LIGUE 1 : LE RC LENS BAT LE STADE RENNAIS 2-1 ET PREND LA TETE DU CHAMPIONNAT

Lens - Rennes
Les supporters lensois à fond derrière leur équipe (photo JMD/Sports 5962)

Le RC Lens a battu Rennes 2-1 lors de la 4ème journée de Ligue 1. Florian Sotoca et Loïs Openda ont marqué en 2ème mi-temps dans un véritable chaudron. Le match a été intense entre deux équipes soucieuses de jouer. Les Sang et Or restent invaincus et prennent provisoirement la tête au classement du championnat.

Pour le 2ème match de la saison à domicile, le stade Bollaert-Delelis affichait à nouveau complet. Avec même une tribune visiteurs bien garnie. 37 848 spectateurs étaient ainsi présents pour ce match à guichets fermés entre Lens et Rennes. Après l’exploit de Monaco (victoire 1-4), les Sang et Or sentent un engouement énorme derrière eux. Et même les habitués du vieux stade lensois avouent s’étonner encore devant l’énorme ambiance produite par les supporters vêtus tous aux couleurs du club artésien.

Une composition sans surprise

Avant le coup d’envoi, un joueur adverse a été acclamé presque autant que ceux du cru. C’est Benjamin Bourigeaud, un pur produit du RCL, qui a eu droit à un accueil chaleureux. A part cela, aucune surprise dans la composition des équipes. Franck Haise alignait son 3-5-2 habituel David Pereira Da Costa en soutien de Loïs Openda et Florian Sotoca. Et toujours avec Seko Fofana à la baguette. Pour la dernière fois ?

Lensois et Rennais avant le coup d’envoi (photo JMD/Sports 5962)

Logiquement, les Lensois prennent le jeu à leur charge. Mais la possession de balle ne suffit pas pour marquer. Et il faut attendre la 19è minute pour voir la première occasion. Abdul Samed lance Openda contré dans la surface de réparation par Théaté. L’arbitre M.Brisard n’accorde pas de penalty.

 » Déplacements encadrés. Préfets, pensez à nous pucer »

La banderole du Kop lensois

Pendant ce temps-là, une banderole apparaît dans le kop lensois. On y lit: » déplacements encadrés. Préfets, pensez à nous pucer »… C e message ironique aux pouvoirs publics est clair. Mais il ne sera pas forcément entendu tant les autorités semblent traumatisées par les débordements de la saison passée.

Le message de Arnaud Kalimuendo

Sur le terrain, le rythme est élevé, mais les occasions rares. Les esprits commencent à s’échauffer à la 35è minute. Mais l’arbitre tient bien les deux équipes, sans forcément jouer du carton jaune. Il faut ainsi attendre la 44è minute pour voir le premier avertissement adressé au jeune Rennais Désiré Doué (17 ans) pour une faute sur Abdul Samed. Ce sera le seul de choc de Ligue 1 entre Lens et Rennes.

Le temps passe vite dans ce match d’outsiders. Mais au repos, rien n’est marqué et les deux équipes rentrent au vestiaire sur le score de 0-0. A la mi-temps, surprise: Arnaud Kalimuendo, présent au match malgré sa blessure, vient saluer les supporters de son ancien club. » Merci pour tout l’amour que vous m’avez donné. Je n’oublierai jamais les deux années passées ici. Vous resterez toujours dans mon coeur », déclare l’ancien attaquant du RCL, aujourd’hui à Rennes, qui ressort du terrain sous une ovation.

Dès la reprise, les Sang et Or mettent la pression sur le but de Dogan Alemdar. Sotoca et Openda inquiètent le gardien rennais. Mais l’occasion la plus nette revient à Facundo Medina, dont le tir de… l’épaule rate le cadre (53è). Quatre minutes plus tard, Loïs Openda perce la défense bretonne. Mais le jeune attaquant belge croise trop son ti et Alemdar arrête.

Le ballon voyage d’un côté à l’autre du terrain. Et cette fois, c’est au tour des attaquants rennais Martin Terrier (61è) et Gaëtan Laborde de créer le danger sur le but de Brice Samba. Le match est spectaculaire. Mais les défenses tiennent toujours. Jusqu’à la 65è minute où survient le but de la délivrance pour Lens.

Le chef-d’oeuvre de Fofana

Là encore, le héros s’appelle Seko Fofana. Le capitaine lensois réussit un numéro exceptionnel sur le côté gauche. Plusieurs passements de jambes suivis d’un tir enroulé de droit de 25m qui se loge dans l’intérieur du petit filet. Tout Bollaert explose devant ce but magnifique qui donne l’avantage au RCL 1-0.

Mais pas le temps de souffler pour le public, ni pour les joueurs bretons. Cinq minutes plus tard en effet, Florian Sotoca lance Loïs Openda qui se retrouve seul dans la surface de réparation pour tromper Rodon et Alemdar d’un tir du gauche. Nouvelle explosion pour le RCL qui mène 2-0 à la 71è minute ! Et c’est logiquement sous les applaudissements que l’international belge est remplacé un peu plus tard, tout comme David Pereira.

