HANDBALL : LA DERNIERE DE NIKOLA KARABATIC A DUNKERQUE

USDK PSG Nikola Karabatic
Nikola Karabatic quitte la salle Dewerdt après USDK-PSG (photo JMD/Sports 5962)

Ce deuxième match de la saison de Starligue à domicile était déjà l’affiche de l’année à Dunkerque. L’USDK recevait en effet le PSG, inamovible champion de France depuis 9 ans ! Ce match de gala joué dimanche en fin d’après-midi présentait un autre intérêt. C’était la dernière apparition de Nikola Karabatic à la salle Dewerdt des Stades de Flandre avec ce duel USDK-PSG. Le public dunkerquois, qui remplissait totalement la salle, a fêté comme il se doit l’un des meilleurs joueurs français, et peut-être mondiaux, de l’histoire du handball.

On le sait, Nikola Karabatic dispute sa dernière saison à haut-niveau. Le multiple champion olympique, du Monde et d’Europe espère terminer son extraordinaire carrières aux Jeux Olympiques de Paris 2024. D’ici là, il entame en Starligue ce qui ressemble à un « Nikola Karabatic Tour« . Celui-ci faisait étape dimanche à Dunkerque. Les joueurs, le staff et tous les spectateurs de la salle Dewerdt pleine à craquer ont rendu hommage à l’ancien meilleur handballeur de la planète, avec notamment une haie d’honneur des joueurs juste avant le coup d’envoi.

17 minutes seulement sur le parquet

Bastien Lamon, champion de France avec l’USDK avant le règne parisien, a chaleureusement embrassé l’aîné des Karabatic, avec lequel il s’est souvent empoigné lors des duels de Starligue avec le PSG. Il lui a aussi remis un maillot du club à son nom. Un autre ancien Expert, Daniel Narcisse, était aussi dans la tribune présidentielle pour encourager son ancien partenaire en équipe de France, avec lequel il a partagé ses meilleures années.

Cependant, la star française ne fera que quelques apparitions en 1ère mi-temps. Le nonuple champion de France, nettement supérieur à Dunkerque, n’aura en effet pas besoin de ses services. Il restera même en survêtement et sur le banc en seconde période.

En tout, Nikola Karabatic n’aura joué qu’un peu moins de 17 minutes de cet USDK-PSG. Il n’a jamais tiré, se contentant dans ce match de défendre, et d’effectuer quand même une passe décisive. Mais Nikola était bien présent aux Stades de Flandre. Et c’était bien là l’essentiel pour le public dunkerquois. C’était la dernière fois qu’on le voyait en effet à Dunkerque.

L’hommage de Franck Maurice

L’entraîneur dunkerquois Franck Maurice, qui l’a souvent côtoyé en Starligue, lui a aussi rendu un vif hommage en conférence de presse. « C’est un joueur immense, qui a un palmarès immense aussi. En plus, il dégage une certaine classe et humilité qui fait que le personnage est discret. Chaque fois que je l’ai croisé, c’est quelqu’un d’hyper investi, d’hyper respectueux. Et mentalement, c’est un monstre. Tous ses entraînements, c’est de la précision, c’est de l’investissement. Tous les matches, c’est pareil.« 

« Nous avons eu la chance de pouvoir croiser cet immense joueur »

Franck Maurice, entraîneur de l’USDK

« Lui, que ce soit Dunkerque ou Kielce », poursuit le technicien dunkerquois, » il y met le même sérieux, le même sérieux, la même rigueur et la même intensité. C’est cela la marque des Grands. Il le fait depuis qu’il a gagné la Ligue des Champions à l’âge de 17 ans. C’est plus de 20 ans de carrière au plus haut niveau. C’est exceptionnel. Et nous avons ainsi eu la chance de pouvoir le croiser. Il faut qu’on s’en souvienne et qu’on prenne le temps de profiter de sa dernière. » Tout est ainsi dit sur Nikola Karabatic.

USDK-PSG Nikola Karabatic
Bastien Lamon remet le maillot de l’USDK à Nikola Karabatic (photo J.Azouze/PSG)

Seul regret: les spectateurs, et particulièrement les plus jeunes n’ont pu avoir ni de selfies, ni d’autographes avec la star parisienne. Les joueurs sont en effet repartis très vite avec leur autocar à Paris. Nikola Karabatic a donc quitté la salle avec un sourire un peu désolé. Entre la Ligue des Champions (Kielce) et la Starligue (Nantes), les champions de France n’ont pas beaucoup de temps à eux.

LE PSG CORRIGE L’USDK

Ce match USDK-PSG marquait donc la dernière apparition de Nikola Karabatic à Dunkerque. Mais c’était surtout une affiche de gala entre les deux derniers champions de France. Car depuis le titre des maritimes en 2013, Paris Saint-Germain Handball a enchaîné 9 titres nationaux.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Franck Maurice en conférence de presse après USDK-PSG

Face à des Dunkerquois déterminés au départ, les équipiers des frères Karabatic n’ont pas eu à forcer leur talent pour s’imposer. Sous l’impulsion de l’impressionnant  Kamil Syprzak (9 tirs, 9 buts !), Paris laisse ainsi passer l’orage et creuse inexorablement l’écart. Au repos, le score est déjà de 19-23.

En seconde période, la défense dunkerquoise va définitivement céder. Les deux gardiens Valentin Kiefer (9 arrêts) et Simon Sejr Jensen (le remplaçant de Samir Bellahcène, 6 arrêts) résistent comme ils peuvent aux tirs parisiens.

Le score final est lourd: 33-42 en faveur de Paris. Franck Maurice regrette un manque d’engagement de ses joueurs. « On a manqué d’enthousiasme sur ce match là. Surtout défensivement. On est assez rapidement résigné. Il y a vite 8 buts. Après il y en a 11… Contre ce genre d’équipe, on n’a pas assez de croyance collective. On est un peu trop respectueux, un peu trop sympa dans ces moments-là… »

USDK-PSG Nikola Karabatci
Les Dunkerquois ont souffert face aux champions de France (photo JMD/Sports 5962)

A l’issue de cette 4è journée, l’USDK recule à la 11è place au classement général de la Starligue avec 2 points (1 victoire pour 3 défaites). Les maritimes devront se rattraper dès ce week-end à Saint-Raphaël. Un déplacement qui s’annonce cependant bien épineux…

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1608 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. USDK PSG Nikola Karabatic fait ses adieux | Olympic Games 2024

Les commentaires sont fermés.