CYCLISME : ROBERT GESINK PREMIER LEADER DE LA VUELTA

Vuelta Gesink
Robert Gesink endosse le maillot rouge à Utrecht (photo Charly Lopez/ASO)

Robert Gesink est le premier leader de La Vuelta 22 après la victoire de Jumbo-Visma dans le contre-la-montre par équipe d’ouverture, un parcours de 23,3km avalé en 24’40’’ dans les rues d’Utrecht. Sur ses terres, l’équipe néerlandaise a repoussé les Ineos Grenadiers à 13’’ et la Quick-Step Alpha Vinyl à 14’’. Primoz Roglic a parfaitement débuté ses trois semaines en vue d’une possible quatrième victoire consécutive historique sur le Grand Tour espagnol. Mais Gesink est le premier porteur de La Roja, pour sa neuvième participation. Il portera la tunique rouge de leader aux Pays-Bas puisque la 2e étape file de Bois-le-Duc à Utrecht.

L’expérimenté coureur des Pays-Bas obtient une forme de graal avec ce maillot rouge endossé devant son public à Utrecht. « Je ne peux pas vraiment y croire. Je suis vraiment reconnaissant envers les gars. Ils étaient incroyablement forts, c’était dingue, et je suis vraiment reconnaissant d’avoir le maillot rouge. C’est absolument un des grands moments de ma carrière. On a entendu quelques temps intermédiaires et ils étaient bons mais il faut aller jusqu’au bout, évidemment. Tout peut arriver dans un contre-la-montre par équipe mais je savais que ce groupe avait la possibilité de gagner parce qu’on a tellement de gars forts. Habituellement, mon travail est d’aider l’équipe et d’aider Primoz. Je pense que c’est vraiment une belle manière pour eux de dire merci pour le soutien de ces dernières années. Rouler sur mes terres avec le maillot rouge, c’est comme un rêve qui se réalise.« 

Primoz Roglic bien placé

Son leader Primoz Roglic était heureux du résultat, mais aussi de la récompense accordée ainsi à Gesink. « C’est une super sensation. Je pense que c’est largement mérité. C’était vraiment sympa d’être sur la route avec de grandes foules et mes gars. Tout le monde a fait un super boulot, donc on a passé un bon moment. Ma condition est suffisante pour gagner aujourd’hui. J’en suis très content. C’était un plaisir aujourd’hui, les gars ont vraiment fait un super boulot. Il reste 20 jours. [Robert Gesink a franchi la ligne en premier pour être leader] parce qu’il le mérite. Il est celui qui le mérite le plus, c’est un plaisir de rouler avec lui depuis tant d’années. J’ai commencé avec lui dans l’équipe, il m’a beaucoup appris et c’est bien de gagner en tant qu’équipe à domicile avec un coureur à domicile. »

Cofidis, emmenée par Bryan Coquard, s’est clairement loupée sur ce chrono par équipes. L’équipe nordiste nordiste 22ème et avant-dernière à 1’50 de la Jumbo Visma.

Robert Gesink portera donc le maillot rouge lors de la 2ème étape de la Vuelta disputée ce samedi entre S’Hertogenbosch et Utrecht (175,1 km). On s’attend à une arrivée massive au sprint pour cette 2ème journée aux Pays-Bas.

Cette première étape s’est disputée en semi-nocturne dans les rues d’Utrecht (photo Charly Lopez/ASO Vuelta)

Classement de la 1è étape

1 – Jumbo-Visma en 24:40 (56.7 km/h)
2 – INEOS Grenadiers en en 24:53 + 0:13
3 – Quick-Step Alpha Vinyl Team en 24:54 + 0:14
4 – Team BikeExchange – Jayco en 25:11 + 0:31
5 – UAE Team Emirates en 25:13 + 0:33
6 – Groupama – FDJ en 25:18 + 0:38
7 – BORA – hansgrohe en 25:21 + 0:41
8 – Trek – Segafredo en 25:22 + 0:42
9 – Bahrain – Victorious en 25:22 + 0:42
10 – Movistar Team en 25:23 + 0:43

Infos ASO

A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.