JEUX OLYMPIQUES: PARIS 2024 DEVOILE UNE CEREMONIE D’OUVERTURE REVOLUTIONNAIRE !

Les bords de Seine accueilleront 600 000 spectateurs pour la cérémonie d'ouverture @Paris2024 Florian Hulleu

Le Comité d’organisation de Paris 2024 a présenté lundi 13 décembre la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques qui aura lieu le 26 juillet 2024. Une cérémonie grandiose et révolutionnaire. Elle n’aura pas lieu dans un stade, mais en extérieur, dans un lieu public. Ce seront les bords de Seine, devant 600 000 spectateurs ! Les détails de ce projet exceptionnel.

« Imaginez. Nous sommes le 26 juillet 2024 », écrit Tony Estanguet dans son éditorial. » Un milliard de personnes ont tourné leur regard vers Paris pour une cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques inoubliable. La ville entière est devenue un immense stade olympique, la Seine a remplacé la piste, les quais ont remplacé les gradins : les plus grands champions de tous les pays et de toutes les disciplines défilent sur le fleuve. Tout autour, le spectacle est total : sur les ponts, sur les monuments, au-dessus de l’eau, partout des performances artistiques se déploient. C’est complétement fou !« 

Un parcours de 6 kilomètres pour la cérémonie d’ouverture

Ces propos enthousiastes du président de Paris 2024 situent l’incroyable défi lancé par les organisateurs. Ceux-ci veulent marquer l’Histoire des Jeux Olympiques. Des propos corroborés par la maire de Paris Anne Hidalgo. » Lancer l’Olympiade parisienne sur la Seine est un choix fort qui s’inscrit dans une démarche de long terme visant, depuis l’ouverture des berges aux piétons en 2016, à rendre les abords de leur fleuve aux Parisiens et aux Franciliens pour qu’ils puissent s’y promener, faire du sport ou tout simplement l’admirer. »

Vidéo. Le clip de présentation de la cérémonie d’ouverture: « la Seine olympique ».

Cette cérémonie grandiose s’étalera sur un parcours de 6 km, entre le pont d’Austerlitz et le pont d’Iéna. Les accès seront gratuits sur les quais situés en hauteur. 160 bateaux transporteront les délégations sur la Seine, qui servira… de scène. Le fleuve, ses monuments, ses ponts constitueront le décor. Ce sera une déambulation au coeur du patrimoine historique et architectural de Paris. 80 écrans géants permettront aux spectateurs installés sur les quais de suivre l’intégralité du spectacle.

10 500 athlètes sur l’eau

Ce sera bien sûr une énorme machine à gérer. 206 délégations, 10 500 athlètes, 120 chefs d’Etat, souverains ou chefs de gouvernements. D’où des mesures de sécurité exceptionnelles. C’est la première fois qu’une cérémonie d’ouverture aura lieu hors d’un stade. Ce sera aussi la première fois qu’un fleuve sera le décor principal et qu’il y aura un accès gratuit aux spectateurs. La France, créatrice de l’Olympisme moderne, va ainsi marquer une rupture historique avec les précédentes cérémonies d’été.

 » Nous voulons des Jeux populaires, ancrés dans la cité »

Roxana Maracineanu

 » Cette cérémonie qui sort du stade est un symbole fort de l’ouverture des Jeux », écrit ainsi la Ministre déléguée au Sport Roxana Maracineanu.  » Elle met en actes notre volonté de faire partager la fête sportive au plus grand nombre, d’impliquer nos concitoyens, mais aussi de mettre en lumière la richesse et la beauté de notre patrimoine historique. Nous voulons des Jeux populaires, ancrés dans la cité et qui donnent à voir la force et la vitalité de la culture française à travers des décors inoubliables.« 

Les délégations embarqueront ici au pont d’Austerlitz @Paris2024/Florian Hulleu

Autre innovation en forme de révolution: la cérémonie commencera par le défilé des athlètes. Les délégations seront transportées dans des barges. Et elles navigueront sur les 6 km du parcours avant de débarquer pont d’Iéna. Cela permettra aux concurrents en lice le lendemain de pouvoir partir tôt. Et aux autres de profiter à fond du spectacle alors qu’habituellement ils attendent en coulisses sans pouvoir regarder le spectacle d’ouverture.

