FOOTBALL : UNE ENQUETE EN COURS APRÈS LES INCIDENTS DU HAVRE

HAC RC Lens bagarre
Des fumigènes dans le parcage lensois durant le match HAC Lens (photo JMD/Sports 5962)

Alors que le RC Lens s’apprête à recevoir le PSV Eindhoven en Ligue des Champions, on apprend qu’une enquête est lancée suite à la bagarre survenue à la fin de la rencontre entre le HAC et le RCL vendredi soir au Havre. Un supporter lensois a été sérieusement blessé peu après le but refusé à Florian Sotoca. Suite à cette agression, le club normand a décidé de porter plainte contre ses propres supporters, ce qui n’est pas banal.

La scène se déroule dans les tribunes du stade Océane, au Havre, vendredi 20 octobre, pendant le match entre le Havre Athletic Club et le Racing Club de Lens. A la 93e minute de la rencontre, Florian Sotoca croit ouvrir le score pour les Lensois (le but sera finalement refusé pour hors-jeu)… C’est alors qu’un supporter Sang et Or, installé dans une tribune située dans le prolongement du kop ciel et marine, craque un fumigène pour exprimer sa joie. Plus du chambrage qui va déplaire à une fraction de supporters havrais violents. Une bagarre éclate alors et le Lensois est tabassé. 

« À la fin de la rencontre HAC-RC Lens, une bagarre a éclaté entre un supporter lensois et des spectateurs havrais. Blessé, le supporter du RC Lens a été pris en charge par les stadiers, puis par les secouristes et le médecin dédié aux spectateurs, avant de pouvoir quitter l’enceinte« , détaille le HAC dans un communiqué.

Le communiqué officiel du HAC publié lundi après-midi

Une célébration mal venue

Pris en charge par les stadiers, puis par les secouristes et le médecin en charge des spectateurs, le supporter est sorti du stade sur une civière. Apparemment, cette personne va bien. Si le parcage visiteurs était plein, avec environ 2 000 Lensois, d’autres supporters venus du Pas-de-Calais tout proche avaient aussi pris place dans les autres tribunes. Notamment celle attenant au kop havrais. Là où se déroulait la bagarre à la fin de ce HAC – Lens.

HAC Lens bagarre
La bagarre a eu lieu juste à gauche du kop havrais (photo JMD/Sports 5962)

« Suite à ces faits de violences, le club porte plainte contre les spectateurs impliqués et prendra en parallèle des mesures à leur encontre », assure le club havrais, qui ajoute qu’il « continuera à être intransigeant envers les spectateurs violents et prendra toutes les mesures permettant de garantir la tranquillité et la sécurité du public« .

Selon les premières informations, la vidéosurveillance du stade Océane a déjà permis d’identifier certains agresseurs. On attend maintenant la suite. Hormis les résultats de l’enquête, la Ligue du Football professionnel (LFP) pourrait aussi prendre des sanctions.

On se souvient qu’une rencontre entre le HAC et le RC Lens avait déjà dégénéré il y a une dizaine d’années. Mais cela se passait en face, dans le vieux stade Jules Deschaseaux. Et c’était en Ligue 2. Après la sévère défaite de leur équipe, des spectateurs lensois avait saccagé la tribune visiteurs. En arrachant notamment les sièges, avant de les jeter sur la pelouse.

Un supporter lensois blessé

Cela explique sans doute les précautions prises autour du parcage visiteurs avant le match. Les photographes de presse notamment ne pouvaient pas approcher de ce kop. Cependant, l’ambiance entre les deux camps était plutôt joviale, avant ces incidents de fin de rencontre. Mais durant la partie, on a quand même vu des fumigènes dans les deux kops. Et on peut se demander comment ces objets ont pu passer les contrôles de sécurité.

« Sans les stadiers, il aurait pu mourir »

Un supporter havrais

La bagarre, même brève, a été particulièrement violente, comme le rapporte le quotidien Paris-Normandie. « Une bande de supporters enragés lui ont sauté dessus sauvagement. Les stadiers étaient dépassés devant cette violence et personne n’en parle mais quel courage et professionnalisme. IIs ont juste été tout bonnement exceptionnels (…) Sans eux je pense qu’il aurait pu mourir », confiait ainsi un supporter havrais.

Sur la pelouse, les joueurs n’ont pas vu cette violence en tribune. En zone mixte après la rencontre, personne n’a ainsi évoqué ces incidents. Pas plus qu’en conférence de presse. Une enquête préliminaire est néanmoins en cours, après la plante du Havre AC. Cela risque de reposer la question des déplacements de supporters. Même si cette fois, les Lensois sont plus victimes que responsables.

Vidéo Dailymotion SPORTS 5962. Ruben Aguilar en zone mixte après Le Havre-Lens

Espérons que cela se passera mieux pour ce match de Ligue des Champions, entre le RCL et le PSV. Les autorités ne cachent pas avoir des craintes avec la venue des supporters d’Eindhoven. Il y aura ainsi un service de sécurité important autour du stade Bollaert-Delelis.

RC Lens – PSV Eindhoven, mardi 24 octobre (21h). 3è journée de Ligue des Champions. Stade Bollaert-Delelis à Lens. Match à guichets fermés.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1519 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.