HOCKEY/GAZON : LE TRI-NATION A LILLE, PREMIÈRE ÉTAPE POUR LES BLEUES VERS PARIS 2024

Hockey/gazon Tri Nation
Les joueuses françaises durant les hymnes nationaux (photo JMD/Sports 5962)

Durant cinq jours, le stade de hockey du Lille Métropole Hockey Club à Lambersart, accueille le Tri Nation 2023. Il s’agit d’un tournoi international féminin, qui oppose les équipes de France, d’Ukraine et de République tchèque. Le Tri Nation constitue une première étape dans la préparation des Bleues, parmi lesquelles figurent de nombreuses Nordistes, en vue des prochains Jeux Olympiques à Paris.

Du 5 au 10 décembre, le Lille Métropole Hockey accueille donc le Tri Nation, sur son stade situé en fait à Lambersart. Le Tri Nation, c’est un tournoi féminin, qui oppose les équipes de France d’Ukraine et de République Tchèque. Celles-ci s’affrontent deux fois, avec un match par jour disputé à chaque fois à 15h. Cette compétition internationale se joue dans la plus grande discrétion, pour une raison bien précise.

 » Les instances nous ont demandé de ne pas trop communiquer avant, à cause de la présence de l’Ukraine « , explique ainsi la présidente du Lille HOC Anne-Sophie Renaud. Le club métropolitain assure l’accueil et l’organisation de ce tournoi qui sert de préparation pour les prochains Jeux Olympiques, qui se joueront dans un stade de Colombes rénové. Et cela même si le club-house est lui-même en pleine rénovation également. Mais le club métropolitain, l’un des meilleurs de France, a l’habitude des organisations d’évènements internationaux.

Les Nordistes en force et chez elles

En attendant, la compétition se déroule dans le calme. Mais certainement pas dans l’indifférence. Durant ces premiers jours de semaine, les scolaires des environs viennent mettre l’ambiance dans les tribunes. En attendant un public plus large ce week-end. Une belle occasion de découvrir les Bleues qui vont pour la première fois de leur Histoire disputer les Jeux Olympiques.  » C’est un rêve« , confie la Lilloise Emma Pontheu, la capitaine de l’équipe.  » Jouer ces premiers Jeux dans son pays, c’est un grand honneur. Nous donnerons le maximum pour obtenir le meilleur résultat possible et n’avoir aucun regret. »

Depuis début septembre, les joueuses françaises s’entraînent ensemble au CREPS de Wattignies, comme les Hommes. La structure nordiste constitue le Pôle France des équipes de France seniors. Une aubaine pour les nombreuses nordistes qui participent à l’aventure, sous la direction de la Cambrésienne Carole Teffri, manager générale, et de l’entraîneur national Gaël Foulard. Les Bleues avaient déjà joué en juillet 2022 la Coupe d’Europe à Dunkerque. A Lambersart, avec Emma Pontheu sont notamment présentes Philippine Delemazure, Eve Verzura, Inés Lardeur et Mathilde Pétriaux. Des joueuses passées au Lille HOC, mais aussi à Cambrai ou Lambersart.

Les Bleues disputent sur la gazon synthétique de Lambersart leurs premiers matchs officiels depuis le début de la préparation olympique. Des débuts victorieux, avec deux victoires contre les Tchèques mercredi (2-0), et l’Ukraine jeudi (3-2). Des prestations pas assez abouties, selon le coach français, ce que confirme Emma Pontheu.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Emma Pontheu, la capitaine de l’équipe de France.

Des Ukrainiennes coriaces

Lors de ce 2è match, la France et l’Ukraine se sont livrées à un duel serré, dans le froid. A cette époque de l’année en effet, les championnats en extérieur sont suspendus, pour laisser place au hockey en salle, très populaire dans le Nord. Mais les joueuses se sont bien adaptées aux conditions. Notamment les Ukrainiennes habituées au froid. Celles-ci préparent les prochains JO en France, au CREPS de Châtenay-Malabry, leur site d’accueil suite à la guerre dans leur pays.

Après un 1è quart-temps partagé (0-0), la France va prendre l’avantage grâce à deux buts de Pauline Varoqui dans le 2è QT, puis de la jeune Lilloise Philippine Delemazure dans le 3è.  » C’est toujours une fierté de marquer un but en équipe de France », confiait Philippine Delemazure après le match.  » Ça l’est encore plus de le faire dans son club de coeur, mais aussi son club formateur. »

Pourtant, les Ukrainiennes, vaillantes, vont parvenir à égaliser grâce à Véronika Movchan et Karyna Leonova (2-2). Mais à 5 minutes de la fin, une autre Nordiste, Eve Verzura, offre la victoire à la France. Pour la plus grande joie des enfants présents dans les tribunes. Et qui vont ensuite avoir la joie de faire des selfies avec des joueuses souriantes et disponibles pour ce jeune public de supporters.

 » Nous sommes satisfaites par le résultat« , déclare Emma Pontheu.  » Mais quant au contenu du match, il y a encore pas mal de choses à revoir en vidéo. Il ne faut pas oublier que ça fait pas mal de temps que nous n’avons pas joué ensemble. Il y a donc des automatismes à retrouver.« 

Les Françaises et leur staff technique de hockey espèrent que ce sera dès les prochains matchs du Tri Nation, samedi contre la République Tchèque. Puis dimanche pour la revanche contre l’Ukraine.

Résultats et programme du Tri Nation de hockey/gazon

  • Mardi 5 décembre: République Tchèque / Ukraine
  • Mercredi 6 décembre: France / République Tchèque: 2-0 (0-0)
  • Jeudi 7 décembre: France / Ukraine: 3-2 (1-0)
  • Vendredi 8 décembre: Ukraine / République Tchèque (15h)
  • Samedi 9 décembre: République Tchèque / France (15h)
  • Dimanche 10 décembre: Ukraine / France (15h)

Retrouvez aussi l’interview de Philippine Delemazure sur Dailymotion SPORTS 59/62.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1626 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Hockey Tri Nation avec les Bleues à Lambersart – sports 59/62 | Olympic Games 2024

Les commentaires sont fermés.