VOILE : THOMAS RUYANT POUR UN DOUBLÉ SUR LA TRANSAT JACQUES VABRE

Transat Jacques Vabre Thomas Ruyant
Thomas Ruyant à la barre de For People (photo Pierre Bouras/TR Racing)

Dimanche 29 octobre sera donné le départ de la 15ème Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre. Vainqueurs de cette course en double dans la catégorie IMOCA en 2021, le Dunkerquois Thomas Ruyant et le Réunionnais Morgan Lagravière reviennent avec un nouveau foiler, « For People », dans le but de remporter une 2ème victoire consécutive. Nous avons rencontré au Havre, avant cette Transat JV, Thomas Ruyant, qui a les yeux braqués sur le prochain Vendée Globe. Mais qui vise avant cela le doublé sur cette Route du Café.

Le Havre, Jean-Marc Devred

Après l’annulation de la présentation des concurrents de la classe IMOCA samedi après-midi au Village de la Transat JV (Jacques Vabre), Thomas Ruyant est parti directement à Lorient se ressourcer quelques jours en famille. Il reviendra jeudi pour le briefing obligatoire, suivi de la présentation des skippers ainsi reportée. Mais avant cela, nous l’avons rencontré pour évoquer la Transat Jacques Vabre 2023, le Vendée Globe 2024-2025 et son nouveau bateau.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Entretien exclusif au Havre avec Thomas Ruyant

Après sa brillante victoire l’année dernière dans la Route du Rhum, le marin dunkerquois a suivi la fin du chantier de son nouveau foiler. Ce plan Koch-Finot Conq était cette fois construit sur place, à Lorient, par le chantier CDK Technologies. Celui-ci a été mis à l’eau au printemps dernier. Il a gagné dès sa première course la Guyader Bermudes 1000 Race, avec Morgan Lagravière, sur le désormais baptisé « For People », même si le bateau appartient au partenaire principal, et surtout fidèle, Advens. Mais cette fois encore, le naming est laissé à une association caritative, Entourage. Toujours dans l’optique de soutenir un projet sociétal.

Des résultats convaincants

Le Britannique Sam Goodschild lui, a repris l’ancien voilier de Thomas, LinkedOut, rebaptisé cette fois « For the Planet ». Un autre projet sociétal pour lequel les deux hommes se sont associés au sein du TR Racing. Un peu comme en formule 1, le skipper nordiste et son partenaire Alexandre Fayeulle ont créé une véritable écurie de course au large. Les entraînements se font toujours à deux bateaux. Et surtout, les moyens sont mutualisés pour plus d’efficacité.

Ce nouveau mode de fonctionnement s’est tout de suite montré performant. Les deux voiliers sont en effet montés tous les deux sur le podium de la première course de l’année, la Guyader Bermuda 1000 Race. For People avec le duo Ruyant-Lagravière terminait en effet premier en IMOCA. For the Planet avec le tandem Sam Goodschild-Thomas Koch terminait 3ème.

Vidéo TR Racing. Les deux foilers du team « We sail For People and Planet » à l’entraînement

La course suivante, la Rolex Fastnet Race s’est moins bien passée. Les conditions météo étaient extrêmement dures. Et For People a dû abandonner suite à une avarie structurelle. Celle-ci a été réparée au chantier naval cet été. Une fois remis à l’eau, For People a participé au Défi Azimut, disputé sur place à Lorient. Et là, Thomas Ruyant prend une encourageante 3ème place, juste avant la Transat JV.

« C’est un bateau qui a été mis tôt à l’eau. Et la casse que l’on a eu sur le Fastnet alors qu’on était en tête arrive finalement au bon moment. On a eu le temps de réparer le bateau; de le renforcer. On a une équipe performante pour ce genre de situation. « 

Comme une écurie de F1

La création d’une véritable écurie de course porte aussi ses fruits, selon Thomas. « Depuis qu’on a le nouveau bateau, nous n’avons pas fait une navigation seul. On était toujours deux bateaux pour naviguer. Ce qui est hyper riche car la confrontation directe, on ne la trouve que sur quelques stages dans l’année et sur les courses. Avec cette formule à 2, nous sommes toujours en confrontation, même sur des navigations techniques. Sam et moi on se nourrit ainsi l’un l’autre. Les équipes aussi… »

« Il y a une concurrence plus affûtée »

Thomas Ruyant

Tout est également mutualisé (logistique, projets, communication, outillage, lieux), ce qui entraîne de réelles économies d’échelle, pour le chef d’entreprise qu’est devenu le skipper dunkerquois.

