FOOTBALL : LES DUNKERQUOIS GARDENT LA TETE FROIDE MALGRE LEUR BELLE ENTAME

USLD avant Annecy
Les Dunkerquois ont bien démarré le championnat (photo JMD/Sports5962)

Troisième journée de Ligue 2 déjà. Contrairement au voisin valenciennois, Dunkerque a bien commencé le championnat en obtenant 4 points sur les deux premières rencontres. L’USLD est donc toujours invaincu à la veille d’un déplacement piège à Annecy, le repêché de dernière minute. Mais l’entraîneur dunkerquois met en garde ses joueurs contre tout excès de confiance. Un message apparemment bien entendu par les joueurs.

De nombreuses questions se posaient encore après le dernier match de préparation entre Dunkerque et Valenciennes. Les maritimes seraient-ils prêts pour leur retour en Ligue 2, après un an de purgatoire ? Etaient-ils même armés pour jouer à ce niveau ?

Des réponses rassurantes ont été apportées dès ce début de saison par l’USLD. D’abord, un match nul (2-2) à domicile face à l’ESTAC, club en provenance de Ligue 1. Puis, et c’était moins attendu, une victoire à Guingamp (0-1) qui permet aux Dunkerquois de compter 4 points en deux matches et de rester ainsi invaincus. Les Nordistes figurent actuellement à la 7è place au classement général, avec le même nombre de points que le 4è, Bastia.

Un état d’esprit à conserver

S’il apprécie la situation, Mathieu Chabert tient à garder la tête froide et ne manque pas de mettre ses joueurs en garde face à tout excès de confiance.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Mathieu Chabert en conférence de presse jeudi

« On fait un début de saison intéressant, notamment en terme de points », affirme l’entraîneur dunkerquois. « C’est intéressant aussi en terme de contenu. Mais il n’y a que deux matches. Il faut vraiment rester hyper concentré et sérieux. Il ne faut pas que la confiance se transforme en suffisance. »

Des propos corroborés par le jeune milieu de terrain (22 ans) Enzo Bardeli. « Quand on fait deux gros matches contre deux grosses écuries, on peut se dire: on va à Annecy, normalement ça le fait… Justement c’est cela qui peut nous faire perdre des points. Il ne faut donc pas se relâcher. Car il n’y aura aucun match facile. Il faut garder notre concentration et ne pas se voir plus beau qu’un autre… »

Conscients du danger, on peut donc espérer voir les Dunkerquois maintenir leur état d’esprit, celui d’une grande solidarité qui se manifeste aussi bien sur le terrain que dans le vestiaire. Ce sera nécessaire pour l’USLD à Annecy. Mathieu Chabert n’hésite pas à parler du match le plus difficile de ce début de saison. D’abord à cause de la chaleur. Ensuite parce que le club savoyard renforce actuellement son effectif. Enfin sur l’état d’esprit. « Quand les gens ont connu des moments difficiles comme cela, ça donne beaucoup de solidarité dans le groupe. Et souvent, les équipes qui ont connu ces situations là effectuent ensuite une bonne saison grâce à ce supplément d’âme. »

Un match piège à Annecy

On rappelle que le FC Annecy, relégué à la fin de la saison passée, a été repêché à la veille de la 1ère journée après la relégation administrative définitive de Sochaux.

Le technicien biterrois rappelle aussi que Annecy jouera son premier match devant son public car le premier avait lieu à huis clos. Un soutien important car la saison passée, les matches à Annecy ont souvent été joués à guichets fermés.

Effectivement, le huis clos a pesé lourd puisque lors de la 1ère journée, Annecy s’était lourdement incliné (1-4) contre Guingamp. Avant d’aller décrocher un bon match nul (0-0) à Angers, qui descend aussi de Ligue 1. Actuellement 16è au classement de Ligue 2, le club de Haute-Savoie doit donc prendre des points à domicile pour assurer le maintien.

USL Dunkerque avant Annecy
Enzo Bardeli en conférence de presse jeudi (photo JMD/Sports5962)

Mais l’USLD peut encore compter sur la solidarité de ses joueurs, qui a permis une remontée rapide en Ligue 2. « On peut compter sur un vestiaire soudé », affirme ainsi Enzo Bardeli. « C’était cela notre force. Cette année, nous avons quelques recrues tout en gardant beaucoup de joueurs présents l’an passé. Elles se sont bien adaptées. Le vestiaire vit bien. Avec le staff, on est vraiment bien. On se sent en confiance et sur le terrain, on donne tout. »

Bardeli le vrai Dunkerquois

Originaire de Dunkerque, Bardeli apprécie donc cette situation et se sent bien à l’USLD. Après 10 saisons passées chez les jeunes du LOSC, il ne vit pas comme une reculade le fait d’évoluer en Ligue 2, alors que ses compagnons de promotion comme Lucas Chevalier ou Cheik Niasse poursuivent une carrière de haut-niveau.

L’USLD se déplace à Annecy avec un groupe presque au complet. Son buteur Rayan Ghrieb sera en effet là, après sa sortie sur blessure à Guingamp. Tous les feux sont donc au vert pour les Dunkerquois avant ce déplacement piège à Annecy.

FC Annecy – USL Dunkerque, 3ème journée de Ligue 2 BKT. Parc des Sports (19h). Arbitre: Faouzi Benchabane.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1360 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.