ADRIEN FOURMAUX REPREND LE CHAMPIONNAT DU MONDE WRC EN GRECE

Adrien Fourmaux au rallye de Grêce
Adrien Fourmaux à Ypres en août dernier (photo JMD/Sports 5962)

Un mois après sa spectaculaire sortie de route au rallye de Belgique à Ypres, Adrien Fourmaux retrouve le championnat du monde des rallyes WRC. Le pilote de Seclin conserve la confiance de son écurie M-Sport malgré cet accident. Le jeune Nordiste découvre donc les pistes grecques dans un rallye qui renaît.

L’EKO Acropolis Rally Greece (9 – 12 septembre), c’est un événement avec la réputation historique d’être l’un des plus difficiles du Championnat du Monde des Rallyes FIA. Il revient dans la série cette semaine pour la première fois depuis 2013.

Les routes de gravier devraient être plus lisses. Début septembre, la chaleur est moins forte qu’en juin. Mais l’Acropole exige toujours le respect alors que la bataille pour les titres mondiaux entre dans le dernier tiers de la saison.

Un nouveau contexte pour Adrien Fourmaux

La pluie a laissé une épaisse couche de boue sur les pistes alors que les reconnaissances commençaient plus tôt dans la semaine. Avec de meilleures prévisions pour le rallye lui-même et des températures en hausse, il reste à voir à quelle vitesse les routes vont sécher.

Adrien Fourmaux (FRA) and Renaud Jamoul (BEL) découvrent les routes autour de Lamia au rallye de Grèce (photo Jaanus Ree/Red Bull Content Pool )

Le pilote de Seclin et son co-pilote Belge Renaud Jamoul ont donc découvert cette semaine ces pistes piégeuses. Tous deux sont bien remis de leur violent accident du rallye d’Ypres . Adrien attaque l’étape grecque du championnat du Monde sans appréhension.

L’écurie britannique M-Sport fait toujours confiance au jeune Nordiste malgré cette sortie de route qui a détruit la Ford Fiesta. Preuve de cette confiance. M-Sport s’est séparé après Ypres du Finlandais Teemu Suninen qui avait manifesté son intention de partir. Les deux pilotes se partageaient le volant de la Ford Fiesta WRC officielle. Ce que le Finlandais semble ne pas à avoir accepté. Son départ laisse la porte ouverte à Adrien Fourmaux pour la fin de saison.

M-Sport Ford a souvent réussi des performances en Grèce. L’équipe britannique a remporté l’Acropole à sept reprises en 10 ans entre 2000 et 2009. Adrien Fourmaux et Gus Greensmith conduisent ici des Fiesta World Rally Cars. Le Grec Joudan Serderidis. les rejoint sur cette manche.

Avantage Ogier pour le titre

L’Acropole Rally arrive à un moment important de la saison. Sébastien Ogier compte 38 points d’avance sur son coéquipier de Toyota Gazoo Racing, Elfyn Evans, à égalité avec Thierry Neuville (Hyundai Motorsport), vainqueur la dernière fois sur les routes belges.

Ogier a affronté l’Acropole à quatre reprises et s’est imposé en 2011, mais envisage son retour comme un tout nouveau rallye.« Le Rallye de l’Acropole fait partie de ces événements qui ont marqué l’histoire du WRC et nous l’avons raté depuis quelques années », a déclaré le Français. sur le site du WRC.

« Bien sûr, nous pouvons avoir une idée de ce à quoi s’attendre du passé, mais ce sera un nouvel événement dans le sens où je pense que tout le monde devra écrire de nouvelles notes de rythme. C’est toujours agréable quand tout le monde part du même niveau comme ça.« 

Ogier et Evans sont rejoints dans les Toyota Yaris World Rally Cars par Kalle Rovanperä. Le trio a également pour objectif de défendre les 41 points d’avance de l’équipe japonaise dans la série des constructeurs.

Neuville est accompagné ici dans la Hyundai i20 World Rally Cars par Ott Tänak et Dani Sordo. L’Espagnol remplace Craig Breen dans l’équipe coréenne . Il est accompagné de son troisième copilote de la saison alors que Candido Carrera fait ses débuts.

Un début en douceur pour Adrien Fourmaux

Le Belge Neuville, vainqueur chez lui à Ypres, ne se fait aucune illusion sur la difficulté de la course. « Les spéciales ont des profils très sinueux avec beaucoup de cailloux et des températures chaudes. Ce sera très difficile car non seulement vous devez aller à fond, mais vous devez également gérer la voiture et les pneus. La stratégie sera très importante, mais c’est quelque chose que nous aimons » a déclaré le pilote wallon.

Adrien Fourmaux dans la spéciale d’ouverture (photo Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)

Le rallye de l’Acropole a commencé ce jeudi avec la spéciale d’ouverture, un gymkhana en ville de 1km. Sébastien Ogier a réalisé le meilleur chrono devant Evans et Rovanperä. Adrien Fourmaux commence prudemment avec le 13ème temps dans cet exercice particulier. Mais les choses sérieuses commencent ce vendredi.

L’étape grecque s’annonce comme un tournant dans le championnat. Adrien Fourmaux devra négocier au mieux ce tournant pour la suite de sa carrière.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 178 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Adrien Fourmaux en Grèce 5ème après la 1ère journée

Les commentaires sont fermés.