HANDBALL: LES EQUIPES DE FRANCE VONT VENIR EN STAGE A DUNKERQUE !

Handball convention Dunkerque
Patrice Vergriete et Philippe Bana ont signé une convention pour Paris 2024 (photo JMD/Sports5962)

Les équipes de France de handball, championnes olympiques à Tokyo, mais aussi de beachvolley, viendront à Dunkerque en vue de préparer les Jeux Olympiques Paris 2024. C’est l’objet de la convention qui a été passée entre la Communauté urbaine de Dunkerque et la Fédération française de handball jeudi 31 mars aux Stades de Flandres. Dunkerque veut ainsi profiter au maximum du tournoi olympique qui va se jouer non loin, au stade Pierre-Mauroy à Lille.

Cela s’est passé le jeudi 31 mars, juste avant le match de Starligue entre l’USDK et Limoges. Le maire de Dunkerque, Patrice Vergriete, et le président de la Fédération française de handball, Philippe Bana, ont signé une convention de partenariat d’excellence pour le développement de ce sport sur le territoire dunkerquois. Et cela en présence de jeunes handballeurs de la Communauté urbaine de Dunkerque.

Faire vivre l’aventure olympique aux jeunes

«  On aura les Jeux Olympiques à Lille », se réjouit ainsi Patrice Vergriete. » Ce sera peut-être l’occasion pour des jeunes dunkerquois d’aller vivre l’aventure olympique par le biais du handball. De plus, on a ici une culture du hand avec le titre de champion de France de l’USDK acquis en 2014 et qui vit la D1 depuis de nombreuses années. C’est donc une opportunité historique pour ce territoire dunkerquois de vivre l’aventure olympique du handball. Les petits dunkerquois auront des étoiles dans les yeux quand ils découvriront ce qu’est l’ambiance olympique. »

Concrètement, cet engagement de la Fédération de handball et de la CUD prévoit un programme événementiel qui va jusqu’aux Jeux de 2024. Les équipes de France, championnes olympiques à Tokyo viendront s’entraîner et jouer à Dunkerque.

L’équipe de France masculine viendra en stage à Dunkerque en 2023 (photo KMSP/CNOSF)

Un premier calendrier a été défini. Il prévoit ainsi:

  • 2022: stage de l’équipe de France de beach Handball et match France-Allemagne du 7 au 12 juin sur la plage de Malo-les-Bains.
  • 2023: stage de l’équipe de France A masculine et de l’équipe nationale jeunes de beach handball. Et sur le plan institutionnel, un stage de formation des encadrants, et un colloque national des cadres techniques de la FFHB.
  • 2024: stage de l’équipe de France A féminine de handball à Dunkerque.

Cet engagement est pris dans le cadre de la labellisation nationale « Terre de Jeux ». La Fédération proposera aussi des initiations gratuites dans les clubs et les écoles sur toutes les disciplines. Ainsi que des animations grand public pour valoriser le handball et les infrastructures de l’agglomération dunkerquoise.

Un héritage pour le handball à Dunkerque en 2024

Et cerise sur le gâteau, la FFHB attribuera au moins 500 invitations pour que des enfants du territoire aillent voir à Lille des matches du tournoi olympique qui aura lieu au stade Pierre-Mauroy.

Vidéo Sports 59/62. Philippe Bana, président de la Fédération française de handball.

Le président de la Fédé, Philippe Bana résume ainsi l’esprit de cette convention.  » Il nous faut laisser un héritage pour les gamins qui ont donné les conventions ce soir. Qu’ils se sentent partie prenante d’un truc qui leur change la vie. Qui leur fasse voir la vie en rose car en ce moment, ce n’est pas le cas (…) L’idée de ces Jeux est de faire vivre avant et après pour les gamins, sur les plages, sur les installations, avec les écoles primaires, des expériences de vie et de sport pour une meilleure éducation et une meilleure santé. »

OU EN EST LE DOSSIER DU PALAIS DES SPORTS ?

handball Dunkerque 2024
La salle Dewerdt n’est plus adaptée au handball moderne (photo JMD/Sports 5962)

Lors de la signature de la convention aux Stades de Flandre, Patrice Vergriete a évoqué le dossier du nouveau Palais des Sports de l’agglomération dunkerquoise. Un serpent de mer ? Le président de la CUD ne veut pas se précipiter. Mais il l’inscrit dans ce projet de développement du handball à Dunkerque après 2024.

«  Il faut repenser le modèle économique du handball dans 10 ans, dans 20 ans », explique le président de la communauté urbaine de Dunkerque. » Quant on fait un équipement, on ne le fait pas pour 5 ans, mais pour une trentaine d’années. Il faut donc se projeter sur l’avenir et voir comment le sport va se financer dans 20 ans ou dans 30 ans. Et le travail que l’on fait actuellement avec l’USDK, c’est: cet équipement, à quel modèle financier doit il répondre ? On est dans une agglomération de 200 000 habitants, et on veut être compétitifs avec Nantes, Paris, Montpellier. Des agglomérations qui sont toutes plus grandes. Cela suppose de travailler en amont, d’être intelligent, de savoir aller chercher les moyens là où ils sont. »

Clairement, cela veut dire que le projet d’une Arena de 5 000 places, pour remplacer la salle Dewerdt devenue obsolète, n’en est pour l’instant qu’au stade de l’étude, et de la recherche du financement. Même si la volonté de construire cet équipement est bien réelle.

Une volonté dont ne doute pas le président de la FFHB, Philippe Bana. » Patrice Vergriete a annoncé quelque chose de fort ce soir. On va faire une belle salle. On va faire une nouvelle économie du handball. Il est allé visiter, avec Jean-Pierre Vandaele (le président de l’USDK) des salles un peu partout pour regarder. Cela veut dire qu’il a pris sa décision et que l’on va passer à une autre étape. »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.