HANDBALL : L’USDK FORTIFIE SA « COLONNE VERTEBRALE »

USDK cadres
Florent Billant, Tom Pelayo, Samir Bellahcène, Steve Marie-Joseph et Benjamin Afgour "rempilent" à l'USDK (photo JMD/Sports 5962)

Alors que l’on n’a pas encore atteint la mi-saison en Starligue, l’USDK prépare activement les deux prochaines saisons et travaille déjà sur le recrutement. Ainsi, ce jeudi 8 décembre, les responsables du club de handball dunkerquois ont annoncé la prolongation des contrats de cinq de ses joueurs cadres. Samir Bellahcène, Tom Pelayo Steve Marie-Joseph, Benjamin Afgour et Florent Billant restent au club au moins jusqu’en 2025. C’est un peu la « colonne vertébrale » de l’équipe pro qui est ainsi renforcée pour l’avenir.

Avec les arrivées des entraîneurs Franck Maurice et Tarik Hayatoune, le projet sportif de l’USDK a évolué depuis la saison dernière, et le départ du duo Cazal-Calbry. Aussi, ces annonces de prolongations confortent ce projet.

Le gardien et capitaine Samir Bellahcène , l’ailier gauche Stève Marie-Joseph, le pivot international Benjamin Afgour, et les deux « enfants du pays » Tom Pelayo et Florent Billant prolongent en effet leur contrat jusqu’en 2025. Et même 2026 pour Afgour. Avec des options pour une troisième année pour les quatre autres.

Le clip vidéo de la signature des cinq joueurs dunkerquois

L’ambition de redevenir européen

Ces joueurs sont cinq cadres de l’USDK que le duo d’entraîneurs tenait à tout prix à conserver pour les prochaines années; et donc d’en faire une priorité dans le recrutement. « Nous avions beaucoup de joueurs en fin de contrat cette année », explique Jean-Pierre Vandaele. « Il fallait aller vite. Ils sont tous sollicités. Ils ont des agents. Il y a de grands clubs qui ont une vision sur eux. Tous ont des propositions et il a fallu négocier avec eux dès le début de saison. »

Selon les propres dires du président, ces cinq joueurs cadres constituent « la colonne vertébrale » de l’équipe, actuellement 8ème du championnat de Starligue. Il faut savoir que dix joueurs sont en fin de contrat à la fin de la saison.

 » Les joueurs qui ont resigné ont l’impression d’être dans un nouveau club »

Jean-Pierre Vandaele, président de l’USDK

Pour le président de l’USDK, cette signature permet de libérer l’esprit des joueurs qui peuvent se consacrer totalement à leur équipe, et d’avancer tout de suite le recrutement. « Notre but c’est d’être dans le premier quart du championnat et d’arriver aux places européennes rapidement. Depuis notre titre en 2014, on régressait d’une année sur l’autre. Il y avait une certaine lassitude. Je ne fais pas le procès des anciens entraîneurs, qui ont permis de gagner tous nos titres. Mais on voit que les méthodes de travail ont changé. Que les stratégies doivent changer. Et que les joueurs qui ont resigné ont l’impression d’être dans un nouveau club. Même s’ils avaient d’autres propositions, avec des salaires supérieurs. »

C’est ce que confirme Samir Bellahcène, devenu la saison dernière un des meilleurs gardiens français. « Je suis arrivé à la reprise le 18 juillet. Tout avait changé: le système, la préparation, le staff, la façon de s’entraîner, les emplois du temps. On a ainsi suivi une préparation européenne, en Hongrie. Tout de suite, cela m’a mis dans le bain. »

Un nouveau projet et de nombreux changements

C’est pourquoi le nouveau capitaine dunkerquois, qui se voyait pourtant partir en fin de saison, a donné son accord pour prolonger. « J’ai des projets de famille aussi. Et j’avais du mal à entamer la saison en étant embrouillé sur mon avenir. J’avais besoin d’une stabilité. C’est pourquoi j’ai préféré rester et je crois que j’ai fait le bon choix. »

Samir Bellahcène, le gardien et capitaine de l’USDK (photo JMD/Sports 5962)

