FOOTBALL : DEJA UN AIR DE LIGUE DES CHAMPIONS AU STADE BOLLAERT-DELELIS

Lens-Torino
Les Lensois avant le coup d'envoi au stade Bollaert-Delelis (photo JMD/Sports 5962)

Le RC Lens et Torino font match nul (0-0) au stade Bollaert-Delelis dans unerencontre de préparation jouée à guichets fermés. Ce match de gala en semaine avait une allure de répétition générale avant la Ligue des Champions. Les 36 604 spectateurs (record pour un match amical) ont apprécié, malgré le déluge. Les nouvelles recrues ont convaincu dans une formation qui monte en puissance, et qui pense déjà à la Coupe d’Europe.

Les supporters du RC Lens retrouvaient donc ce mercredi 2 août leur stade Bollaert-Delelis pour l’avant-dernier match de préparation contre Torino. Les deux premiers ont eu lieu dans le cadre plus modeste du stade François-Blin à Avion. Cette opposition pourtant amicale affichait à nouveau guichets fermés ! Mais pour ceux qui ne le savaient pas, surprise… Les parties basses des tribunes Delacourt et Trannin étaient transformées en places debout, comme la Tony-Marek depuis 4 ans. Ce qui, pour le moment, n’amène pourtant aucune place supplémentaire.

« Nous n’avons pas encore obtenu la dérogation nécessaire de la FFF et des pouvoirs publics », nous explique un responsable du club. C’est pourquoi ce soir, la norme reste à 48 000 places. Quel intérêt dès lors ? « Pour avoir une ambiance plus festive. Les supporters debout vibrent beaucoup plus. De plus, beaucoup de sièges étaient en mauvais état. Et puis, nous ne désespérons pas d’obtenir la dérogation une fois que le dossier aura passé tous les obstacles administratifs. » Ce qui n’est jamais une mince affaire en France…

Pour des raisons de sécurité aussi, des murets avec des barrières ont été construits, pour éviter un envahissement de terrain.

Une semaine européenne pour les Sang et Or

Si la dérogation est accordée pour la Ligue 1, elle devrait s’appliquer aussi pour la Ligue des Champions. Lors des saisons précédentes, l’UEFA a toujours entériné les tribunes debout homologuées.

Lens-Torino amical Bollaert
La nouvelle configuration de la tribune Delacourt, avec la partie debout (photo JMD/Sports 5962)

C’est pourquoi ce match en plein milieu de semaine, et au coeur de l’été, présentait déjà des allures de Coupe d’Europe. Le RC Lens effectuait en effet une semaine-test en configuration Ligue des Champions. Trois matches en une semaine contre trois clubs étrangers, habitués de l’Europe: Wolfsburg, Torino et Manchester United samedi. Avec donc deux déplacements à la clé. Pour le staff de Franck Haise, les joueurs comme les techniciens ne découvriront pas cette organisation très différente lorsqu’ils disputeront leur premier match de poule à la mi-septembre.

La météo aussi s’était mise en mode test. Il y avait en effet un temps d’automne sur la région, avec de la fraîcheur, du vent et de la pluie pour cette journée d’août…

Pour ce 6è match de préparation, Franck Haise alignait d’entrée trois recrues aux côtés des cadres: Stijn Spierings et Andy Diouf en milieux défensifs dans un 3-4-3 avec Morgan Guilavogui en pointe. Mais face à des Italiens bien en jambes, Brice Samba sera le premier à se mettre en valeur avec plusieurs interventions décisives en première période. Au Torino FC, le Lillois et ancien joueur de Valenciennes Adrien Tameze est présent et entrera en 2è mi-temps.

Le jeu va ensuite s’équilibrer. Les Sang et Or se créent à leur tour des occasions dans une première mi-temps enlevée, et de bonne qualité. Mais les deux équipes regagnent les vestiaires au repos sur le score de 0-0.

La tradition: le public lensois chante les corons quand les joueurs reviennent sur la pelouse

Les malheurs de Jean-Louis Leca

Un véritable déluge s’abat sur Lens juste après « les Corons », alors que commence la seconde mi-temps. Le rythme est toujours aussi vif malgré les conditions de jeu difficiles. Les Turinois se montrent à nouveau les plus pressants.

Mais comme en première mi-temps, les Sang et Or vont revenir dans le match. Les occasions se multiplient de part et d’autre dans une partie toujours aussi plaisante, avec un jeu qui va d’un camp à l’autre. Les deux entraîneurs font tourner leur effectif, sans pour autant provoquer de baisse de régime.

Seule fausse note: la sortie sur blessure du gardien remplaçant Jean-Louis Leca, rentré en jeu un quart d’heure avant seulement. Ce qui entraîne le retour dans le but lensois de Brice Samba (87è). Le nouveau capitaine du RCL terminera donc le match où finalement rien ne sera marqué (0-0, score final).

Il y avait tout dans ce match, sauf des buts. C’est ce qu’a expliqué devant la presse l’entraîneur Franck Haise, satisfait de la prestation de son équipe.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Les commentaires de Franck Haise après Lens-Torino.

Franck Haise a également confirmé que Brice Samba, « de part son statut d’international« , sera le capitaine cette saison après le départ de Seko Fofana.

Après le match nul à Wolfsburg, et celui à domicile face à Torino, le RC Lens termine sa semaine européenne samedi par un choc fort attendu. Les Sang et Or affronteront Manchester United et sa pléthore de stars. Ce sera à 13h45 dans le stade mythique de Old Trafford.

La feuille de match

RC Lens – Torino FC: 0-0

Match de préparation. Stade Bollaert-Delelis. 2 août 2023 (19h). 36 604 spectateurs. Temps très pluvieux et frais. Pelouse en bon état.

Arbitre: Rudy Buquet

Avertissements : RC Lens : Medina (82′). Torino FC : Singo (52’).

RC Lens: Samba (c) Leca (68‘) (Samba, 87’) – Haïdara, Danso, Medina (Khusanov, 79’) – Le Cardinal (Frankowski, 68‘), Spierings (Abdul Samed, 62’), Diouf (Thomasson, 68‘), Machado (Gradit, 68‘) – Sotoca (Sishuba, 79’), Pereira da Costa (Fulgini, 62’) – Guilavogui (Cortés, 79’).

Entraîneur: Franck Haise

Torino FC: Gemello – Schuurs, Buongiorno, Rodriguez (c) (Bayeye, 58’) – Vojvoda (Dembelé, 81’), Ricci (Tameze, 46’), Ilic (Gineitis, 73’), Singo (Zima (58’) – Karamoh (Radonjic, 46’), Seck (Verdi, 73’), Sanabria (Pelligri, 58’).

Entraîneur: Ivan Juric

Les réactions

Angelo Fulgini, milieu du RC Lens: « C’était une bonne opposition, et nous aurions pu remporter ce match. Mais on va garder le positif. Il nous a manqué un peu d’efficacité. On a des opportunités, de belles situations. Il manquait le dernier geste et la finition pour gagner.« 

Julien Le Cardinal, défenseur du RC Lens: « On a mis beaucoup d’intensité. Ce match nous a bien fait travailler sur les plans tactique et athlétique. On continue donc la préparation. On va monter crescendo. Il nous reste encore une semaine et demie, avec un dernier match à Manchester. »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1641 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. RC Lens reprise de la Ligue 1 à Brest

Les commentaires sont fermés.