PEKIN 2022: CLEMENT NOEL CHAMPION OLYMPIQUE DE SLALOM SPECIAL !

Pékin 2022 Clément Noël
La médaille d'or pour Clément Noël (photo CNOSF/KMSP)

Clément Noël est sacré champion olympique de slalom spécial ce mercredi 16 février à Pékin 2022. Le skieur vosgien n’était pourtant pas favori après un mois de janvier catastrophique. Mais il a su préparé ce rendez-vous essentiel dans la sérénité et il s’impose à l’issue d’une 2ème manche magistrale devant l’Autrichien Johannes Strolz, en tête après la première manche, et le Norvégien Sebastian Foss Solevaag . Déception en revanche pour Alexis Pinturault, seulement 16e .

C’est le propre des grands champions d’être exact à l’heure du rendez-vous. Depuis sa 4ème place inattendue il y a quatre aux Jeux de PyeongChang, Clément Noël avait coché ce 16 février 2022 dans son calendrier. Et pourtant, ce slalom spécial olympique ne s’annonçait pas au mieux pour le Vosgien.

Clément Noël, un champion olympique exact au rendez-vous

Sa saison en Coupe du Monde était très moyenne. Et son mois de janvier désespérant. Deuxième du petit globe de la spécialité les trois saisons précédentes, il ne pointe cette année « qu’au » sixième rang. Après son succès à Val d’Isère le 12 décembre, la machine s’est enrayée, avec aucun top 5 et plusieurs sorties de piste. Cela ne l’a pas empêché de remporter la course avec une forme de maîtrise impressionnante.

Clément Noël reçoit sa médaille d’or à Yanqing

Clément Noël ainsi, n’a pas pris tous les risques dans la première manche. Un 1è round que le Français termine à la 6ème place, à 38 centièmes de l’Autrichien Johannes Strolz, champion olympique du combiné à Pékin 2022. Le skieur de Val d’Isère faisait partie du groupe de sept prétendants qui pointait à moins d’une demi-seconde du leader.

20 ans après Vidal, 16 après Denériaz

Dans la 2è manche, Clément Noël « lâche les chevaux ». Il réalise le meilleur temps avec 86 centièmes d’avance sur le Suisse Daniel Yule, auteur d’une belle remontada. Mais il restait 5 skieurs à passer. Un a un, l’Allemand Linus Strasser, le Suisse Loïc Meillard, les Norvégiens Sebastian Foss Solevaag et Henrik Kristoffersen, et Johannes Strolz s’inclinent. Arrivé en bas de la piste de Yanqing avec 61 centièmes de retard, le champion olympique du combiné voyait le doublé lui échapper et devait se contenter de la deuxième place.

20 ans après Jean-Pierre Vidal à Salt Lake City, un Français , Clément Noël, est champion olympique de slalom. Clément Noël récolte aussi le premier titre olympique en ski alpin depuis Antoine Denériaz, vainqueur de la descente en 2006 à Turin. C’est aussi la 13ème médaille française à Pékin 2022, et la 4ème en or.

Un parcours sans faute pour Clément Noël dans la 2ème manche (photo CNOSF/KMSP)

La réaction de Clément Noël

« Je suis vraiment fier. C’est émouvant de voir que tous les gens qui vous soutiennent se sont levés aussi tôt pour suivre ce slalom. Une médaille d’or, si on ne la partage pas, elle a moins de valeur. Je la partage avec les entraîneurs et les techniciens qui nous suivent toute l’année. Je suis vraiment très heureux et très fier d’avoir pu offrir mon meilleur ski dans cette deuxième manche. J’ai été plus stressé dans l’aire d’arrivée en attendant les trois derniers que lorsque j’étais au départ. En tant qu’athlète, il n’y a rien de plus beau qu’une médaille d’or olympique. Ça me donné beaucoup de confiance en moi. C’est hyper émouvant, hyper touchant de voir le soutien de toute l’équipe. Ce sont des beaux Jeux. »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 910 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. médailles Pékin 2022 le bilan

Les commentaires sont fermés.