Ce choix satisfait pleinement Franck Maurice, arrivé cette saison de Nîmes, accompagné du Picard Tarik Hayatoune, qui était à Limoges.  » Notre volonté était, déjà depuis le mois de juin, de prolonger les cadres de l’équipe. Cela a pris du temps car nous avions besoin de nous connaître. Et eux avaient besoin de certitudes. Ce choix est celui du staff. On a la chance ici à Dunkerque de travailler avec des dirigeants autour de Jean-Pierre (Vandaele) qui nous laissent la main totale sur le sportif. Eux tranchent sur l’aspect contractuel et financier. Mais l’équipe, c’est nous qui la forgeons. J’ai vraiment beaucoup de chance de pouvoir travailler sur un environnement stable et apaisé. »

Les discussions se poursuivent avec d’autres joueurs de l’effectif actuel. Deux ont d’ores et déjà écarté l’idée d’une prolongation. C’est le cas pour Théo Avelange-Demouge. Venu de Proligue (Saran) lors du recrutement pour 2021, l’ailier de l’USDK a éclaté la saison dernière pour devenir le meilleur buteur de l’équipe, avec une moyenne de 7 buts par match. Il a été fortement sollicité et quittera Dunkerque en fin de saison pour aller jouer dans l’un des meilleurs clubs français, le HBC Nantes.

Un joker médical pour tout de suite

Si l’équipe dirigeante a fait le choix de la stabilité en renouvelant ces cinq joueurs cadres, ils se retrouvent aussi face à une urgence de recrutement. Les deux meneurs de jeu O’Brian Nyateu et Josef Pujol se sont gravement blessés contre Aix pour le premier (rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche), et Cesson pour le second (rupture du tendon d’Achille). Il leur trouver rapidement un joker médical pour pourvoir le poste de demi-centre.

Franck Maurice, le nouvel entraîneur de l’USDK (photo JMD/Sports5962)

 » On est aussi dans cette recherche là », confirme Franck Maurice, » j’espère qu’elle sera aussi efficace que les renouvellements. Car ce n’est pas une bonne période pour recruter. Il y a beaucoup de blessés un peu partout. Moi je n’ai pas envie d’aller chercher un joueur pour faire le nombre. Il y a dans le centre de formation des gamins sur lesquels on peut s’appuyer pour cela. Mais nous avons quand même besoin d’un joueur d’expérience en plus, surtout sur un poste aussi spécifique que celui de meneur de jeu. »

Avant ce recrutement, l’USDK sera ainsi fortement handicapé dimanche par plusieurs absences face au HBC Nantes, l’un des ogres de la Starligue. Mais elle aura avant la fin de l’année et la trêve internationale de janvier deux matches plus abordables, contre Chartres et Istres.

En attendant de découvrir ce nouveau joueur, le public dunkerquois, revenu en nombre à la salle Dewerdt des stades de Flandre, aura droit à un vrai match de gala dimanche en fin d’après-midi. Avec le plaisir de voir une équipe locale offensive et spectaculaire, avec plus de 30 buts marqués à chaque fois.

Dimanche 11 décembre (17h), 13ème journée de Starligue: US Dunkerque – HBC Nantes, à la salle Dewerdt

Les fiches des joueurs prolongés

Samir Bellahcene
Gardien et capitaine de l’USDK depuis la saison 2022/2023
Arrivé au club en 2018
Nationalité : France
Né le : 20/02/1995
Age : 27 ans

Stève Marie-Joseph
Ailier gauche de l’USDK
Arrivé au club en 2019 
Nationalité : France
Né le : 03/01/1994
Age : 28 ans

Tom Pelayo
Arrière droit de l’USDK
Formé au club
Nationalité : France
Né le : 23/02/1997
Age : 25 ans

Florian Billant
Ailier droit de l’USDK
Formé au club
Nationalité : France
Né le : 07/07/1996
Age : 26 ans

Benjamin Afgour
Pivot de l’USDK
Formé au club, parti pour Montpellier en 2017, revenu en 2020
Nationalité : France
Né le : 01/04/1991
Age : 31 ans

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1019 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.