LIGUE DES CHAMPIONS: CHELSEA PLUS FORT QUE LE LOSC (2-0)

Chelsea LOSC
N'Golo Kanté a fait souffrir les Lillois (ici Xeka) @UEFA

Il n’y a pas eu de malentendu mardi soir à Stamford Bridge. Le LOSC s’est logiquement incliné contre Chelsea (2-0). Les Dogues n’ont pas démérité. Mais ils ont perdu face à une équipe championne d’Europe et du Monde plus réaliste et plus efficace. Il faudra un énorme exploit au match retour dans trois semaines au stade Pierre-Mauroy pour se qualifier.

Le but pris dès la 8ème minute sur un coup de pied arrêté a fait énormément de mal aux Lillois. L’Allemand Kaï Havertz conclue d’une tête piquée le corner tiré par Hakim Ziyech.  » C’est ce qui nous a fait mal en 1ère mi-temps », a ainsi expliqué en conférence de presse Benjamin André. » C’est dommage car il y avait de la place, et la possibilité de faire des décalages. Et quand une équipe mène 1 à 0, on est obligé de sortir, de laisser des espaces face à des joueurs de grande qualité ».

Le réalisme supérieur ce Chelsea face au LOSC

Le milieu de terrain du LOSC a parfaitement résumé cette défaite face à Chelsea. C’est un lieu commun de dire qu’en Ligue des Champions, toute erreur se paye cash. Et que dans un match de grande intensité comme celui-ci, l’efficacité fait toute la différence. Un constat qui est aussi celui de Olivier Létang, le président du LOSC.

Effectivement, sans être vraiment écrasés par des Londoniens sûrs de leur force, les Dogues n’ont jamais été dangereux. On notera juste en fin de 1è mi-temps un seul tir cadré, celui de André à la 35è minute, stoppé sans difficulté par Edouard Mendy qui a passé une soirée tranquille. Et dans la foulée la reprise trop enlevée d’un Renato Sanches incertain avant le match, mais finalement très en jambes.

Et en 2è mi-temps, rien, sinon une frappe de la tête sans danger non plus de Sven Botman à la 70è minute. «  Si on y regarde vraiment, on n’a pas eu d’occasions franches », reconnaît d’ailleurs Benjamin André.  » Chelsea a un dispositif particulier qu’il maîtrise très bien. Ses joueurs se créent beaucoup d’espace, de l’intensité. C’était un grand combat. »

N’Golo Kanté énormissime

Ce réalisme « made in Chelsea by Tuchel » est concrétisé à la 62è minute sur un contre mené par N’Golo Kanté et conclu par Christian Pulisic. 2-0: ce sera le score final. Le « Bleu des Blues » a réalisé une prestation énorme, au même titre que Kaï Havertz (qui a fait oublier Romelu Lukaku) et Hakim Ziyech.

1500 Lillois ont fait le déplacement à Stamford Bridge (photo DR)

En face, les attaquants lillois ont été inexistants. Jonathan David a perdu son efficacité depuis son périple international en Amérique . Burak Yilmaz, lui, fait certainement la saison de trop, et traîne ses 36 ans sur le terrain. Quant à Edon Zhegrova et Hatem Ben Arfa, on ses demande bien pourquoi ils ont été recrutés puisqu’ils ne jouent pas, ou très peu.

Un peu désabusé, Jocelyn Gourvennec analysait ainsi ce duel perdu lors de la conférence de presse d’après-match. » On est bien sûr déçus de perdre par deux buts d’écart. Le regret que j’ai, c’est de prendre des buts évitables. Pas sur des gestes de classe mais sur un corner et une perte de balle. Chelsea a habituellement une grosse possession de balle. Ce soir c’était du 50-50, preuve que nous avons été présents dans le match. Mais ils ont été redoutables et très efficaces. »

Renverser la situation le 16 mars

Dans trois semaines au stade Pierre-Mauroy, le LOSC aura donc deux buts à remonter. faisable ? Gourvennec veut y croire. » Notre objectif sera de refaire un match costaud, et d’être solide défensivement. Ce sera difficile. Mais devant notre public, dans un stade plein, on aura des opportunités. On peut très bien faire comme eux ce soir: ouvrir le score très vite. Il faut croire en nous, croire en nos chances même si l’adversaire est de très grande qualité. Et après, le football reste le football et tout peut arriver. On va bien se préparer pour cela. »

Jocelyn Gourvennec veut encore y croire (photo archives JMD/Sports5962)

Mais il faudra surtout marquer. Et c’est bien là où le bât blesse. Depuis la victoire contre Lorient le 19 janvier dernier, le LOSC n’a marqué que 2 buts en 5 rencontres. Et là, ce n’est pas de la faute de Ivo Grbic

La feuille de match de Chelsea – LOSC

CHELSEA FC – LOSC: 2-0 (1-0)

1/8ème de finale aller d’UEFA Champions League – Saison 2021-2022
Mardi 22 février 2022, 21h – Stamford Bridge
Stadium. 38 662 spectateurs.
Arbitre : M.Manzano (ESP)

Buts : Havertz (8e), Pulisic (62e) pour Chelsea
Avertissements : Loftus-Cheek (83′) pour Chelsea ; Ben Arfa (87′) pour le LOSC

Chelsea : Mendy – Azpilicueta (c.), Christensen, Thiago Silva, Rüdiger, Alonso (Sarr, 80′) – Kanté, Kovacic (Loftus-Cheek, 51′) – Ziyech (Niguez, 60′), Havertz, Pulisic (Werner, 80′)
Entraîneur : Thomas Tuchel

LOSC : Jardim – Çelik, Fonte (c.), Botman, Djaló (Gudmundsson, 76′) – Sanches (Ben Arfa, 81′), André, Xeka, Onana (Yilmaz, 65′), Bamba – David (Zhegrova, 81′)
Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Match retour le 16 mars au Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq (21h)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 922 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.