LIGUE 2: LE DERBY DU NORD POUR VALENCIENNES VAINQUEUR A DUNKERQUE (1-2)

Dunkerque Valencienne derby
Le stade Marcel Tribut a battu son record d'assistance pour ce derby (photo Laurent Sanson/USLD)

Le derby du Nord de Ligue 2 entre Dunkerque et Valenciennes a tenu ses promesses. Il s’est terminé par la victoire (1-2) des Hennuyers qui vengent l’affront du match aller où ils s’étaient inclinés (1-3) face aux maritimes. Le VAFC s’éloigne de la zone rouge contrairement à l’USLD dont la situation devient de plus en plus inconfortable.

L’appel des joueurs aux supporters a été entendu par le public dunkerquois. Au coup d’envoi de ce derby du Nord, les deux tribunes du stade Marcel-Tribut rénové étaient presque pleines. Une dizaine de cars venaient aussi de Valenciennes apporter plus de 500 supporters. C’était la promesse d’une belle soirée de football pleine d’émotions, sans pass vaccinal, sans masque, mais avec un enjeu énorme pour les deux équipes.

Pas de round d’observation dans ce duel entre mal-classés. Dès la 9ème minute, le défenseur valenciennois Allan Linguet ouvre le score en reprenant d’une tête plongeante le centre de Julien Masson. C’est la douche froide pour le public dunkerquois.

Après ce début euphorique, Valenciennes se rée une nouvelle occasion par Floyd Ayité, qui voit son tir repoussé par Jérémy Vachoux.

La tension en tribune

Les maritimes semblent dépassés. Et survient un nouveau coup dur: la blessure de Kevin Rocheteau. L’attaquant dunkerquois sort. Le jeune Enzo Bardelli le remplace à la 28è minute. Il faut attendre la 31è minute pour voir le 1è tour dunkerquois, de Adama Niane, qui passe à côté du but gardé par Lucas Chevalier. L’attaquant dunkerquois se montre à nouveau dangereux en fin de mi-temps. Mais il est contré par Emmanuel Ntim.

Le score en restera là. Les deux équipes regagnent le vestiaire sur le score de 0-1 pour Valenciennes. Samuel Yohou, blessé, va céder sa place durant le repos à Adon Gomis.

Le VAFC poursuit sa domination dès la reprise. A la 49è minute, Quentin Lecoeuche sème la panique dans la défense maritime. Mais Jérémy Vachoux détourne son tir.

Les Dunkerquois essayent alors de desserrer l’étau adverse et se montrent enfin dangereux. Par Niane à nouveau à la 53è, puis Malik Tchokounté trois minutes plus tard. La défense valenciennoise plie, mais ne rompt pas. Les vagues bleues échouent sur le mur jaune.

Les esprits s’échauffent dans ce derby de ligue 2 et un début de bagarre se produit entre supporters de Dunkerque et Valenciennes dans la tribune d’honneur. Mais l’échauffourée est vite éteinte.

Une fin de match complètement folle

Alors que le VAFC gère son avantage, l’USLD trouve enfin l’ouverture à la 80è minute. Adama Niane, l’homme du match, réussit un superbe tir en pivot dans la surface de réparation et égalise. Le public dunkerquois explose de joie après ces longues minutes de frustration.

Dunkerque Valencienne foot
Adama Niane a marqué un superbe but (photo Laurent Sanson/USLD)

Mais sa joie sera de courte durée. Trois minutes à peine après l’égalisation, Aymen Boutoutaou, qui venait à peine de rentrer à la place de Ayité, redonne l’avantage à Valenciennes, ce qui provoque de nouvelles tensions entre supporters.

Les Dunkerquois jettent leurs dernières forcent dans la bataille. Mais la défense valenciennoise contient leurs assauts et Valenciennes remporte finalement ce derby du Nord 1-2. Les joueurs du Hainaut sont soulagés et ils font célébrer cette victoire de longues minutes avec leurs supporters venus en force pour ce derby du Nord.

Les statistiques sont en faveur de l’USLD mais le VAFC a été plus réaliste.

Les réactions

Christophe Delmotte, entraîneur du VAFC. « On fait une bonne première mi-temps. Dunkerque a beaucoup poussé en deuxième mi-temps. On a sans doute reculé… Mais c’est un super état d’esprit. Cette victoire, c’est un vrai collectif qui l’emporte ce soir. Il y a eu la détermination que l’on a depuis le match à QRM. Aujourd’hui, ça fait encore la différence. On sait que sur un derby, il faut mettre ces valeurs de détermination. L’équipe a répondu présent. Il y a de vraies satisfactions ce soir.« 

Romain Revelli, entraîneur de l’USLD.  » J’ai beaucoup de déception ce soir pour les joueurs. Je n’ai rien à leur reprocher sur l’investissement qu’ils ont produit et sur le gain des duels. Je suis vraiment déçu parce qu’on a fait une bonne deuxième mi-temps et c’est comme ça qu’on doit gagner les matches. On prend deux buts sur des erreurs individuelles qu’on peut éviter. »

Adama Niane, attaquant de l’USLD. « Pour moi, le plus important était la victoire. On est vraiment déçu. Surtout qu’on avait bien préparé ce match. On a fait trois matches cette semaine, mais ce n’est pas une excuse. C’est un derby. Après, on ne va pas lâcher. Il reste huit matches. L’objectif reste le maintien. »

Christophe Delmotte en conférence de presse après le match (photo JMD/Sports 5962)

Pas de bouleversement au classement

A l’issue de cette 30è journée, le VAFC reste 15è mais s’éloigne de la zone de relégation. » Nous avons aujourd’hui 36 points. Il en faut encore 7 à aller chercher« , a affirmé Christophe Delmotte, pas mécontent de l’opération.

En revanche, cette défaite ne condamne pas encore l’USLD, vu les mauvais résultats de ses concurrents directs. Dunkerque est 19è avec 30 points et reste dans la roue de Grenoble (16è, 33 pts), Rodez (17è, 32) et Quevilly (18è, 31). Il y aura du suspense jusqu’à la fin pour le maintien en ligue 2.

La feuille de match de Dunkerque – Valenciennes Ligue 2

30ème journée de Ligue 2, stade Marcel Tribut

USL DUNKERQUE – VALENCIENNES FC: 1-2 (0-1).

Arbitre : M. Schneider.

Buts : Niane (81′) pour Dunkerque ; Linguet (9′), Boutoutaou (85′) pour Valenciennes.

DUNKERQUE : Vachoux ; Trichard, Yohou (A. Gomis, 46′), Ba (Vannoye, 79′), Thiam ; Kerrouche, Ouadah, Brahimi ; Rocheteau (Bardeli, 28′), Tchokounté (cap.), Niane.Remplaçants : Maraval ; Abeddou, Majouga, Pierre.Entraîneur : Romain Revelli.

VALENCIENNES : Chevalier ; Linguet, Debuchy, Ntim, Cuffaut (cap.), Lecoeuche (Abeid, 79′) ; Kaba, Masson (Yatabaré, 70′), Ayité (Boutoutaou, 79′) ; Bonnet, Guillaume (Robail, 64′).Remplaçants : Konaté ; Dos Santos, Hamache.Entraîneur : Christophe Delmotte.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 677 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.