PEKIN 2022: JUSTINE BRAISAZ-BOUCHET CHAMPIONNE OLYMPIQUE DE LA MASS-START

Justine Braisaz Bouchet mass-start
Justine Braisza-Bouchet remporte la mass-start (photo CNOSF/KMSP)

Justine Braisaz-Bouchet devient championne olympique de la mass-start, qui concluait les compétitions de biathlon à Pékin 2022. La skieuse des Saisies apporte la 14ème médaille à la France dans ces Jeux d’hiver, et la 7ème au biathlon français, qui atriomphé malgré l’échec de Quentin Fillon-Maillet dans l’épreuve masculine.

Cette mass-start restera dans les mémoires. La Norvégienne Tiril Eckhoff lance la course grâce à un sans-faute au premier tir couché. Le tir s’annonce d’ailleurs problématique en raison du vent qui est soutenu et assez irrégulier pour cette dernière journée de compétition. Le froid s’est encore invité au rendez-vous (-15°) même si le soleil réchauffe un peu les cœurs. C’est pourquoi l’épreuve féminine a été avancée d’une journée, à cause du coup de froid annoncé samedi.

Une course pleine de rebondissements

Derrière Eckhoff, la Suédoise Hanna Oeberg, l’autre Norvégienne Marta Roieseland et la Française Julia Simon sont en embuscade. Au premier tir debout, les Norvégiennes démontrent qu’elles sont bien décidées à poursuivre leur razzia sur les médailles avec de bonnes prestations leur permettant de creuser l’écart sur Julia Simon et la Suissesse Haecki.

Justine Braisaz-Bouchet a été solide au tir (photo CNOSF/KMSP)

Mais la situation change au deuxième tir couché (le troisième en tout). Le vent redouble et les Norvégiennes craquent. Roeiseland et Eckhoff ratent deux cibles chacune et c’est Justine Braisaz-Bouchet qui en profite pour passer en tête grâce à un sans-faute. Elle repart du pas de tir avec Hanna Oeberg sur ses talons. Le suspense est à son comble. La Suédoise lâche du terrain sur les skis et Roeiseland, Eckhoff et Davidova reviennent sur elle comme sur une proie.

La course se joue là-aussi sur le dernier tir. Justine repart pour l’ultime parcours en ski. Sa fraîcheur physique fait le reste et on ne la reverra pas. Les Norvégiennes partent encore à la faute et laissent filer la Française vers le titre. Justine Braisaz-Bouchet s’impose avec 15 secondes d’avance sur Tiril Eckhoff et 35 sur Marta Roieseland, la grande dame de ces Jeux. L’autre biathlète des Saisies Julia Simon prend la sixième place à 1’22.

Justine Braisaz Bouchet
Le podium de la mass-start féminine @CNOSF/KMSP

La première médaille individuelle pour Justine Braisaz-Bouchet

Non retenue dans le relais mixte, Justine remporte sa première médaille olympique individuelle à 25 ans après le bronze obtenu en relais féminin à PyeongChang. Elle est cette fois du plus beau métal. C’est la 14eme médaille à Pékin pour la France, et la 7eme en biathlon !

 » J’avais fait le deuil des autres courses « 

Justine Braisaz-Bouchet

« C’est juste un moment magique que j’ai envie de partager avec toute l’équipe. », a déclaré la nouvelle championne olympique. » Ce qui m’a le plus touchée, c’est d’avoir croisé le staff dans l’aire d’arrivée. Et particulièrement Jean-Paul Giachino notre coach de tir. C’est Anaïs Bescond qui m’a dit hier soir, c’est sans doute la dernière course de « Paulo » aux Jeux Olympiques et de voir des larmes dans ses yeux, cela m’a vraiment touchée. Oui, j’y croyais. J’avais fait le deuil des autres courses. Le fait de passer à côté, cela n’enlève rien à ma valeur sportive. C’est sûr que j’étais déçue surtout pour l’individuel. « 

Dans la mass-start masculine en effet, on pouvait espérer une 8ème médaille. Malheureusement, Quentin Fillon-Maillet, après l’argent du relais masculin, rate le podium et échoue à la 4ème place. La victoire revient au Norvégien Johannes Boe qui remporte son 4ème titre sur ces Jeux alors que QFM rate le grand chelem, avec quand même 5 médailles (dont deux en or) à Pékin 2022.

Le départ de la mass-start masculine (photo CNOSF/KMSP)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. médailles Pékin 2022 le bilan

Les commentaires sont fermés.