RALLYE DE MONTE-CARLO: STEPHANE LEFEBVRE PERD UNE ROUE ET ABANDONNE !

Stéphane Lefebvre
Stéphane Lefebvre et Andy Malfois sur la Citroën C3 (photo WRC)

Après Adrien Fourmaux vendredi, Stéphane Lefebvre a été contraint à l’abandon samedi lors du rallye de Monte-Carlo 2022. C’est l’image du jour. Le pilote de Noeux-les-Mines perdu une roue après avoir percuté un talus avec sa Citroën C3. Et il terminera la spéciale sur la jante ! Contraint à l’abandon, le Nordiste avait réalisé un début d’étape intécelant, qui lui avait permis de prendre la tête de la catégorie WRC2, et d’entrer dans le top 10 au scratch.

La poisse visiblement poursuit les pilotes nordistes, pourtant brillants depuis le départ du rallye de Monte-Carlo jeudi. Après la spectaculaire sortie de route de Adrien Fourmaux la veille, Stéphane Lefebvre a connu un accident peu banal. En tapant dans l’ES 10, le Noeuxois a ensuite percuté un mur et perdu un pneu (qui a failli lui retomber dessus). Il a quand même repris sa route en roulant… sur la jante jusqu’à la fin de la spéciale.

Vidéo WRC Les images de l’incroyable accident de Stéphane Lefebvre au rallye de Monte-Carlo.

Stéphane Lefebvre et son co-pilote, le Boulonnais Andy Malfois, ont dû abandonner faute d’assistance mécanique lors de cette 3ème étape. Mais le pilote artésien avait déjà perdu toute chance de victoire en WRC2.

Une pénalité meurtrière

Après l’ES8, Lefebvre a en effet écopé d’une pénalité pour manquement à la sécurité. Ses ouvreurs sont revenus sur la spéciale alors que celle-ci était toujours en cours. A ce moment-là, Stéphane Lefebvre était en tête en WRC2.

Lefebvre a commencé la journée avec 24,5 secondes de retard sur la Citroën C3 Rally2 similaire d’Eric Camilli. Mais dans cette matinée mouvementée, il passe deuxième derrière Andreas Mikkelsen après la sortie de route de Camilli.

L’ancien pilote d’usine Citroën va reprendre 14,5 secondes au Norvégien lors du premier passage de Val-de-Chavagne / Entrevaux. Avant d’aller encore 8 secondes plus vite que son rival lors de la spéciale suivante.

Stéphane Lefebvre passe alors devant avec 8 secondes d’avance sur Mikkelsen. 

Stéphane Lefebvre

« J’adore ces conditions délicates. Elles sont comme chez moi« , s’est réjoui le Nordiste. « J‘ai pris des risques dans la dernière étape et c’est bien de finir comme ça. Je suis vraiment content de finir la matinée avec ce rythme« , a-t-il ajouté. Malheureusement, on connaît la suite… Abandon pour Stéphane Lefebvre à la mi-journée.

Sébastien Ogier reprend la tête

Cette journée 3 pleine de rebondissements et d’émotions a vu Sébastien Ogier reprendre l’avantage sur Sébastien Loeb. Le pilote vauclusien est à l’aube d’une neuvième victoire record au Rallye de Monte-Carlo après avoir déjoué son rival alsacien dans la neige et la glace des Alpes françaises samedi.

La finale de dimanche comprend deux spéciales dans les Alpes-Maritimes effectués deux fois sans assistance avant l’arrivée sur la place du Casino de Monaco. La dernière étape propose aussi la Power Stage avec des points bonus pour les pilotes les plus rapides. Les quatre tests totalisent 67,26 km.

Mais avec 21 secondes d’avance sur Loeb et 26 sur Graig Breen (Ford Puma), Sébastien Ogier sera difficile à déloger.

Sébastien Ogier a repris l’avantage lors de la 3ème journée du rallye de Monte-Carlo (photo WRC)

Le classement général après la 3ème étape

1. S Ogier / B Veillas FRA Toyota GR Yaris 2h 19min 43.1sec
2. S Loeb / I Galmiche FRA Ford Puma +21.1sec
3. C Breen / P Nagle IRL Ford Puma +1min 26.0sec
4. K Rovanperä / J Halttunen FIN Toyota GR Yaris +2min 03.8sec
5. G Greensmith / J Andersson GBR Ford Puma +6min 33.8sec
6. T Neuville / M Wydaeghe BEL Hyundai i20 +7min 44.1sec

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.