Juste avant, Brice Samba s’était à son tour mis en valeur en détournant un joli tir à ras-de-terre de Gaëtan Laborde. Le match ne baisse toujours pas d’intensité. Et les visiteurs tentent le tout pour le tout. Ils obtiennent deux nouvelles occasions par Flavien Tait (78è), puis Kamel Sulemana, qui tire sur la barre transversale (79è).

Un duel digne d’un match de boxe

Lens et Rennes se rendent coup pour coup dans ce match de Ligue 1, comme dans un combat de boxe. Wesley Saïd (82è) et Abdul Samed (86è) inquiètent à nouveau Alemdar. Mais c’est Rennes qui marque dans la première des 5 minutes de temps supplémentaire. L’attaquant rennais s’infiltre dans la défense lensoise, récupère le ballon sur … un tacle, et trompe Samba d’un tir du droit ! Il remet la pression sur le RCL et le public va encore trembler un peu.

Mais la délivrance arrive enfin après cet épilogue inattendu. Lens s’impose finalement logiquement 2-1 à l’issue d’un match de grande qualité face à un adversaire qui n’a rien lâché. Les Sang et Or. Avec 10 points en quatre journées, Lens réalise son meilleur début d’exercice en Ligue 1 depuis la saison 2001-2002. Les Sang et Or avaient alors terminé 2e du Championnat à la fin de la saison.

Après cette belle victoire contre Rennes, Lens prend provisoirement la tête de la Ligue 1, avant les matches de ce dimanche, où le PSG entre en lice. Les Sang et Or donnent aussi rendez-vous dès mercredi à leurs supporters. Avec ou sans Fofana, même si le mercato ne prend fin que le lendemain ?

Les réactions

Franck Haise, entraîneur du RC Lens. » On était attendu parce que c’était Rennes. Rennes a une très très grosse très grosse équipe avec un jeu enthousiasmant. C’est pour ça notamment qu’on se devait de très bien défendre. Car il y avait une telle efficacité offensive avec 80 buts marqués l’an dernier. Ça venait après le 4-1 à Monaco, et c’était très important de confirmer. C’est tellement facile de dire on a gagné après un très bon match, avec un score important. Mais dans le football, il faut savoir en remettre une couche le week-end d’après.« 

Franck Haise en conférence de presse après la victoire contre Rennes (photo JMD/Sports 5962)

Bruno Génésio admiratif

Bruno Génésio, entraîneur du Stade Rennais. » Lens a fait preuve de beaucoup d’efficacité et de beaucoup d’enthousiasme. C’est une des très bonnes équipes du championnat. L’an passé, elle avait connu un passage à vide en décembre dernier qui lui a couté les premières places. Mais ils ont fait une très belle saison. Ils sont dans la continuité de ce qu’ils font avec leur coach. Les recrutements ont tout de suite été réalisées pour compenser les départs. C’est très cohérent à la fois de la part du coach et du club. Aussi ce que fait Lens depuis plusieurs années n’est pas du tout surprenant. »

Brice Samba, gardien du RC Lens.« On a répondu présent. On savait que ce serait un match compliqué face à une bonne équipe de Rennes. Je pense que la victoire est amplement méritée. On a fait une grosse demi-heure à l’entame de la deuxième mi-temps, c’était du haut niveau. Nous avons mis beaucoup de rythme et ça a payé. On marque sur un exploit individuel de Seko mais on est très content des trois points. Il met souvent ce genre de but à l’entraînement, même si je lui arrête parfois, mais on connaît tous son talent, on sait que c’est un joueur de haut niveau. On est très content de ce match, c’était vraiment une grosse performance. »

La feuille de match

RC Lens-Stade Rennais FC : 2-1 (0-0)

4ème journée de Ligue 1. Stade Bollaert-Delelis: 37 848 spectateurs. Beau temps. Pelouse en bon état.

Arbitre: Jérôme Brisard

Les buts : RC Lens : Fofana (66′), Openda (70′). Stade Rennais FC : Laborde (90+1).
Avertissement : Stade Rennais FC : Doué (43′).
RC Lens : Samba – Frankowski (Cabot, 87′), Gradit, Danso, Medina, Machado (Haïdara, 88′) – Abdul Samed, Fofana(c) – Pereira da Costa (Saïd, 76′), Sotoca (Berg, 82′), Openda (Ganago, 76′). Entraîneur: Franck Haise.
Stade Rennais FC : Alemdar – Rodon, Theate, Traoré, Truffert (Meling, 82′) – Santamaria, Tait, Bourigeaud (Sulemana, 71′) – Doué (Abline, 82′), Doku (Laborde, 60′), Terrier. Entraîneur: Bruno Génésio.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.