GYMNASTIQUE : L’ARQUOISE MAËLYS LENCLOS DOUBLE CHAMPIONNE D’EUROPE D’AÉROBIC !

Antalya Maëlys Lenclos championnats d'Europe
Maëlys Lenclos lors de son solo victorieux (photo Rainer Fleck/FFG)

La jeune sociétaire (19 ans) de l’Association Municipale Gymnique d’Arques, Maëlys Lenclos, réussit le doublé aux championnats d’Europe d’aérobic qui avaient lieu du 17 au 19 novembre à Antalya (Turquie). La Nordiste, formée par ses parents au complexe sportif spécialisé d’Arques, s’impose en effet en solo puis en trio pour son entrée chez les seniors.

Maëlys Lenclos, championne d’Europe chez les juniors en 2021 à Pesaro (ITA) et double championne de France en titre, s’empare ce dimanche de la médaille d’or chez les seniors. Quatrième lors de la phase qualificative, Maëlys réalise un magnifique solo chargé d’émotion. La pensionnaire du club de l’AMG Arques améliore son score de sept dixièmes et se hisse naturellement en tête du classement devant l’Ukrainienne Anastasiia Kurashvili et la Bulgare Borislava Ivanova.

La joie de Maëlys (Leclon ?) après son sa finale en solo

Dans l’Antalya Gymnastics Hall, Maëlys Lenclos récidive un peu plus tard dans le trio féminin, en compagnie de la Toulousaine Clara Lestruhaut et de la Savoyarde Victoria Trosset. Le trio tricolore, sacré champion du circuit coupes du monde 2023, entrait samedi dans la compétition en confiance. Les Françaises se classent ainsi 2èmes des qualifications après un excellent passage. Elles obtiennent le score de 20.347 pts à quelques centièmes derrière l’Italie en pole position.

Une progression constante

En finale, elles sont les dernières à s’engager dans cette compétition côté Français. Les filles réalisent un superbe passage qui leur permet d’accéder à la plus haute marche du podium européen. Avec la note de 10.447 pts, elles devancent la Roumanie de deux dixièmes, suivie de l’équipe 2 italienne avec 19.894 pts.

La gymnaste artésienne confirme sa progression dans la hiérarchie internationale. Durant l’été 2022, avec Clara et Victoria, elle avait ainsi frôlé le podium (4èmes) lors des Jeux Mondiaux à Birmingham (USA), qui rassemble les disciplines non-olympiques.

Antalya Maëlys Lenclos championne d'Europe 2023
Maëlys avec le trio français aux Jeux Mondiaux 2022 à Birmingham (photo CNOSF/KMSP)

Maëlys Lenclos est un pur produit de l’AMG Arques. Elle a logiquement débuté dans ce club, sous la direction de ses parents entraîneurs, Laëtitia et Johan Lenclos. Cette commune proche de Saint-Omer (et durement touchée ces derniers jours par les crues de l’Aa) possède en effet la plus belle salle de gymnastique spécialisée de France. Elle s’y entraîne donc tout au long de l’année, même si elle se rend une fois par mois au CREPS de Toulouse, siège du Pôle France d’aérobic, une discipline connexe, mais non-olympique, de la Fédération française de Gymnastique. Arques avait d’ailleurs accueilli les 8èmes championnats d’Europe en novembre 2013. Maëlys avait à l’époque 9 ans. Mais elle pratiquait déjà ce sport… depuis l’âge de 8 mois, grâce à la babygym ! Et elle se met à l’aérobic à l’âge de 7 ans.

Fidèle à Arques

Depuis, elle est restée fidèle à Arques. Elle y a toutes ses marques, comme elle l’explique au mediaweb Spotgym.Depuis 2015 ou 2016, je ne sais plus exactement, on m’a proposé d’aller en pôle mais je ne préférais pas donner suiteAu début, je me trouvais trop jeune et puis ensuite je ne me voyais pas quitter Arques. C’est une très belle structure, avec de belles installations ce qui me permettait de continuer à m’entrainer dans de bonnes conditions, je suis entraînée par mes parents, on se connaît par coeur, j’ai tous mes repères ici donc je ne me voyais pas changer. Par rapport à mes cours aussi, c’était également plus simple de rester à Arques, donc toutes ces raisons ont fait que je ne préférais pas rejoindre un pôle.

En tous cas, cette recette paye vu le palmarès que Maëlys Lenclos possède déjà. Seul regret, c’est que l’aérobic ne soit pas discipline olympique, ce qui limite son impact médiatique.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1520 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.