade Bollaert à Lens en match amical. C’était le 11 octobre 1997 et la France s’était péniblement imposée 2-1 grâce à deux buts de Stéphan Guivarc’h (53è) et Ibrahim Ba (76è).

Les Bleus avaient ensuite battus les Bafanas Bafanas 3-0 (buts de Dugarry, Issa csc et Henry) en match d’ouverture de la Coupe du Monde le 12 juin 1998 à Marseille. Et le 7 octobre 2000, ils étaient tenus en échec 0-0 à Bloemfontein en match amical, avant le fiasco de la Coupe du Monde 2010 (but de Malouda à la 70è minute). Bilan général donc: 2 victoires, 1 nul et 1 défaite pour la France contre l’Afrique du Sud, avec 6 buts marqués pour 3 encaissés.

Depuis, l’Afrique du Sud n’a guère progressé au classement mondial de la FIFA. Elle se situe actuellement au 68ème rang mondial. L’Afrique du Sud ne s’est pas qualifiée pour la prochaine Coupe du Monde au Qatar (le Ghana a gagné le groupe). Elle ne participait pas non plus à la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) cet hiver.

Une sélection Bafanas Bafanas rajeunie

C’est pourquoi le sélectionneur national Hugo Broos a décidé de reconstruire. Recruté en mai 2021 par la Fédération sud-africaine, L’ancien international belge (69 ans) aligne à Villeneuve d’Ascq une formation fortement rajeunie. L’Afrique du Sud présente quand même un bilan positif sur ses dix derniers matches avec 5 victoires, 4 nuls et une seule défaite (contre le Ghana), lors de ses dix derniers matches. Le dernier, c’était d’ailleurs vendredi à Courtrai avec un résultat nul 0-0 contre la Guinée. Aucun joueur connu dans cette sélection rajeunie. L’ancien lillois et valenciennois Lebo Mothiba n’y figure pas car il relève de blessure.

football Afrique du Sud
Ronween Williams et Hugo Broos en conférence de presse (photo JMD/Sports 5962)

Le Flamand annonce la couleur d’entrée en conférence de presse. « C’est une très bonne expérience pour mes jeunes joueurs d’affronter les champions du Monde. Ceux-ci n’ont pas l’habitude de jouer devant autant de public. La France est plus forte mais ils sont motivés. Ils vont montrer de quoi ils sont faits », affirme Hugo Broos. Le sélectionneur des Bafanas Bafanas précise cependant: » le résultat n’a pas trop d’importance. Le plus important sera de performer contre la France.« 

A ses côtés, le gardien de but et capitaine Ronween Williams confirme. » Quelle expérience pour nous d’être en France ! Nous sommes enthousiastes à l’idée de jouer ce match et nous avons hâte d’y être. C’est aussi une excellente préparation pour les qualifications à la CAN en juin prochain.« 

Face à des Bafanas Bafanas jeunes, mais motivés, les Bleus doivent s’attendre à une opposition positive, dans un match qui pourrait bien être fertile en buts comme un certain France-Jamaïque en 2014, au stade Pierre-Mauroy (8-0).

Le stade de la métropole européenne de Lille sera plein pour ce match amical France-Afrique du Sud. Il y aura peut-être un nouveau record de fréquentation, même si l’Afrique du Sud ne représente pas la plus clinquante des affiches.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 925 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. France Afrique du Sud à Lille: (6à

Les commentaires sont fermés.