PEKIN 2022: DAVID LAPPARTIENT REJOINT MARTIN FOURCADE AU COMITE INTERNATIONAL OLYMPIQUE

Lappartient CIO
David Lappartient lors de la 139è session du CIO à Pékin (photo CIO/Alex Broadway)

Trois jours après Martin Fourcade, un autre Français est élu membre du Comité international olympique . Il s’agit du Breton David Lappartient, élu au CIO au titre de président de l’Union cycliste internationale (UCI). Cette élection s’est déroulée dans le cadre de la 139ème session du CIO qui a repris ce samedi 19 février à Pékin.

David Lappartient exerce actuellement un deuxième mandat à la présidence de l’UCI (élu en 2017, réélu en 2020 jusqu’en 2025) et rejoint à ce titre le CIO.
Il a précédemment présidé la Fédération Française de Cyclisme de 2009 à 2017 et l’Union Européenne de Cyclisme de 2013 à 2017. Il fut également administrateur du Comité National Olympique et Sportif Français (2009-2017).  Depuis 2018, David Lappartient assure pour le CIO la présidence du groupe de liaison sur l’e-sport et les jeux vidéo, créé dans le cadre de l’Agenda olympique 2020-2025.

 » Je suis très heureux que nous soyons quatre membres français du CIO »

David Lappartient

A Pékin, David Lappartient a déclaré après son élection au CIO: « Je suis très honoré de devenir membre du CIO au titre des Fédérations Internationales comme Président de l’Union Cycliste Internationale et fier de promouvoir l’idéal olympique. Je veillerai à être digne de cette confiance et à œuvrer pour développer le sport et ses valeurs partout dans le monde. Je suis également très heureux que nous soyons dorénavant quatre membres français du CIO avec la brillante élection de Martin Fourcade. Nous rejoignons nos amis Guy Drut et Jean-Christophe Rolland qui sauront nous guider dans l’exercice de notre mission. »

Quatre Français au CIO dont un Nordiste

Cinq nouveaux membres ont été élus, dont deux Français. Fourcade et Lappartient rejoignent Jean-Christophe Rolland et le Nordiste Guy Drut, au sein de l’institution olympique, au pouvoir puissant sur le sport mondial.

Les nouveaux élus autour du président du CIO Thomas Bach (photo CIO/Alex Broadway)

Pour la première fois dans l’histoire olympique, un réfugié reconnu par le HCR a été élu membre du CIO. Yiech Pur Biel est un olympien qui a concouru avec l’équipe olympique des réfugiés constituée par le CIO pour Rio 2016 et qui a été chef d’équipe de l’équipe olympique des réfugiés aux Jeux de Tokyo 2020. Son élection a été possible du fait de l’amendement  apporté à la Charte olympique à Tokyo, amendement permettant l’élection de membres dans des cas particuliers, sans condition de nationalité ni de Comité National Olympique (CNO).

Elus pour huit ans

La médaillée de bronze olympique Danka Barteková (Slovaquie), ayant été membre du CIO en tant que représentante élue des athlètes de 2012 à 2021, et ayant été vice-présidente de la commission des athlètes du CIO de 2018 à 2021, a également été élue. Tous deux, Yiech Pur Biel et Danka Barteková, ont été élus en tant que personnes indépendantes.

Les olympiens Martin Fourcade (France) et Frida Hansdotter (Suède), élus cette semaine par leurs pairs à la commission des athlètes du CIO, ont également été élus par la Session comme membres du CIO, ce qui porte à 15 le nombre de représentants des athlètes actifs au sein du CIO.

Martin Fourcade a été élu par ses pairs mercredi (photo CIO/Alex Broadway)

Le mandat de tous les membres du CIO nouvellement élus est de huit ans. La Session a également élu Juan Antonio Samaranch (Espagne) comme vice-président du CIO. C’est le fils de Juan Antonio Samaranch, le baron catalan qui a modernisé le mouvement olympique dans les années 90. Le mandat de JA. Samaranch junior en tant que vice-président débutera le 20 mai, après la clôture de la 139e Session du CIO.

Infos CIO et CNOSF

A propos de JEAN-MARC DEVRED 910 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.