FOOTBALL: L’USL DUNKERQUE TENUE EN ECHEC PAR AMIENS GARDE UN PETIT ESPOIR DE MAINTIEN

Dunkerque Amiens ligue 2
Marco Majouga s'est montré dangereux face à Amiens (photo Laurent Sanson/USLD)

Le match de la 35ème journée de Ligue 2 face à Amiens SC avait l’allure de match de la dernière chance pour l’USL Dunkerque. Toujours 19èmes au classement avant ce derby des Hauts-de-France, les maritimes n’ont plus le droit à l’erreur au fur et à mesure que la fin du championnat approche. Malheureusement le match nul 0-0 ne les arrange pas. Malgré leurs efforts, les Dunkerquois voient le maintien se compliquer de plus en plus.

Ce match était joué un jour (vendredi) et à un horaire (21h) inhabituels. C’est pourquoi une promotion avec une offre famille avait été lancée par la billetterie pour remplir le stade Marcel-Tribut. Mais il faisait bien frais pour ce match à deux vitesses entre une équipe en position défavorable pour le maintien, et un adversaire qui n’avait plus rien à jouer. Autant dire que la victoire était obligatoire pour l’USLD face au voisin picard. Car la situation s’est compliquée depuis la défaite dans l’autre derby contre Valenciennes.

Comme il l’avait annoncé la veille en conférence de presse, Romain Revelli alignait dans les buts Jérémy Vachoux à la place d’Axel Maraval titulaire mardi à Ajaccio. Pour le reste pas vraiment de surprise dans la composition de l’équipe compte-tenu des indisponibilités de Iron Gomis et Jérémy Huysman.

Des occasions mais pas de réussite

Conscients de l’enjeu, les Dunkerquois se montrent offensifs en première période. Ils se créent notamment une série d’occasions peu avant la demi-heure de jeu par Adama Niane (19è), Demba Thiam (27è) et Marco Majouga (29è). Mais aucune n’aboutit. Pire: Malik Tchokounté se blesse apparemment tout seul. L’USLD perd son capitaine remplacé par Mohamed Ouadah à la 30è minute.

La principale occasion revient pourtant à Amiens. A la 41è minute, Formose Mendy frappe de volée le ballon mais Jérémy Vachoux réussit une superbe parade. Finalement, rien ne sera marqué. Et à la mi-temps les joueurs rejoignent les vestiaires sur un score somme toute logique de 0-0.

Adama Niane s’est bien battu, en vain… (photo Laurent Sanson/USLD)

Le match reprend à peine que Marco Majouga inquiète à nouveau Régis Gurtner d’une frappe à bout portant. Les maritimes continuent à pousser sur le but amiénois. Lancé par Amine Salama, Mohamed Ouadah obtient même une balle de but à la 77è minute. Mais Gurtner l’ancien Boulonnais, repousse une nouvelle fois.

Amiens est au bord du KO. Mais la défense résiste face aux déboulés dunkerquois, parfois brouillons. Le public de Tribut s’enflamme enfin. En vain… Ses favoris ne parviendront pas à marquer malgré tout leurs efforts, et une ultime occasion pour Kevin Rocheteau, dans le temps supplémentaire. Dunkerque et Amiens se quittent sur un match nul 0-0 qui éloigne un peu plus l’USLD de la Ligue 2.

Car lors de fraîche soirée, Quevilly-Rouen s’impose 3-0 à Nancy dans un match houleux qui a peu de chances d’être rejoué. Mais comme Rodez perd 3-2 à Nîmes, tout espoir d’accrocher le barrage n’est pas totalement perdu, comme Romain Revelli l’a confié en conférence de presse. Car l’USLD est toujours 19ème, mais à trois points de ces deux clubs, à trois journées de la fin.

