FOOTBALL : LES TROIS COUPS POUR LE RC LENS EN LIGUE 1

RC Lens la reprise
Jonathan Gradit et Florian Sotoca seront les deux vice-capitaines cette saison (photo/Sports 5962)

Le championnat de France de Ligue 1 débute ce vendredi 11 août avec une affiche entre l’OGC Nice et le LOSC (21h, Allianz Arena). Le RC Lens, vice-champion de France, se déplace aussi, dimanche à Brest (13h stade Francis-Le-Blé). Les deux clubs nordistes joueront cette saison en Coupe d’Europe. Ils attaquent la Ligue 1 avec ambition, en attendant la fin du mercato. Le point sur la reprise au RC Lens à 24 heures du déplacement à Brest.

Le RC Lens a connu une saison 2022/2023 exceptionnelle, au point de terminer un point seulement derrière le PSG. Cette 2ème place qualifie le club artésien directement pour la Ligue des Champions. Il sera difficile de mieux faire, et même de faire aussi bien, comme le confiait Franck Haise lors de la première conférence de presse de la saison 2023/2024 de Ligue 1, vendredi matin au centre technique de la Gaillette à Avion.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. La conférence de presse de Franck Haise à La Gaillette

Le manager lensois reste prudent quant à l’annonce des objectifs. « Ce qui a été fait par l’équipe, le groupe, le club l’an passé est certainement exceptionnel », rappelle-t’il ainsi à juste titre. « Ça l’est sur la moyenne de points en tout cas, mais aujourd’hui on repart avec zéro point et sur la même ligne que tout le monde. Le club avance, grandit sur le plan budgétaire aussi, mais on n’a pas le statut de favori comme un certain nombre d’équipes. On avance, on progresse mais il faut qu’on reste assez lucide sur ce qu’on doit faire et peut faire.« 

Un mercato très actif à Lens

L’été était actif chez les Sang et Or, avec notamment le départ de deux tauliers: Seko Fofana et Loïs Openda. Peut-être les deux meilleurs joueurs de la saison passée. Pierre Onana (Besikktas) et Adam Buksa (Antalyasport, prêt) ont eux pris la direction de la Turquie. Mais le club a commencé très tôt son mercato. Si bien que toutes les recrues ont pu commencer leur préparation à La Gaillette. En contant les fins de contrat et les prêts, il y a déjà eu 9 départ pour 8 arrivées.

Six nouveaux joueurs sont donc arrivés à Lens. Il s’agit de Abduqodir Khusanov (Zorka BDU), Óscar Cortés (Millionarios), Andy Diouf (Bâle), Neil El Aynaoui (Nancy), Morgan Guilavogui (Paris FC) et Stijn Spierings (Toulouse). On peut y ajouter Angelo Fulgini, dont l’option d’achat a été levée avec Mayence. Le Douaisien était arrivé cet hiver.

Dans les grandes lignes, le recrutement est fait. Mais il faudra bien sûr remplacer Loïs Openda, dont le départ n’était pas vraiment prévu. Mais le RC Lens veut prendre son temps, comme l’explique aussi Franck Haise. « Il vaut mieux prendre son temps et faire les choses avec conviction plutôt que de se précipiter pour un joueur sur lequel on n’est pas totalement aligné ou convaincu. On a toujours fait comme ça. Evidemment que c’est toujours mieux d’avoir les joueurs le plus tôt possible. On sait aussi la réalité d’un mercato sur certains postes, ce n’est pas évident. Si on doit attendre une semaine de plus et peut-être le dernier jour du mercato, on attendra. Si ça arrive plus tôt ce sera une bonne nouvelle. »

RC Lens la reprise
Franck Haise en conférence de presse vendredi (photo JMD/Sports 5962)

Le brassard à Brice Samba

La piste la plus avancée concerne l’attaquant anglais Chuba Akpom. Selon le journal L’Equipe, Middlesbrough et Lens sont tombés d’accord pour le transfert de l’attaquant de 27 ans. Un transfert estimé à 11 millions d’euros et 2 millions d’euros de bonus pour un contrat de 4 ans.

Brice Samba participait à cette conférence de presse avant la reprise du RC Lens. Le gardien lensois sort d’une saison parfaite. Elu meilleur gardien de Ligue 1, il a fait aussi ses débuts en équipe de France. Il devient aussi le capitaine de l’équipe, après le départ de Seko Fofana. « Je ne m’y attendais pas. Mais c’est un plaisir et une fierté. » Jonathan Gradit et Florian Sotoca seront ses suppléants pour le brassard.

« Nous essaierons partout de mettre notre jeu en place »

Brice Samba

A la veille de cette nouvelle saison, Brice Samba définit ainsi l’objectif commun: « faire aussi bien que la saison dernière. » Mais il est bien conscient que ce sera difficile, avec en plus la Ligue des Champions qui n’occupe pas encore les esprits. Néanmoins, les Sang et Or ont déjà préparé la prestigieuse compétition par une semaine européenne à 3 matches contre Wolfsburg, Empoli et Manchester United.

« Nous en tirons des enseignements positifs », affirme Brice Samba. « Le match contre Manchester United notamment nous a beaucoup appris, sur les matches de haut-niveau. Il faut rester concentré du début à la fin. Ne pas avoir de trou d’air… Nous avons rencontré des écuries qui ont plus de moyens. Mais nous pouvons être fiers de ce que nous avons réalisé. Quand on a le jeu, on peut voyager. Partout où nous irons, nous essaierons de mettre notre jeu en place… Le fait d’enchaîner ces 3 matches en pleine préparation nous a montré ce que nous devrons réaliser durant cette période de la Ligue des Champions. »

Un premier test à Brest

En attendant l’Europe, place au championnat avec un premier match délicat à Brest. « En trois saisons, nous n’avons jamais gagné là-bas, à part la victoire en Coupe de France cette année », rappelle pertinemment Franck Haise. Celui-ci souligne aussi le bon travail accompli par son prédécesseur Eric Roy, qui a permis au Stade Brestois d’échapper à la relégation.

Le groupe lensois à Brest

Vendredi, les Sang et Or se sont entraînés à 13h, l’heure de coup d’envoi du match dimanche en Bretagne. Comme quoi, rien n’est laissé au hasard au RC Lens pour cette reprise de la Ligue 1.

Stade Brestois-RC Lens, 1ère journée de Ligue 1. Dimanche 13 août, stade Francis Le Blé (13h)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1570 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.