LIGUE 2: UN DERBY DUNKERQUE-VALENCIENNES AUX ALLURES DRAMATIQUES

Dervy Dunkerque Valenciennes
Dunkerque comptera beaucoup sur son attaquant Kevin Rocheteau (photo archives USLD)

Ce samedi soir 18 mars, le derby du Nord entre l’USL Dunkerque et le Valenciennes FC lors de la 30è journée de ligue 2 sera lourd en enjeu. Les deux clubs végètent en effet en fin de classement. La victoire est impérative pour les maritimes dans leur stade Marcel-Tribut désormais totalement ouvert. Mais elle est presque aussi nécessaire pour les Hennuyers qui ne perdent plus depuis 6 matches. Mais qui n’avancent pas vite avec des matches nuls.

Ce derby aura aussi un air de revanche. On se souvient qu’au match aller au stade du Hainaut, les Dunkerquois avait créé la sensation en s’imposant (1-3) face aux Valenciennois encore entraînés par Olivier Guégan. Depuis, Christophe Delmotte a pris les rênes du VAFC. Sans trop sortir le club de la zone à risques.

Dunkerque au pied du mur

L’USLD elle est tombée dans la zone de relégation. Mais à neuf journées de la fin, rien n’est joué pour le maintien. À seulement 3 points du VAFC au classement (33 pts pour le VAFC ; 30 pts pour l’USL Dunkerque), les joueurs de Romain Revelli ont l’occasion de conjurer la défaite à Bastia (1-0). Le derby arrive donc à point nommé pour se relancer dans la course au maintien. Cela annonce donc un match des plus disputés qui, à coup sûr, va demeurer comme un moment charnière de la saison des Maritime. Ce que le coach Romain Revelli et le défenseur Samuel Yohou confirment.

Lors de la conférence de presse d’avant-match, Romain Revelli à tenu à dédramatiser le contexte, tout en insistant sur l’état d’esprit de ses joueurs. » Je sens plus de sérénité. Ce qui me rassure, c’est qu’ils ont conscience de la situation. La lutte pour le maintien. Nous avons déjà connu des matches à enjeu. On a déjà été au pied du mur. Mes joueurs ont su réagir à cette occasion. »

L’importance de l’enjeu, Samuel Yohou le résume ainsi. » Il reste 9 matches, 9 finales, et vous pouvez l’écrire, 9 derbies. On n’a plus trop le choix. On compte sur nos supporters, et sur notre belle dynamique à domicile. »

Au passage, le défenseur dunkerquois lance un appel aux supporters. Constatant que 500 à 700 Valenciennois vont faire le déplacement sur la côte, il espère que le stade Tribut sera complet, pour un soutien maximum à domicile.

Delmotte rassuré par le match de Caen

Christophe Delmotte pointe également la prise de conscience de la situation par ses joueurs. Selon lui, elle est intervenue après la défaite contre Toulouse.  » La physionomie a alors changé », explique ainsi l’entraîneur valenciennois.

Delmotte se dit rassuré par la prestation contre Caen mardi soir (match nul 1-1). » On a été présent, au niveau de cette équipe même s’ils ont eu plus d’occasions que nous. C’est un bon match nul. Le compteur tourne. Nous sommes la seule invaincue depuis 5 matches avec Auxerre. »

Christophe Delmotte tient compte de l’aspect derby du Nord. » Un derby, ça reste particulier. C’est souvent un défi athlétique. Il faudra gagner ce rapport athlétique et mental. » Pour lui, la défaite du match aller (1-3) constitue aussi un vecteur de motivation supplémentaire.

Un stade Tribut plein ?

Samedi soir, le stade Tribut désormais totalement terminé avec ses 4 933 places va accueillir sa plus importante affluence depuis sa reconstruction. Même si l’on ne jouera peut-être pas à guichets fermés. En tous cas, il n’y a plus de contraintes sanitaires comme le pass vaccinal ni le port du masque; et cela, depuis bien longtemps.

Pour ce derby contre Valenciennes, Dunkerque compte 5 blessés (Bruneel, Boudaud, Dudouit, Iron Gomis et Kikonda), et sera forcément diminué. Malgré tout, Romain Revelli récupère des suspendus et des blessés absents à Bastia. Le coach dunkerquois peut présenter un groupe de 19 joueurs assez complet. Il comptera sur ses cadres Tchokounté, Rocheteau, Brahimi et Rocheteau. Avec dans les buts Jérémy Vachoux qui a supplanté Axel Maraval en n°1.

«  On va récupérer des joueurs importants sur ce match, ce sera aussi aux joueurs d’être constants et d’emballer le match », conclue l’entraîneur dunkerquois

Valenciennes au complet

Christophe Delmotte lui aussi aura un groupe de 19 joueurs qui lui permet des choix tactiques… « Ce qui est sûr, c’est qu’il faut aller à Dunkerque avec plein de confiance et de conviction. Il faut vraiment être le plus conquérant possible. Il faut qu’on garde confiance en nous. C’est le message délivré au groupe avant ce déplacement à Dunkerque. Il faut du calme et de la sérénité et afficher beaucoup de détermination et d’engagement, ce qui est notre marque de fabrique depuis quelques matches. »

Ce derby Valenciennes-Dunkerque sera donc un peu le match de la peur, un « dramatico » qui risque fort de conditionner la fin de saison. On peut s’attendre à tout: un match fermé à double tour pour éviter la défaite. Ou au contraire un duel fou,fou,fou entre deux équipes décidées à emballer le match et à s’imposer.

Clairement, il n’y a pas de favori entre l’USLD solide à domicile, et le VAFC qui ne perd plus. Dunkerque s’est imposé lors de chacune de ses deux réceptions de Valenciennes en Ligue 2 BKT sous la poule unique et pourrait réaliser la passe de trois sur ses terres.

Les Valenciennois ont répondu présents face à Caen (photo JMD/Sports 5962)

Leurs 5 derniers résultats

USLD: 2 victoires, 3 défaites (19è avec 30 points)

  • Nancy-Dunkerque: 2-0
  • Dunkerque-Dijon: 2-1
  • Toulouse-Dunkerque: 2-0
  • Dunkerque-Pau: 1-0
  • Bastia-Dunkerque: 1-0

VAFC: 1 victoire, 4 nuls (15è avec 33 points)

  • Quevilly – Valenciennes: 1-1
  • Valenciennes-Pau: 1-0
  • Bastia-Valenciennes: 1-1
  • Valenciennes-Dijon: 0-0
  • Valenciennes-Caen: 1-1

Samedi 19 mars, 30è journée de Ligue 2

USL Dunkerque – Valenciennes FC, stade Marcel Tribut (19h)

Arbitre principal : Frank Schneider
Arbitres assistants : Matthieu Lombard et Yannick Boutry
4e arbitre : Cédric Mouysset

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Dunkerque Valenciennes ligue 2

Les commentaires sont fermés.