CYCLISME: LES FAVORIS DE LIEGE-BASTOGNE-LIEGE 2022, AVEC VAN AERT, MAIS SANS POGACAR

Liège-Bastogne-Liège 2022
Tadej Pogacar s'est imposé l'année dernière à Liège (photo ASO/Aurélien Vialatte)

Les enseignements de la Flèche Wallonne, remportée par Dylan Teuns devant Alejandro Valverde et Aleksandr Vlasov, ne bousculent pas les pronostics à la veille de Liège-Bastogne-Liège 2022. En effet, le verdict du Mur de Huy ne remet pas en cause les chances de Julian Alaphilippe d’aller chercher une ligne de palmarès dont il rêve, ou du doyen espagnol de faire des adieux en apothéose aux Ardennaises. Tadej Pogacar en revanche déclare forfait la veille de cette 108è édition.

Mais les hommes en vue sur la Flèche Wallonne seront aussi rejoints ce week-end par plusieurs autres prétendants susceptibles de frapper fort : Wout Van Aert pour sa première participation à la Doyenne ; Matej Mohoric en candidat crédible pour un doublé San Remo-Liège ; Valentin Madouas et Romain Bardet qui allongent la liste des Français en mesure de briller.

La première Doyenne de Wout Van Aert

Wout Van Aert sera bien la grande attraction de cette 108è édition de Liège-Bastogne-Liège. Le champion de Belgique a annoncé sa participation à l’issue de Paris-Roubaix où il termine 2ème. Une course qu’il va découvrir. Son succès sur l’Amstel Gold Race en 2021 rappelle qu’il présente également un profil « ardennais ». Le champion de Belgique ne s’est jamais aventuré sur la Doyenne. Mais c’était le cas aussi l’an passé de Tadej Pogacar vainqueur de ce monument devant Julian Alaphilippe pour sa 1ère participation. Sa 2ème place à Paris-Roubaix a d’ailleurs achevé de convaincre que son état de forme n’avait pas été gravement affecté par son épisode Covid.

Vidéo SPORTS 59/62. Wout Van Aert après Paris-Roubaix.

Julian Alaphilippe figure également parmi les grands favoris même si sa 4ème place à la Flèche Wallonne constitue une déception et pose des questions sur son état de forme. Les hommes forts de Huy mercredi font forcément partie de ce groupe. A commencer par le vétéran espagnol Alejandro Valverde 2ème de sa dernière Flèche Wallonne.

Tadej Pogacar, lauréat l’an passé, en revanche ne défendra pas son titre. Après son échec à la Flèche Wallonne, le double vainqueur du Tour est parti en Slovénie suite au décès de sa belle-mère. Le Slovène a annoncé ce samedi matin qu’il renonçait à disputer Liège-Bastogne-Liège 2022.

On reverra ainsi Dylan Teuns sous le feu des projecteurs bien que le final de dimanche l’avantage beaucoup moins que les redoutables pentes du Mur de Huy. Ce qui ne sera pas forcément le cas pour Aleksandr Vlasov, probablement en mesure de compléter le podium comme sur la Flèche. Les places d’honneur obtenues par Michael Woods (5ème) et Dani Martinez (6ème) les positionnent comme des candidats légitimes au titre à Liège. Le tir groupé réalisé par les Français Rudy Molard (8ème), Warren Barguil (9ème) et Alexis Vuillermoz (10ème), suivis de près par Benoit Cosnefroy (13ème), peut également leur donner espoir de se mettre en avant à Liège.

Julian Alaphilippe et son équipe Quick Step ont un gros esprit de revanche (photo ASO/Gautier Demouveaux)

Des Français ambitieux à Liège-Bastogne-Liège 2022

Le rendez-vous liégeois qui boucle la saison des classiques de printemps attire également quelques prétendants de grande valeur qui ont fait l’impasse sur le Mur de Huy. Hormis Van Aert, on pense à Matej Mohoric en vue à Paris-Roubaix (5è). Il était partie prenante du sprint final de 2020 remporté sur tapis vert par Primoz Roglic et a pris encore plus de volume depuis cette 4e place, notamment avec sa victoire sur Milan-San Remo il y a quelques semaines.

Côté français, c’est probablement sur Valentin Madouas que se reporteront les espoirs de Groupama-FDJ, sur le podium de 2021 avec David Gaudu, mais forfait sur la Flèche pour une bronchite. En revanche, Romain Bardet, vainqueur du Tour des Alpes, montre une forme encourageante qui pourrait le replacer au niveau de son podium de 2018 (3ème), voire mieux. Enfin, Philippe Gilbert s’est réservé pour sa course de cœur, qu’il a remportée en 2011 et sur laquelle il va peaufiner son record de participations en accrochant son 17ème dossard. Voilà une stat que Valverde ne pourra pas lui enlever !