Les réactions

Philippe Hinschberger, entraîneur de l’Amiens SC. » On a été obligé de résister et on l’a plutôt bien fait. Ils ont eu des occasions en seconde période. Nous, on a essayé d’attaquer, il y a eu pas mal de pertes de balles débouchant sur des contres. L’objectif était de bien se préparer pour la fin de saison. Techniquement, on a fait des choses assez dingues, il y aura des choses à remettre en place pour l’année prochaine. On doit être capable de faire autre chose. Même si on a plutôt maîtrisé la première période. »

Romain Revelli, entraîneur de l’USL Dunkerque. » Les joueurs ont mis tout le coeur qu’il fallait mettre pour défendre en avançant, pour essayer de se projeter du mieux qu’on pouvait. Au moins on n’a pas de regrets sur l’esprit qu’il fallait mettre. Mais c’est vrai qu’on n’espas payé. C’est dommage…Mais au delà de l’analyse, ce qui est dur, c’est de perdre deux joueurs. »

Même s’il semblait désabusé par le résultat, Romain Revelli a tenu à positiver et à garder espoir pour la fin du championnat.

Vidéo SPORTS 59/62.Romain Revelli en conférence de presse après Dunkerque-Amiens.

La feuille de match

Vendredi 22 avril – 21h | Stade Tribut, Dunkerque.
USL Dunkerque 0 – 0  Amiens SC (0-0) | 35ème journée de Ligue 2 BKT
Arbitre :
 Olivier Thual
Affluence : 
2.400 spectateurs

USL Dunkerque : Vachoux, Ba, Trichard, Yohou, Thiam, Brahimi, Pierre, Kikonda (Rocheteau, 82′), Tchokounte (c) (Ouadah, 32′), Majouga (Salama, 64′), Niane.
Entraîneur : Romain Revelli

Dijon FCO : Gurtner, Fofa, Opoku, Mendy, Pavlovic (c), Sy, Lachuer (Fofana, 85′), Benet, Zungu (Lomotey, 70′), Arokodare (Lusamba, 70′), Akolo (Dossevi, 79′).
Entraîneur : Philippe Hinschberger

Avertissements : Marco Majouga (57′) pour Dunkerque

LE BON NUL DE VALENCIENNES FACE A AJACCIO

L’autre club nordiste, Valenciennes FC, est également tenu en échec sur sa pelouse du Stade du Hainaut lors de cette 35ème journée de Ligue 2. Mais ce match nul sur le même score que Dunkerque-Amiens (0-0) représente quand même une bonne performance. Car l’adversaire en face, c’était l’AC Ajaccio, toujours concerné par l’accession en Ligue 1.

Les joueurs de Christophe Delmotte mettent aussi fin à une triste série de 4 défaites consécutives. Au classement, le VAFC reste 16è avec 37 points. Mais il compte plus que 3 points d’avance sur l’actuel barragiste Quevilly-Rouen, et 6 sur le 19è, Dunkerque.

Christophe Delmotte voit le côté positif du résultat. » C’était notre plan de jeu, on est seizième, on avait ce besoin urgent de point. On voulait montrer qu’on était capable de tenir la dragée haute à une équipe de haut de tableau. C’est important de montrer que l’on peut tenir. »

On notera que l’opération billetterie famille a bien fonctionné. Plus de 15 000 spectateurs assistaient au match contre 5 000 habituellement.

VAFC – AJACCIO : 0-0 (0-0)

35e journée de Ligue 2 BKT

Vendredi 22 avril, 21 heures

Stade du Hainaut, Valenciennes. 15.451 spectateurs

Arbitre : M. Schneider

Avertissements : Robail (71′), Boutoutaou (80′) pour Valenciennes ; Marchetti (10′), Courtet (13′), Moussiti Oko (76′) pour Ajaccio

VAFC : Chevalier – Debuchy, Ntim, Cuffaut – Linguet, Kaba, Masson, Dos Santos – Robail (Boutoutaou, 74′), Zinga (Bonnet, 66′), Hamache

Remplaçants : Konaté (g.), Vandenabeele, Diliberto, Picouleau, Ayité, Boutoutaou, Bonnet

Entraîneur : Christophe Delmotte

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.