Transat Jacques Vabre Thomas Ruyant
Morgan Lagravière et Thomas Ruyant à la manoeuvre (photo Pierre Bouras/TR Racing)

Maintenant, Thomas Ruyant retrouve la Transat JV avec envie. Gagner une seconde fois consécutive, c’est le challenge qu’il se donne donc avec Morgan Lagravière. Cela malgré une concurrence féroce. 40 voiliers engagés en effet ici en classe IMOCA. Des anciens monocoques à dérives; des foilers première génération; des foilers neufs. Et la plupart des concurrents du prochain Vendée Globe présents à cette répétition générale.

Le Vendée Globe à l’horizon

« On sait qu’on a le bateau pour cela. Et l’équipe pour cela. On a fait un bateau bien-né. Il nous a même réservé de bonnes surprises à des allures où on ne l’attendait pas forcément. Avec Morgan nous nous sentons encore plus prêts qu’il y a deux ans. Par contre, il y a une concurrence qui est aussi plus affûtée. Ce sera loin d’être simple. Mais on a beaucoup de cartes en main pour jouer devant. »

La saison ne s’arrêtera pas d’ailleurs en Martinique. Thomas participera dans la foulée, en solo cette fois, à la course retour appelée « Retour à la Base », qui partira de Fort-de-France le 22 novembre. Cette transat à l’envers servira notamment de qualification pour le Vendée Globe.

Mais pour le skipper dunkerquois, qui n’a pas de souci pour cette qualif’, ce sera surtout l’occasion de naviguer seul sur sa nouvelle monture, en conditions de course, comme ce sera le cas quelques mois plus tard dans le Vendée Globe. Un graal de la voile qu’il veut à tout prix gagner.

Le palmarès de Thomas Ruyant

– Vainqueur de la Mini Transat 2009
– Vainqueur de la Route du Rhum 2010 en Class40
– Co-Vainqueur de la Transat AG2R La Mondiale 2018 avec Adrien Hardy
– Co-Vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2021 avec Morgan Lagravière sur LinkedOut
– Vainqueur de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022 sur LinkedOut
– Vainqueur de cinq transats sur 4 supports différents 
– Abandon Vendée Globe 2016 au large de la Nouvelle-Zélande à bord de l’Imoca Le Souffle du Nord pour le Projet Imagine 
– Cinquième de la Transat Jacques Vabre 2019 avec Antoine Koch à bord de l’Imoca Advens for Cybersecurity 
– Troisième de la Vendée – Arctique – Les Sables 2020 à bord de l’Imoca LinkedOut 

– Sixième du Vendée Globe 2020 – 2021 

– Vainqueur de la Guyader Bermuda 1000 Race 2023 sur For People

Le nouveau projet sociétal de Thomas Ruyant

We Sail for People and Planet est un collectif d’acteurs, autour de deux voiliers et de deux skippers, qui vise à exploiter la puissance du sport de haut niveau pour accélérer des programmes sociaux et environnementaux concrets et à fort potentiel. Il vise à engager les entreprises dans l’action globale en faveur des Hommes et de la Planète et à travers deux voiliers et deux skippers, FOR PEOPLE de Thomas Ruyant et FOR THE PLANET de Sam Goodchild, qui portent les initiatives de l’association Entourage et du fonds citoyen Team For the Planet.  

Porté par Advens, spécialiste de la cybersécurité, et Leyton, cabinet de conseil en financement du progrès durable, ce collectif pousse le curseur de la performance sportive et sociétale un cran plus loin, en alignant deux bateaux au départ du prochain Vendée Globe avec l’objectif d’engager le plus grand nombre dans l’action pour les Hommes et la Planète (Info Agence TB Presse).

Le calendrier sportif de For People

Transat Jacques Vabre Thomas Ruyant
For People, un bateau bien-né (photo Pierre Bouras/TR Racing)

2023 
Bermudes 1000 Race Brest – Brest : départ le 7 mai / VICTOIRE
Rolex Fastnet Race Cowes – Cherbourg : départ le 22 juillet / Abandon
Défi Azimut Lorient Agglomération : départ le 19 septembre / Thomas, 3ème à bord de FOR THE PLANET
Transat Jacques Vabre Le Havre – Martinique : départ le dimanche 29 novembre 
Retour à la Base Fort-de-France / Lorient: départ le 22 novembre 

2024
The Transat CIC : mai 
New York – Vendée : juin
Défi Azimut Lorient Agglomération : septembre
Vendée Globe : départ le 10 novembre 2024

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1519 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

4 Trackbacks / Pingbacks

  1. Transat JV Thomas Ruyant favori en IMOCA – SPORTS 59/62 – Francipost: Informations en Temps Réel
  2. Transat JV Pierre Brasseur portrait
  3. Transat Jacques Vabre IMOCA départ retardé
  4. Le Havre départ des IMOCA mardi matin

Les commentaires sont fermés.