LIGUE 2: L’USL DUNKERQUE RECRUTE POUR SE MAINTENIR

Majouga, Kikonda et Yohou présentés pr Jean-Pierre Scouarnec.

Le mercato s’est terminé tard pour l’USL Dunkerque. Les responsables du recrutement ont veillé jusqu’à minuit mardi pour boucler l’effectif. Ibrahim Cissé est parti dans les dernières heures alors que les dernières arrivées étaient finalisées. Six joueurs ont finalement été recrutés pour ce mercato estival très (trop ?) long. Les mauvais résultats du début du championnat de ligue 2 ont accéléré ce recrutement afin d’assurer l’opération maintien.

 » A 19h, tout était bouclé et les administratifs pouvaient rentrer chez eux quand le Stade Malherbe de Caen s’est une nouvelle fois manifesté pour Ibrahim Cissé », a expliqué en conférence de presse Jean-Pierre Scouarnec. Alors que le dossier semblait enterré, le club normand a fait une dernière proposition financière à l’USLD, qui a finalement accepté. Pour quelle somme ? Le chiffre de 400 000 euros n’a pas été confirmé (ni infirmé) par le président du club maritime face à la presse régionale présente vendredi 3 septembre. Celui-ci a fait le bilan du mercato en compagnie de son directeur général Edwin Pindi.

Ibrahim Cissé part finalement à Caen

L’USL Dunkerque et le Stade Malherbe de Caen sont finalement tombés d’accord pour le transfert d’Ibrahim Cissé. À 25 ans, le défenseur, arrivé à Dunkerque à l’été 2020, rejoint donc les rangs normands au sein desquels il continuera d’évoluer dans le championnat de Ligue 2. Il pourra ainsi affronter ses anciens partenaires car aucun deal sur sa non-participation n’a été conclu par les deux clubs.

Ainsi s’est terminé à l’amiable un transfert qui tournait au bras-de-fer. Cissé refusait en effet de jouer depuis qu’il était sollicité par Caen. C’est le deuxième départ important pour Dunkerque, après celui de Harouna Sy à Amiens. Arrivé comme Cissé à l’été 2020 à Dunkerque, Sy a disputé l’intégralité de la saison 2020-2021 comme latéral gauche des Maritimes.

Mercato actif de l’USL Dunkerque

Mais ces deux départs de joueurs cadres ont été compensées par six arrivées à l’USL Dunkerque, dont trois dans les derniers moments du mercato. Mario Jason Kikonda, Marco Majouga et Samuel Yohou ont été présentés aux media durant ce même point-presse au stade Tribut.

Avec les arrivées préalables de Désiré Segbé Azankpo, en provenance du FC Villefranche pour les deux prochaines saisons; de Mohamed Ouadah, milieu offensif en provenance du Stade Lavallois; et plus récemment de Driss Trichard arrivé du Clermont Foot, l’USLD a quand même recruté six nouveaux joueurs depuis le début du marché des transferts.

Sans oublier le nouvel entraîneur Romain Revelli. Celui-ci réclamait après le match contre Nîmes trois joueurs supplémentaires, un par ligne. Il a obtenu satisfaction. » Nous avons voulu mettre plus d’expérience et de touche technique dans l’équipe », a ainsi confirmé Jean-Pierre Scouarnec. » Et aussi renforcer l’attaque. Le coach est certainement rassuré. Mais il faut maintenant engranger des points pour vraiment se rassurer. Le club a répondu à ses demandes ».

Le début d’un nouveau championnat

Pour le président dunkerquois, un nouveau championnat commence avec la réception de Nancy. Regrettant au passage la longueur du mercato, avec comme conséquence un championnat qui débute avant la fin du marché.

