RALLYE D’YPRES : LA BELLE REMONTEE DE ADRIEN FOURMAUX APRES LE CRASH DE GRAIG BREEN

rallye d'Ypres 2è journée
Thierry Neuville conserve la tête du rallye d'Ypres (photo JMD/Sports 5962)

Cette 2è journée du rallye d’Ypres a commencé par une (bonne) surprise. Kalle Rovanperä était au départ de cette 2ème étape, malgré sa spectaculaire sortie de route de la veille. Les mécaniciens de Toyota ont travaillé toute la nuit pour remettre en état une voiture fortement endommagée. Le leader du championnat du monde n’a plus aucune chance de bien figurer au classement du rallye de Belgique. Mais il peut encore marquer des points précieux lors de la power stage dimanche.

Ce matin, la météo était moins capricieuse que la veille. Toutes les voitures sont parties en pneus durs pour cette journée en principe sans pluie. Dans ces conditions moins piégeuses, Rovanperä montre d’entrée que la sortie de la veille n’a pas laissé de trace. Le Finnois réalise le meilleur temps dans la 1è spéciale de Reninge (15km).

Ott Tänak (Hyundai) avec le 2è chrono prend le leadership à Thierry Neuville qui a roulé « trop prudemment » selon ses propres termes. Il est même précédé par Adrien Fourmaux, 5è temps, qui confirme sa matinée de vendredi au volant d’une Ford Puma fiable. » Le choix des pneus est beaucoup plus simple qu’hier. J’avais un bon feeling avec la voiture, donc c’était positif. C’était assez glissant dans certaines parties et il est facile de faire des erreurs. »

La « remontada » de Adrien Fourmaux

Mais le jeune Nordiste fera encore mieux dans l’ES 10, celle de Dikkebus, où il réalise le 2è temps derrière Rovanperä. Et cela malgré une perte de temps aussi après le choc avec un ballot durant la spéciale de Dikkebus, fatale à ses équipiers. Il profite des malheurs de ses équipiers Gus Greensmith, victime d’une crevaison. Mais surtout de la sortie de route de Graig Breen. L’Irlandais se crashe violemment dans un fossé et doit abandonner.

Quelques minutes plus tard, un début d’incendie prend dans la Ford. Gus Greensmith a eu la présence d’esprit de s’arrêter et d’aller chercher son extincteur et de prêter main forte à son collègue. Craig Breen et Paul Nagle sont indemnes mais la spéciale a été interrompue afin de dégager l’épave.

A l’issue de cette spéciale mouvementée, Adrien Fourmaux remonte à la 5è place au classement général. Inespéré après les problèmes de la veille. Soucieux de conserver cette position, car trop loin du 4è, le Finlandais Lappi (Toyota), Le Seclinois va assurer dans les deux spéciales suivante et conserver ce top 5 à l’issue de la boucle matinale.

 » Je ne pensais vraiment pas revenir de 5 à 8. Tant mieux. En plus, on en remet un peu sur Oliver Solberg… Mais le rallye n’est pas fini. Je veux me faire plaisir et éviter les petites erreurs comme cela. Mais c’était de belles spéciales. Le rythme était super bien. » C’était le bilan de la matinée tiré par Adrien Fourmaux devenu la dernière carte de M-Sport Ford.

Maintenant, le Nordiste va tout faire pour conserver cette place, à l’issue de cette 2è journée au rallye d’Ypres. Ce serait son premier top 5 cette année.

Vidéo SPORTS 59/62. Adrien Fourmaux après le premier passage samedi à Ypres.

Lefebvre toujours en tête du WRC2

L’autre Nordiste, Stéphane Lefebvre, a également réussi la première boucle de cette 2è journée au rallye d’Ypres. Il conserve la tête au classement WRC2, même s’il concède quelques secondes à Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia), qui pointe à cinq secondes derrière. Mais il gagne une place au scratch (8è) après l’abandon de Graig Breen.

Pourtant, le pilote de Citroën n’était pas totalement satisfait de sa matinée. «  Cela a été. On a réussi à rectifier le tir dans les deux dernières spéciales. Mais dans la 1è, j’ai un peu trop géré. Je ne voulais pas crever. Dans la 2è on a pris un drapeau rouge et on a fait la spéciale au ralenti. Et dans les deux dernières, on a mis du gaz, et là, ça va. »

rallye d'Ypres 2è journée
Stéphane Lefebvre est toujours en tête du WRC2 (photo JMD/Sports 5962)

Son équipier de Citroën Yohan Rossel était quant à lui désabusé. Il n’était pas satisfait du comportement de sa voiture. » Je n’ai vraiment pas confiance. Il me manque deux dixièmes au kilomètre. C’est énorme ! Pour la 1è place, c’est mort. Mais si on fait un podium, ça ne sera pas si mal.« 

Les concurrents attaqueront la seconde boucle à 15h13. La lutte sera passionnante dans cette 2è journée au rallye d’Ypres, dans les deux classes tant les écarts sont faibles. En WRC, Thierry Neuville possède quand même 16 secondes d’avance sur Tänak et 21 sur Evans. On espère que Adrien Fourmaux et Stéphane Lefebvre conserveront leurs positions après cette matinée réussie.

Classement après 12 épreuves spéciales

  1. Neuville/Wydaeghe (Hyundai) 1:24:17.2
  2. Tänak/Järveoja (Hyundai) 1:24:33.4 +16.2
  3. Evans/Martin (Toyota) 1:24:38.7 +21.5
  4. Lappi/Ferm (Toyota) 1:25:19.9 +58.7
  5. Fourmaux/Coria (Ford) 1:26:59.2 +2:42.0

A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. rallye d'Ypres Neuville sort de route

Les commentaires sont fermés.