LUTTE : DU BRONZE POUR PAULINE LECARPENTIER AUX CHAMPIONNATS D’EUROPE

Zagreb Pauline Lecarpentier
Pauline Lecarpentier (en rouge) décroche le bronze à Zagreb (photo DR UWW)

La lutteuse boulonnaise Pauline Lecarpentier termine 3ème de sa catégorie, les 72 kilos, au championnats d’Europe à Zagreb (Croatie). La Nordiste (26 ans) confirme la médaille d’argent l’année dernière, mais aussi la médaille d’or obtenue également en 2022 aux Jeux Méditerranéens. C’est de bon augure pour Paris 2024 car elle fait maintenant totalement partie de l’élite internationale.

Classée 11ème mondiale, Pauline Lecarpentier confirme ainsi sa régularité dans les grands championnats. Elle accède désormais régulièrement à chaque podium. C’est le cas ici dans la capitale de la Croatie. Au premier tour, la Boulonnaise bat la Bulgare Sofia Georgieva 3-1.

Mais en 1/4 de finale, elle s’incline face à la Roumaine Alexandra Anghel (1-5), qui gagnera le titre ensuite. Grosse déception sur le coup. Heureusement Pauline Lecarpentier va savoir se remobiliser à Zagreb pour battre le lendemain assez facilement l’Ukrainienne Liudmyla Pavlovets (5-1), et obtenir ainsi la médaille de bronze. La 2ème en deux ans aux championnats d’Europe. Mais en 2022, c’était dans la catégorie des -68 kilos, classée au programme olympique à Paris 2024.

Zagreb Pauline Lecarpentier
Pauline Lecarpentier en bleu s’impose ici contre la Bulgare Georgieva (photo United World Wrestling)

Pauline reste bien placée pour aller aux JO de Paris. Mais elle a devant elle une adversaire de taille: la numéro 1 française Koumba Laroque (5è mondiale en -68 kilos). Les -72 kilos ne figurent pas en effet au programme olympique. Les deux jeunes femmes rivalisent donc pour la sélection en -68 kilos, la catégorie où la Francilienne a obtenu également la 3ème place.

Les Bleues, qui avaient déjà remporté du bronze jeudi avec Tatiana Debien (-55 g), Koumba Larroque (-68 kg) et Cynthia Vescan (-76 kg), reviendront de Croatie avec quatre médailles.

Le classement des -72 kilos à Zagreb

  1. Alexandra Anghel (Roumanie)
  2. Buse Cavusoglu (Turquie)
  3. Pauline Lecarpentier (France) et Dalma Caneva (Italie) 5.

5. Liudmyla Valovets (Ukraine) et Ilana Kratysch (Israël)

Rappelons qu’en lutte comme au judo, on décerne deux médailles de bronze. Il n’y a donc pas de match pour la 3ème place (la petite finale).

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1506 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. lutte : du bronze pour pauline lecarpentier aux championnats d'europe – SPORTS 59/62 | Olympic Games 2024

Les commentaires sont fermés.