 » Je n’ai jamais eu de doute sur les capacités du coach et du groupe »

Jean-Pierre Scouarnec, président de l’USLD

Le début de saison raté des maritimes a certainement incité les dirigeants a renforcer l’équipe plus vite que prévu. Le bilan comptable n’est pas bon: 2 matches nuls et 4 défaites. Deux points en 6 rencontres qui placent l’USLD en 18è position, c’est-à-dire à la place de barragiste. C’est clair, maintenant, Romain Revelli n’a plus trop le droit à l’erreur. Et un premier succès contre Nancy, en bien mauvais point, est pratiquement obligatoire.

 » Aujourd’hui, avec le recrutement qui est fait, il y a de l’expérience, il y a du métier, il y a de la qualité. C’est fait pour nous permettre de ne plus refaire les erreurs commises jusqu’à présent. Et donc de commencer réellement notre championnat contre Nancy », conclue ainsi Jean-Pierre Scouarnec ».

Les Dunkerquois se sont inclinés 0-2 contre Nîmes (photo USLD)

Le directeur général Edwin Pindi explique aussi:  » c’est vrai qu’au fur et à mesure des semaines, avec le départ éventuel d’Ibrahim Cissé, et ce qu’on a observé aussi sur le terrain, il y a d’autres souhaits qui se sont ajoutés durant ce mercato. Forcément, vous n’avez pas la même vision lorsque vous commencez un championnat, et que vous ne prenez pas de points. Et que au bout de 5 ou 6 journées vous vous rendez compte qu’il y a des failles qu’il va falloir combler ».

Une intégration rapide des nouveaux

Les trois nouveaux ont bien sûr été interrogés sur leurs motivations pour signer à Dunkerque. » Je suis un pur Sudiste et dans un premier temps, je me suis dit que Dunkerque, c’était loin de chez moi », plaisante ainsi Marco Majouga. » Mais je me suis dit aussi que ça pouvait être intéressant pour moi. Je suis encore un jeune joueur. Il y a du temps de jeu à gagner. Juste après, j’ai discuté avec le coach. et son discours m’a plu… »

Mario-Jason Kikonda a comme les autres un objectif double. » A titre collectif, que le club se maintienne. Et à titre individuel de jouer, de marquer, de réussir des passes décisives ».

Arrivé de Turquie, Samuel Yohou annonce les mêmes ambitions. Mais il sait qu’il devra patienter car il n’a encore joué aucun match cette saison et il est encore juste sur le plan physique. » Tout le monde a envie d’aller dans le même sens, tout le monde a envie d’avoir des résultats, tout le monde a envie de prendre des primes » a expliqué l’ancien défenseur du PFC avec humour, devant son président tout aussi hilare.

Driss Trichard, autre recrue du mercato à l’USL Dunkerque (photo USLD)

Les trois recrues se sentent déjà bien intégrées au groupe. Certains connaissent déjà des joueurs de l’effectif présent. Et la trêve internationale leur aura permis de travailler un peu plus longtemps avant la reprise ô combien importante face à Nancy.

Plus de droit à l’erreur

Les maritimes ont meublé cette trêve internationale avec un match amical à huis-clos à Lens. Grâce aux doublés de Kévin Rocheteau et de Billy Ketkeophomphone, les maritimes se sont imposés 4-3 sur le terrain du Centre Technique et Sportif de La Gaillette face au Racing Club de Lens, dont l’entraîneur, Franck Haise, avait aligné plusieurs titulaires au coup d’envoi (Jonathan Gradit, Jonathan Clauss, Facundo Medina, Kévin Danso, Deiver Machado, Christopher Wooh).

Certes, ce n’était qu’un match amical face à un formation lensoise privée de ses internationaux. Mais le résultat fait forcément du bien au moral pour des Dunkerquois qui n’ont désormais plus trop le droit à l’erreur.

Premier rendez-vous de cette nouvelle saison. Ce sera devant leurs supporters au stade Marcel-Tribut face à Nancy (19h). Des supporters qui commencent aussi à s’impatienter.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 177 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.