Le casse-tête de la sécurité

Ce projet démentiel a bien sûr fait peur aux autorités publiques, qui voulaient limiter l’accès des bords de Seine à 250 000 personnes. Les organisateurs, appuyés par les « politiques », ont finalement eu gain de cause. Mais cela oblige à une préparation sans faille.

Installé au début de l’année, le comité de pilotage a déjà tenu 50 réunions de travail. autour de trois thèmes: sécurité, secours et circulation, impacts sur la ville. L’année prochaine, Paris 2024 et les autorités publiques vont poursuivre ces travaux, et définir notamment le budget de l’opération. Le coût de la cérémonie sera intégré au budget global des Jeux, qui est financé à 97% par des recettes privées.

Il y aura de toutes façons une billetterie. Pour les quais hauts, des billets gratuits pour les spectateurs. Sur les quais bas auront accès les spectateurs munis de billets payants. Paris 2024 vendra en exclusivité et en direct la billetterie pour assister à la cérémonie. Nul doute que ces billets partiront comme des petits pains.

Rappelons que les JO de Tokyo s’étaient tenus à huis clos et avaient été dénués de toute ferveur populaire.

Parmi les animations envisagées, un orchestre symphonique flottant @Paris 2024/Florian Hulleu

Le choix de la direction artistique de la cérémonie d’ouverture interviendra également dans le courant de l’année 2022 Ce projet démesuré a reçu l’aval du Comité international olympique (CIO), pourtant adepte de la tradition. Mais pas opposé aux innovations.

L’exemple de Buenos Aires 2018

Le président du CIO, Thomas Bach, explique ainsi: «  nous avons commencé à discuter de cette option « Seine »
avec l’équipe de Paris 2024 et son président, Tony Estanguet, après le grand succès de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018. Là-bas, plus de 200 000 personnes se sont rassemblées autour du monument de l’Obélisque, symbole de la ville. »

Cette fois, le challenge est encore plus grand avec trois fois plus de public. Mais comme on le sait, impossible n’est pas français.

Paris 2024 cérémonie d'ouverture
La projection des quais pour la cérémonie d’ouverture avec les quais hauts et les quais bas @Paris 2024/Florian Hulleu

LES FRANCAIS VOTENT POUR

82% des Français adhèrent au concept de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024 sur la Seine

Au lendemain de la révélation du concept de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024 sur la Seine, le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 a confié à l’institut Ipsos une étude d’opinion dont les résultats rendent compte du très fort engouement des Français autour de cet événement unique au cœur de Paris.

Pour cette cérémonie, Paris 2024 a souhaité réinventer le modèle des cérémonies traditionnelles. C’est la première fois qu’une cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’été se déroulera hors d’un stade, permettant à plus de 600 000 spectateurs d’assister à cette grande fête du sport à travers une déambulation de 6km sur la Seine.  82% des Français adhèrent à ce concept inédit de célébration ouvert au plus grand nombre.*  

Avec la Seine comme décor, Paris 2024 veut magnifier le patrimoine exceptionnel de la France et provoquer des émotions uniques dans la rencontre entre le sport et l’Art, entre des monuments chargés d’Histoire et un geste créatif avant-gardiste et audacieux.

Une ambition dans laquelle les Français se reconnaissent et se projettent déjà. 75% d’entre eux estiment que cette cérémonie sera une grande fête populaire. 80% la considèrent comme une vitrine exceptionnelle pour la France et le tourisme.  Ils sont 68% à penser que cette cérémonie d’ouverture les rend fiers d’accueillir les Jeux en France.

*sondage réalisé en ligne par l’institut Ipsos pour le Comité d’Organisation Paris 2024 du 13 au 14 décembre 2021 sur un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 16 à 75 ans.


A propos de JEAN-MARC DEVRED 677 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.