L’équipe nordiste Cofidis alignera une formation solide avec ses trois leaders-grimpeurs Guillaume Martin, Jesus Herrada, vainqueur de la Classic Grand Besançon, et Jon Izagirre, 2ème du Tour du Pays Basque.

Le parcours de Liège-Bastogne-Liège 2022 @ASO

On notera aussi un changement de parcours dû aux inondations qui ont touché la Wallonie l’été passé. La côte des Forges a été retirée car la route d’accès est impraticable. De fait, il n’y aura pas cette année de difficulté répertoriée entre la côte de la Redoute (km 227,7) et la côte de la Roche-aux-Faucons (km 243,8), où s’est régulièrement jouée la sélection décisive depuis que l’arrivée est revenue dans le centre-ville liégeois (2019).

Ce changement de parcours fait dire à Julian Alaphilippe:  » La course peut être différente, ça ira très vite parce qu’il y aura des équipes pour durcir la course de loin. À partir de la Redoute, il faut être prêt partout. Et bien sûr que les jambes soient au rendez-vous »

Les principaux engagés de Liège-Bastogne-Liège 2022

Allemagne

BORA-hansgrohe : Higuita (Col), Hindley (Aus), Vlasov (Rus)

Australie

Team BikeExchange-Jayco : Matthews, Schultz (Aus)

Bahrein

Bahrain-Victorious : Teuns (Bel), Mohoric (Slo), Landa (Esp)

Belgique

Quick-Step Alpha Vinyl : Alaphilippe (Fra), Evenepoel, Vansevenant (Bel)

Lotto Soudal : Gilbert, Wellens (Bel)

Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux : Pozzovivo (Ita), Bakelants (Bel)

Alpecin-Fenix : Vine (Aus)

Sport Vlaanderen-Baloise : Herregodts (Bel)

Bingoal Pauwels Sauces WB : Paasschens (Hol), Wirtgen (Lux)

Emirats Arabes Unis

UAE Team Emirates : Hirschi (Sui), Soler (Esp), Ulissi (Ita)

Espagne

Movistar Team : Valverde, Mas, Aranburu (Esp)

Equipo Kern Pharma : Adria (Esp)

Etats-Unis

Trek-Segafredo : Mollema (Hol), Ciccone (Ita)

EF Education-Easypost : Uran (Col), Carr (Gbr), Powless (Usa)

France

AG2R Citroen Team : Cosnefroy, Paret-Peintre (Fra), Jungels (Lux)

Groupama-FDJ : Madouas, Molard (Fra)

Cofidis : G.Martin (Fra), Jes.Herrada, I.Izagirre (Esp)

L’équipe Cofidis lors de la présentation de samedi avec Gabrielle Pilote-Fortin, Guillaume Martin et Ion Izagirre (photo ASO/Gautier Demouveaux).

Team Arkea-Samsic : Barguil, Gesbert (Fra), Anacona (Col)

TotalEnergies : Latour, Vuillermoz (Fra)

Grande-Bretagne

Ineos Grenadiers : Martinez (Col), Kwiatkowski (Pol), Rodriguez (Esp), Pidcock (Gbr)

Israel

Israel-Premier Tech : Woods (Can), Fuglsang (Dan), Impey (Afs)

Kazakhstan

Astana Qazaqstan Team : Nibali, Moscon (Ita), De la Cruz (Esp), Lutsenko (Kaz)

Norvège

Uno-X Pro Cycling Team : Johannessen (Nor)

Pays-Bas

Jumbo-Visma : Van Aert, Benoot (Bel), Vingegaard (Dan)

Team DSM : Kragh Andersen (Dan), Bardet (Fra)

LE DUEL ITALO-HOLLANDAIS SE POURSUIT CHEZ LES FEMMES

La Néerlandaise Annemiek Van Vleuten espère prendre sa revanche de la Flèche Wallonne (photo Gautier Demouveaux/ASO)

129 coureuses sont prêtes à s’affronter, dimanche, sur la dernière grande classique du printemps. Parmi elles, les Italiennes Elisa Longo Borghini, lauréate de Paris-Roubaix Femmes avec Zwift, et Marta Cavalli, vainqueure de la Flèche Wallonne Femmes mercredi.

Vainqueure de trois des cinq premières éditions, l’équipe SD Worx garde sa “faim de victoires”. Leur collectif s’annonce une nouvelle fois très solide, porté notamment par son duo composé d’Ashleigh Moolman-Pasio et de Demi Vollering, la tenante du titre.

 Les supporters néerlandais pourront aussi compter sur Annemiek Van Vleuten, qui a salué samedi la diversité grandissante chez les championnes qui ont brillé ce printemps, alors que sa compatriote Marianne Vos (Jumbo-Visma) manquera à l’appel après avoir contracté le Covid-19.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 675 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.