FOOTBALL : LENS ET LILLE POURSUIVENT SUR LA VOIE EUROPEENNE

Lens et Lille Europe
Les Dogues à Luchin mercredi (photo JMD/Sports 5962)

La 32ème journée de Ligue 1 marque déjà l’entrée dans le « money time »; notamment pour Lens et Lille qui visent tous deux une place en Coupe d’Europe la saison prochaine. Le LOSC et le RCL veulent prendre les trois points ce samedi 22 avril, respectivement à Auxerre pour Lille, et face à Monaco pour Lens. Ils ont tous les atouts pour cela.

C’est presque un évènement… Le LOSC s’entraînait en public mercredi au Domaine de Luchin. Environ 400 personnes, des abonnés avec leurs enfants, étaient là en cette période vacances scolaires. Ces privilégiés ont eu droit pour la circonstance à un « vrai » entraînement, de une heure trente avec une longue opposition à la clé. Et visiblement, les joueurs se sont pris au jeu. Ils ont aussi fait « le job » en passant du temps ensuite à signer des autographes et faire des selfies. Un moment d’échange avec les supporters de plus en plus rare en Ligue 1 depuis le covid.

Durant cette longue séance d’entraînement, on a pu voir des Dogues dans le rythme. Seuls manquaient à l’appel les deux blessés Tiago Djalo (saison terminée), et Adam Ounas qui, à priori, ne jouera pas samedi à Auxerre. En revanche, Lucas Chevalier, qui s’était fait une torsion du genou, a rejoint le groupe dans la 2ème moitié de l’entraînement.

Poursuivre la série à Auxerre

La victoire laborieuse contre Montpellier (2-1)à l’Arena Décathlon Pierre-Mauroy permet à Lille, tout comme Lens, de rester dans le top 5 qualificatif pour une Coupe d’Europe. Hormis Ounas, en phase de réathlétisation, le LOSC sera privé de Benjamin André, suspendu. Il sera remplacé par Angel Gomes, toujours ponctuel au rendez-vous des intérims.

Lucas Chevalier en revanche, sera bien là. Le jeune gardien lillois est conscient que son équipe affrontera une formation auxerroise prudente, avec un bloc bas. Comme à Angers… « On est le LOSC, on se doit d’être exigeant et d’avoir des résultats. J’espère que la leçon est retenue. Des matches comme celui avec Angers sont des accidents de parcours. J’espère que ça ne se reproduira plus. Demain (samedi), on joue une équipe du bas de tableau. Elle est quand même sur une meilleure dynamique qu’Angers. Ce sera un déplacement compliqué, à nous de bien défendre, il faut gagner ce genre de match.« 

Lens et Lille Europe
Paulo Fonseca lors de l’entraînement de mercredi à Luchin (photo JMD/SPORTS 5962)

Paulo Fonseca aussi met en garde avant ce duel chez un mal-classé, dans la conférence de presse d’avant-match. « Le même type de danger à Auxerre que contre Angers ? Je pense que c’est un peu différent, car Auxerre est dans une bonne dynamique. Sur les neuf derniers matches, ils n’en ont perdu qu’un seul. Sinon, ils font cinq victoires et trois nuls. C’est différent, mais je m’attends à un match difficile. Ils sont motivés, mais je pense que nos joueurs comprennent le moment, que nous ne pouvons pas faire comme contre Angers« ,

Après la piteuse défaite à Angers, et la victoire poussive contre Montpellier, le LOSC a néanmoins retrouvé une dynamique positive. Il faudra la confirmer à Auxerre afin de rester dans le top 5. Car Rennes n’est qu’à deux points. Lyon, qui revient bien, est plus loin, 5 points derrière.

La sérénité des Lensois

Les Sang et Or eux aussi semblaient bien physiquement lors de leur entraînement de jeudi matin. L’infirmerie s’est bien vidée. Seuls Wuilker Farinez et Jimmy Cabot sont « out » jusqu’à la fin de la saison. Mais le RCL accuse le coup de la suspension pour trois matches de Salis Abdul-Samed, après son expulsion à Paris. Jean « Junior » Onana pourrait assurer l’intérim.

RC Lens LOSC Ligue 1
Salis Abdul Samed est suspendu trois matches (photo JMD/Sports5962)

Les Lensois ont rapidement digéré leur déconvenue parisienne, dans la mesure où le contenu était bon. En jouant le plus gros du match en infériorité numérique, le RCL a quand même mis le PSG en difficulté. Tout espoir de titre est maintenant écarté. Mais la Ligue des Champions reste d’actualité. Il faudra pour cela battre un concurrent direct, Monaco, samedi soir à Bollaert.

Franck Haise a le plus grand respect pour cette équipe. « Il faut voir l’effectif et ce que ce club est depuis longtemps, même s’ils ont connu aussi une descente il y a quelques années. Ils sont habitués à être dans le Top 3, c’est un club qui s’en donne les moyens et c’est bien que ce soit un nouveau gros choc. Je suis content de le vivre, avec 63 points et 61 pour Monaco à 7 journées de la fin comme j’étais content de jouer ce match à Paris. »

Florian Sotoca abondait aussi dans le sens de son coach, concernant la valeur de l’adversaire. « Monaco, on les connaît, c’est costaud. C’est équilibré, avec une vraie force offensive : Ben Seghir, Ben Yedder, Golovin, Diatta… On veut continuer dans ce qu’on sait faire, ça passe par embêter cette équipe de Monaco. »

L’Europe, pas une obsession

Le résultat sera donc important, sans être encore décisif. Les Sang et Or pourront à nouveau compter sur leur public pour cette affiche de Ligue 1. Bollaert sera à nouveau complet pour la 23ème fois d’affilée ! Un vrai record de France, série en cours…

Pourtant, le manager lensois ne fait pas de la Coupe d’Europe une obsession. « Les gars ne parlent pas de Coupe d’Europe toutes les 5 minutes. Je parle surtout de ce qu’on met en place depuis trois ans, et ce qu’on doit continuer à mettre en place quand les échéances se rapprochent. Si les joueurs parlaient tout le temps de Ligue des champions, Coupe d’Europe, titre et quatrième place… on n’avancerait pas » affirme le technicien normand.

Lens a certes un calendrier difficile. Mais les Sang et Or ont montré leur aisance face aux « gros ». Ce que confirme Florian Sotoca. « Depuis le début de la saison, contre les 5 premiers, on a des résultats positifs. Sauf Paris le week-end passé. J’espère qu’on va continuer. A Marseille, à Monaco, on a réussi de grandes performances, les équipes s’ouvrent davantage. Elles nous vont bien. Samedi, ce sera différent de Paris, à nous de bien prendre ce match, à nous de continuer aussi dans ce qu’on fait depuis un moment maintenant.

Ligue 1 Lens et Lille
Facundo Medina aura certainement du travail face à Monaco (photo JMD/SPORTS 5962)

Pour Lens comme pour Lille, une place en Coupe d’Europe reste plus que jamais un objectif tout à fait atteignable. Même la plus belle pour le RCL, à la lutte avec Monaco et Marseille pour les deux accessits derrière le PSG.

Retrouvez les conférences de presse intégrales de Franck Haise et Florian Sotoca sur Dailymotion Sports 59/62.

32ème journée de Ligue 1, samedi 23 avril. Auxerre-Lille (17h) et Lens-Monaco (21h)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1641 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Football Lens Monaco 3-0 en Ligue 1

Les commentaires sont fermés.