HANDBALL : UN ÉCHEC QUI FAIT MAL POUR LES LOUVES DE SAINT-AMAND

SAHB Saint-Maur Ligue Féminine handball
Mélanie Halter et ses équipières ont souffert en défense (photo LFHB/Icon Sports)

Le Saint-Amand Handball Porte du Hainaut (SAHPH) s’incline dans sa salle 25-27 face à la Stella Saint-Maur lors de la 16ème journée de la Ligue féminine de handball. Une défaite face au dernier qui risque de peser lourd en fin de saison. Pour l’instant, les Hennuyères restent en dehors de la zone de relégation. Mais elles ont certainement grillé un joker important.

Ce mois de février est chargé pour les 14 clubs de l’Elite féminine. Avant une petite trêve internationale, trois journées de Ligue Butagaz Énergie sont au programme de ce mois de février qui s’annonce aussi capital pour nos clubs engagés en Coupes d’Europe. Aux journées 15 à 17 prévues les 7, 14 et 23­ février, s’ajoute le seul match en retard entre Mérignac et Brest qui se jouera également en fin de mois, le 21 février.

Aussi est-il important de réussir cette série, notamment en bas de tableau pour les équipes qui visent le maintien. C’est le cas du SAHPH, qui comptait 4 victoires pour 11 défaites avant ce duel face à la lanterne rouge du championnat féminin. Le public venu encore une fois en nombre à la salle Maurice Hugot est malheureusement tombé de haut tant la victoire semblait probable face au club francilien qui restait bloqué à un seul succès. Mais comme le constatait l’entraîneure Edina Borsos Szabo, ses joueuses ont souvent du mal face à des adversaires estimées à sa portée.

Le retour du sergent Garcia

Cela s’est encore vu ce mercredi soir, durant lequel se jouait la 16è journée de Ligue féminine. Les Amandinoises affrontaient les Stellistes, entraînées cette saison par leur ancien coach Félix Garcia. Quelqu’un qui les connaît donc bien.

Le SAHPH a perpétuellement couru derrière le score, après une très mauvaise entame de match (0-4). La Danoise Nikoline Lundgreen (6 buts), Louison Boisorieux (6 buts), et Mélanie Jobard (5 buts) ont maintenu l’espoir de revenir. A la mi-temps, les deux équipes étaient ainsi à égalité (11-11).

Malheureusement, les Louves de Saint-Amand ont raté quelques tirs décisifs en fin de rencontre. Et la défense a pris l’eau, à l’image de la gardienne Mélanie Halter, qui n’a effectué qu’un seul arrêt sur 14 tirs adverses. Contre 15 pour la gardienne francilienne Marie Lachat. C’est sans doute elle qui a fait la différence. Dans tous les cas, les Louves ont flanché dans le money time.

Une fin de match tendue

A une minute de la fin en effet, les deux équipes étaient encore à égalité 25-25. Le match pouvait basculer d’un côté comme de l’autre. Malheureusement, Stelvia Pascoal rate son dernier tir tandis qu’Elise Delorme réussit un doublé. La Stella Saint-Maur s’impose donc 25-27 face au SAHPH.

Nikoline Lundgreen est désignée meilleure joueuse de la rencontre. Mais c’est une bien faible consolation après cette défaite qui redistribue les cartes en fin de classement. Saint-Amand reste cependant 12è avec 24 points. Tout comme Mérignac sévèrement battu dans sa salle par l’invincible Metz 22-44. Mais Saint-Maur se rapproche avec 20 points.

La fin de saison s’annonce stressante pour ces trois clubs.

La feuille de match

SAHPH Porte du Hainaut/Stella Saint-Maur: 25-27 (11-11)

16ème journée de Ligue féminine de Handball. Salle Maurice Hugot à Saint-Amand-les-Eaux

SAHPH: Halter (1 arrêt), Franck (5 arrêts); Lundgreen (6 buts), Jobard (5), Bogojevic, Puleri (3), Chalmandier, Wild (2), Boisorieux (6), Faynel, Frécon (2), Pascoal (1), Rodrigues. Entraîneur: Edina Borsos Szabo

Stella Saint-Maur: Lachat (15 arrêts), Oliveira (1); Touré (6 buts), Delorme (2), Karamoko, M.Plotton (8), Trifunovic (1), Rezgui (2), Guenyah (1), Marin, PM.Plotton (2), Rutil (3) Vambostal (1), Pastour (1). Entraîneur: Félix Garcia

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1641 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.