ATHLETISME: LE MEETING DE PARIS INDOOR AVEC LES ATHLETES LILLOIS

Meeting de Paris Indoor 2022
L'Arena de Paris-Bercy sera à nouveau pleine (photo KMSP/FFA)

Après le meeting Hauts-de-France/Pas-de-Calais à Liévin, une 2è réunion internationale d’athlétisme importante va avoir lieu en France. Ce sera le meeting de Paris indoor le 6 mars 2022. Mais comme il ne fait pas partie du cicuit mondial OR, l’Accor Arena fera la part belle aux athlètes français. Les 60 m haies s’annoncent bouillants, avec Pascal Martinot-Lagarde, Wilhem Belocian et Aurel Manga chez les hommes, ainsi que Cyréna Samba-Mayela chez les femmes. Côté têtes d’affiche internationales, les médaillées de Tokyo Patricia Mamona et Ana Peleteiro prendront part au triple saut.

A cause de la pandémie, la France était sous couvre-feu en janvier 2021. Il n’y avait donc pas eu de meeting de Paris indoor l’année dernière. Cette fois, l’Accor Arena de Bercy retrouvera non seulement des athlètes, mais aussi des spectateurs, sans limite de jauge. La grande salle parisienne devrait faire le plein, même s’il manquera un peu de stars étrangères, que l’on a vu au meeting de Liévin le 17 février.

Les hurdlers à l’honneur

L’Accor Arena et ses jeux de lumière se prêtent tout particulièrement aux épreuves spectaculaires. Cela tombe bien, puisque les deux 60 m haies devraient aimanter tous les regards, dimanche 6 mars. Avec des plateaux de haute volée, réunissant la crème de l’athlétisme français. On retrouvera notamment dans les starting-blocks, chez les hommes, Pascal Martinot-Lagarde, le nouveau licencié du Lille Métropole Athlétisme Wilhem Belocian et Aurel Manga. Soit trois habitués des podiums internationaux qui pourront s’offrir une belle revanche, une semaine après l’explication des championnats de France Elite à Miramas.

Wilhem Belocian nous a expliqué lors du Meeting Hauts-de-France/Pas-de-Calais les raisons de sa venue au Lille Métropole athlétisme. A Liévin, il s’était contenté de la 8ème place en finale

Vidéo Sports 59/62. Wilhem Belocian (LMA) au meeting de Liévin

Pour les accompagner, rien de moins que le recordman du monde du décathlon, Kevin Mayer, toujours plus impressionnant sur les obstacles au fil des saisons, et la valeur montante de la discipline, Just Kwaou-Mathey. La concurrence internationale est pour l’instant incarnée par l’Italien Paolo Dal Molin.

Kevin Mayer, vice-champion olympique du décathlon, s’alignera sur le 60m haies (photo KMSP/FFA)

De la variété au meeting de Paris indoor 2022

Le 60 m haies féminin vaudra aussi le coup d’œil, avec la présence de la Française en grande forme du début hiver : Cyréna Samba-Mayela, également membre du LMA. L’élève de Teddy Tamgho a franchi un énorme palier à Karlsruhe (Allemagne), fin janvier, en devenant en 7’’84 la troisième meilleure performeuse française de tous les temps, derrière les co-recordwomen de France Monique Ewanje-Epée et Linda Khodadin Ferga (7’’82), et à égalité avec Patricia Girard. La Francilienne de 21 ans aura l’occasion d’asseoir son nouveau statut devant le public parisien, avec pour principales rivales deux figures majeures de la discipline, la Hollandaise Nadine Visser (7’’77), en bronze lors des Mondiaux indoor 2018, et la Biélorusse Elvira Herman (7’’91), championne d’Europe du 100 m haies en 2018. Les Tricolores Laeticia BaptéSolène Ndama et Sacha Alessandrini seront aussi à suivre de près.

Une revanche de Perche en Or à Tourcoing ?

Cyréna Samba-Mayela ne sera pas la seule athlète française en pleine ascension à observer sur la piste de l’Accor Arena. A la perche, on retrouvera, aux côtés de Valentin Lavillenie et Alioune Sene, le champion d’Europe espoirs Ethan Cormont, qui incarne l’avenir de la discipline. Sur 60 m, le junior Jeff Erius, meilleur performeur européen cadets de tous les temps sur 100 m (10’’27), vivra son baptême du feu dans le chaudron de Bercy. Enfin, chez les femmes, la U23 Gémima Joseph, demi-finaliste aux Jeux olympiques de Tokyo, se testera sur la ligne droite, accompagnée par Wided Atatou

Le 60m haies masculin au meeting de Paris indoor 2020 (photo KMSP/FFA)

Avec les présences de deux médaillées olympiques, la Portugaise Patricia Mamona et l’Espagnole Ana Peleteiro, en argent et en bronze à Tokyo, le show devrait être au rendez-vous au triple saut féminin. A la Française Rouguy Diallo, leader nationale de la discipline depuis plusieurs saisons, d’en profiter. Mais l’attraction de ce Meeting de Paris indoor 2022 pourrait bien être l’Américain Christopher Nilsen, qui vient de franchir 6,02 m à Tourcoing, et qui sera accompagné par deux de ses compatriotes, KC Lightfoot et Jacob Wooten.

Enfin, retour à l’Hexagone avec un quatuor de haut niveau déjà annoncé au triple saut masculin. Il est composé de Melvin RaffinJean-Marc PontvianneBenjamin Compaoré et Enzo Hodebar

A propos de JEAN-MARC DEVRED 675 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.