HOCKEY/GLACE : LES CORSAIRES DE DUNKERQUE EN DEMI-FINALE DE LA COUPE DE FRANCE !

Corsaires Dunkerque Ducs d'Angers
La joie des Dunkerquois après la victoire @So Photos/Plexigrew)

C’est l’exploit de la semaine peut-être. Le HGD se qualifie en effet pour les demi-finales de la Coupe de France de hockey/glace. Les Corsaires de Dunkerque ont battu en effet les Ducs d’Angers, co-leader de la Ligue Magnus, aux tirs au but dans une patinoire Michel-Raffoux en folie. Une performance énorme qui confirme la belle série des hockeyeurs dunkerquois en Division 1. Tous les espoirs semblent permis cette saison au HGD qui poursuit sa progression.

Plus rien n’arrête les Corsaires de Dunkerque. Après un début de saison pourtant poussif, le HGD a trouvé son rythme de croisière. Pour enchaîner en effet les victoires en D1 comme en Coupe de France. Ainsi mardi soir, dans une patinoire à guichets fermés, les Corsaires ont sorti un club de Ligue Magnus, le leader qui plus est: les Ducs d’Angers.

Un exploit qui conclue une soirée inoubliable, et très longue. Les deux équipes se sont en effet départagées à l’issue des tirs au but. Après s’être offert Cergy-Pontoise au tour précédent (3-1), les Corsaires de Dunkerque, pensionnaires de D1, la Deuxième Division française, ont réalisé l’exploit d’éliminer les Ducs d’Angers en quarts de finale de la Coupe de France. Au terme d’un match très fermé, les Nordistes ont finalement décroché leur qualification pour les demies aux tirs au but (2-1 ap. t.a.b.).

Au bout du suspense

Pourtant, les Angevins avaient ouvert le score par Philippe Halley dans le 2è tiers-temps (34è). Mais les Nordistes vont égaliser dans le 3ème, grâce à Parker Colley, dans une ambiance monstre. Plus rien ne sera marqué dans le temps règlementaire. Pas plus que dans les prolongations. Il faut donc recourir aux tirs au but.

En hockey/glace, il est plus difficile de transformer son lancer qu’en football. Lors de cette séance de tirs au but, le gardien local Adrien Vazzaz et l’Angevin Evan Cowley font jeu égal jusqu’au quatrième tireur avec un but concédé de part et d’autre. Ensuite, le goal dunkerquois stoppe la tentative de Nikita Scherbak tandis que le second s’incline sur le tir de Vit Budinski. La patinoire explose littéralement à l’issue de ce suspense insoutenable. Adrien Vazzaz réussit une performance majuscule avec pas moins de 38 arrêts !

C’est l’exploit de la soirée puisque les deux autres rencontres opposaient des clubs de Ligue Magnus. Les Brûleurs de Loup de Grenoble s’imposent chez les Dragons de Rouen 3-6, alors que les Gothiques d’Amiens écrasaient Nice 9-2. Le dernier quart oppose ce mercredi Chambéry à Bordeaux. C’est la première fois qu’un club de D1 se qualifie pour les demi-finales sous l’ère Magnus. Le dernier demi-finaliste de D1 était Mont-Blanc lors de la saison 2003-2004. Avec Amiens et Dunkerque, il y aura donc deux clubs des Hauts-de-France dans le dernier carré.

Une équipe invincible depuis deux mois

Les Corsaires surfent en tous cas sur une une belle vague d’euphorie. Après avoir sorti Valenciennes, puis Cergy-Pontoise en Coupe de France, Dunkerque enchaîne les victoires en D1. Après deux défaites préliminaires contre Caen et Brest, le HGD a enchaîné une série de 7 victoires face à Morzine (3-6), Valenciennes (6-4), Cholet (1-3), Tours (5-4, ap), Neuilly (1-8), Mont-Blanc (5-2) et enfin à Epinal (2-5). C’était la première défaite de la saison pour le leader vosgien.

Le HGD figure ainsi à la 3è place du classement après 9 journées, à 2 points d’Epinal et 1 point de Strasbourg. La saison passée déjà, les Corsaires avaient réalisé en joli parcours, en parvenant en play-offs, après avoir dominé la phase régulière. Tous les espoirs leur sont donc permis. En championnat comme en Coupe de France.

Ils espèrent poursuivre cette série dès samedi, en recevant Nantes pour la 10è journée de D1.

La feuille de match

Corsaires Dunkerque – Ducs d’Angers: 2-1 (tirs au but) [0-0, 0-1, 1-0, 0-0, 1-0]

1/4 de finale de la Coupe de France. Patinoire Michel Raffoux de Dunkerque. 1 417 spectateurs.

Arbitres: Damien Bliek et Adrien Rohwedder

Dunkerque: Vazzaz, Bertein (gardiens) – Thomas, Young, Klack, Poirier – Colley, Thomas (cap), Winkelmann, Torrés, Carpentier, Vervoort – Stonnell, Cruchendeau, Davranche, Roldan, Broutin, Lebouche, Budinski, Dinda. Entraîneur: Jonathan Lafrance

Angers: Cowley, Barrier – Leblanc, Manavian, Prapavessis, Manning – Ritz (cap), Valier, Moutrey, Serer, Reid, Di Dio Balsamo – Llorca, Orlov, Couturier, Halley, Sarliève, Ross, Bardaro, Scherbak. Entraîneur: Zachary Torquato

Quarts de finale de la Coupe de France

  • Dunkerque 2-1 tab Angers (0-0 ; 0-1 ; 1-0 ; 0-0 ; 1-0)
  • Rouen 3-6 Grenoble (1-3 ; 1-1 ; 1-2)
  • Amiens 9-2 Nice (3-2 ; 4-0 ; 2-0)
  • Chambéry – Bordeaux 6-3

En demi-finales, Dunkerque affrontera Chambéry, autre équipe de D1, en Savoie le 20 décembre. Cela quelques jours après avoir joué là-bas en championnat. Amiens de son côté jouera la veille à Grenoble.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1624 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.