JEUX OLYMPIQUES : LE 12ÈME SOMMET OLYMPIQUE DÉSIGNE PARIS 2024 COMME RÉFÉRENCE

12è Sommet olympique
Thomas Bach et la commission du CIO au futur village olympique (photo Greg Martin/IOC)

À l’invitation du Comité International Olympique (CIO), les principaux représentants du Mouvement olympique se sont réunis mardi 5 décembre à la Maison Olympique, à Lausanne, en Suisse, à l’occasion du 12e Sommet olympique. Placé sous la conduite du président du CIO, le Sommet olympique rassemble les représentants des principales composantes du Mouvement olympique. Il fait partie du processus permanent de dialogue et de consultation mené en lien avec des sujets d’importance pour l’avenir du Mouvement olympique. Les prochains JO d’Été Paris 2024 ont occupé longuement les participants, avec des feux qui semblent tous au vert malgré un contexte international perturbé.

Ce 12è Sommet olympique s’est tenu en interne. Pas même de conférence de presse. Le CIO a sorti un long communiqué où il fait le point sur de nombreux dossiers. Le principal étant les Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024. Avec un message d’espoir autour. Le comité exécutif du CIO tenait d’ailleurs sa session à Paris la semaine précédente. Il a notamment retenu le dossier des Alpes françaises comme candidat ciblé et unique pour les JO d’hiver 2030.

 » Tous les participants ont fait part de leur conviction que les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 seraient un symbole de paix et d’unité. Ces Jeux rassembleront des milliards de personnes partout dans le monde autour d’une vision commune de ce qu’est une compétition pacifique« , peut-on ainsi lire.

 » Les premiers Jeux d’une nouvelle ère « 

Comité International Olympique

Les dirigeants olympiques sont donc persuadés que  » les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 seront les premiers Jeux d’une nouvelle ère, des Jeux en parfaite adéquation avec l’Agenda olympique 2020 du début à la fin. Ils seront plus jeunes, plus inclusifs, plus urbains et plus responsables. »

Paris au centre du 12è Sommet Olympique

Les dirigeants olympiques félicitent ainsi le COJO français sur plusieurs points.

  • Le respect de la parité hommes-femmes chez les athlètes. Une grande première.
  • Des Jeux plus responsables et plus écologiques. L’objectif est de réduire de moitié les émissions de carbone par rapport aux moyennes enregistrées lors des Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres 2012 et de Rio 2016. L’objectif fixé par l’Accord de Paris sur le climat pour 2030 serait ainsi atteint avec six ans d’avance. Les Jeux Olympiques et Paralympiques auront recours à 100 % d’énergie renouvelable. Au total, 95 % des sites seront des infrastructures existantes ou des structures temporaires.
  • Un bel engagement des Nations Unies pour une trêve olympique à travers une résolution qui ouvre grandes les portes pour la participation d’un maximum d’athlètes, dans un principe « d’autonomie du sport et la neutralité politique du CIO. » Ceci laisse entendre que les athlètes russes ou biélorusses pourront s’engager à Paris 2024, sous une bannière neutre.
  • Les participants ont réaffirmé  » la solidarité et le soutien indéfectibles de l’ensemble du Mouvement olympique à l’égard des athlètes ukrainiens et de la communauté olympique ukrainienne.« 

D’autres dossiers importants ont également été étudiés: la lutte contre le dopage, la politisation du sport, le point sur les Jeux Olympiques d’hiver de Milan Cortina 2026. Mais aussi, à plus long terme, le cadre général des Jeux suivants, l’arrivée de l’e-sport dans le programme olympique, un engagement numérique encore plus fort, et la protection des athlètes, notamment sur les réseaux sociaux.

Trois dirigeants français participaient aussi à ce 12è Sommet Olympique. II s’agit de Luc Tardif, le président de la Fédération internationale de hockey/glace (IHF); du président de l’Union cycliste Internationale (UCI) David Lappartient, également président du Comité national olympique et Sportif Français (CNOSF); et de Valérie Fourneyron, présidente de l’Agence de contrôles internationale.

A propos du Comité International Olympique

Le Comité International Olympique est une organisation internationale non gouvernementale, civile et à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 4,2 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

Infos CIO

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1513 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. 12è Sommet Olympique à Lausanne – sports 59/62 | Olympic Games 2024

Les commentaires sont fermés.