THOMAS RUYANT SOUTIENT DUNKERQUE VOILE

Ruyant et l'équipage Dunkerque Voile
Thomas Ruyant avec les jeunes de Dunkerque Voile (photo JMD)

La CUD et Thomas Ruyant ont officialisé leur collaboration ce week-end. Pour la 34ème fois de son histoire, Dunkerque a été la ville du grand départ du Tour Voile,
du 1er au 4 juillet ! Voile Ambition Dunkerque. était au départ, comme les années précédentes. L’équipage s’est élancé avec le soutien actif de Thomas Ruyant, parrain du départ du Tour Voile 2021.
Au-delà des nombreuses animations qu’elle a concoctées sur la place du Centenaire à Malo-les-Bains, la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD), présidée par Patrice VERGRIETE,
a également noué un partenariat avec Thomas Ruyant peut-être jusqu’en 2024, date du prochain
Vendée Globe, sur lequel s’alignera le skipper dunkerquois avec son monocoque à foils.

Une vision commune entre Ruyant et la CUD

Dans un communiqué remis par le service de communication de la CUD, le principe de ce partenariat est défini ainsi.

  • Le dépassement de soi et la volonté : l’organisation et la ténacité sont deux éléments
    primordiaux dans une carrière ou un projet,
  • Le respect et la solidarité : l’humilité, le respect des personnes et des règles sont des valeurs
    que le navigateur et la CUD cherche à promouvoir par l’entraide et l’inclusion,
  • L’innovation : la technologie mise au service de la société et du bien commun est un
    vecteur d’accélération positive, en course comme en dehors.
    La CUD et Thomas Ruyant travaillent ainsi ensemble au développement de plusieurs projets,
    dont un kit pédagogique en lien avec le Palais de L’Univers et des Sciences (PLUS) afin de
    sensibiliser les jeunes à la course au large. Une manière de créer des ponts entre les sciences,
    le sport et les valeurs mises en avant par le skipper.

La CUD et Thomas Ruyant travaillent ainsi ensemble au développement de plusieurs projets,
dont un kit pédagogique en lien avec le Palais de L’Univers et des Sciences (PLUS) afin de
sensibiliser les jeunes à la course au large. Une manière de créer des ponts entre les sciences,
le sport et les valeurs mises en avant par le skipper.

Dunkerque Voile au retour de régate (photo JMD)

Première action de cet engagement: Thomas était présent tout le week-end au départ du Tour Voile à Dunkerque. Au retour de l’Ocean Race Europe, qu’il a terminé à la 3ème place sur « LinkedOut », le marin de Malo-les-Bains a rencontré directement ses « filleuls », tous formés au Centre régional de voile, comme lui il y a maintenant un certain nombre d’années.

Cinq étudiants nordistes au Tour Voile

L’équipage est composé de 5 étudiants nordistes. Louis Lengagne (20 ans) est le skipper, et le seul à avoir déjà disputé le Tour Voile, en 2019.

Il est épaulé sur cette 44ème édition par Adrien Valet-Cousin (20 ans), régleur et barreur comme Louis; Victor Boloney (20 ans) au poste de n°1; Zacharie Louis (19 ans), barreur; et la féminine de l’équipe, Charline Grevet (23 ans), n°1 venue du club de Cayeux-sur-Mer.

Tous les cinq se relaieront durant les trois semaines de l’épreuve, avec chacun des missions spécifiques. Charline ainsi dirigera le bateau sur les courses de ralliement.

Malgré le manque de compétition dû au covid, le jeune équipage dunkerquois a fait des débuts satisfaisants sur son plan d’eau favori, malgré des conditions météo pas optimales. D’où un bilan correct pour le skipper Louis Lengagne, au soir de la troisième journée.

Vidéo. Le skipper de Dunkerque Voile Louis Langagne le 4 juille

Les jeunes dunkerquois ont eu l’occasion d’échanger avec leur parrain tout au long du week-end, et notamment à la présentation officielle du bateau samedi soir en présence du président de la CUD Patrice Vergriete. Et au retour des régates quotidiennes.

Objectif Transat Jacques Vabre

Thomas Ruyant, que nous avons rencontré à ce moment-là, était visiblement heureux d’être là, et bien reposé après l’Ocean Race Europe, une nouvelle course au large qui a été particulièrement disputée en classe IMOCA.

Maintenant, Thomas va préparer la Transat Jacques Vabre qu’il disputera sur « LinkedOut » avec Morgan Lagravière comme co-skipper. Ce sera la première étape importante sur la route du prochain Vendée Globe.

Thomas Ruyant au Yacht-Club de la Mer du Nord (photo CUD)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 178 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Albane Dubois sélectionnée olympique en voile Sports 59/62

Les commentaires sont fermés.