RUGBY: COUP D’ARRET POUR MARCQ FACE A RENNES EN FEDERALE 1

OMR Rennes
Les Marcquois ont perdu logiquement face aux Rennais (photo JMD/Sports 5962)

Fin de série pour l’Olympique marcquois rugby Lille Métropole en championnat de Fédérale 1. L’OMR s’est incliné au Stadium de Villeneuve-d’Ascq face au Rennes Etudiants Club (REC), sur le score de 6-19 lors de la 15ème journée. Les Nordistes sont tombés sur plus fort qu’eux. Mais ils restent en course pour les play-off après ce coup d’arrêt.

Les samedis se suivent et ne se ressemblent pas pour l’OMR. Après leur brillante victoire contre Langon, les Marcquois ont subi la loi des Rennais dans une froide soirée d’hiver. A cause du temps, et des restrictions sanitaires, 500 spectateurs seulement étaient présents au Stadium. L’absence de buvette qui réduit la convivialité aussi a certainement incité des supporters à rester chez eux. Habituellement, la bière coule à flots et les frites se vendent bien les jours de match.

Les Marcquois (en jaune) ont été dominés en touche (photo JMD/Sports 5962)

Les spectateurs n’ont d’ailleurs pas eu le temps de s’enthousiasmer. Très vite, les Bretons ont pris le dessus grâce notamment à un pack d’avants impressionnant en taille et en poids. Rennes marque très vite deux essais sur le côté droit de Marcq grâce à Alexandre Frau (6ème minute) et Gaël Dréan (14ème). Heureusement pour Marcq, l’ouvreur du REC Jacob Botica a les « pieds carrés » et rate les deux transformations ainsi qu’une pénalité. Si bien que l’OMR colle encore au score (3-10), après le but de Patrick Dewhirst à la 21ème minute.

L’OMR largement dominé par Rennes en 1è mi-temps

Botica réussit quand même une pénalité juste avant la mi-temps, atteinte sur le score de 3-13. En seconde période, les Marcquois ne parviennent toujours pas à approcher la ligne d’en-but adverse. Ils doivent se reposer sur la botte de Dewhirst, qui passe une 2ème pénalité à la 51ème minute (6-16).

Vidéo Sports 59/62. La 2ème pénalité réussie par Patrick Dewhirst face à Rennes en 2ème mi-temps.

Cette 2ème mi-temps peu spectaculaire se résume à un duel de buteurs. Botica réussit deux buts de pénalité (48è, 55è). Rennes s’impose sans souffrir face à Marcq (6-19) qui espérait quand même obtenir le bonus défensif.

A l’issue de la rencontre, l’entraîneur marcquois Philippe Caloni reconnaissait la supériorité des Bretons, auteurs d’un match tout en contrôle.

Vidéo Sports 59/62. La réaction de Phlippe Caloni après la défaite de l’OMR face à Rennes.

 » Il n’y a rien redire sur ce match », poursuit le coach de Marcq qui reste optimiste pour la suite. » On titille les quatre premières places. C’est un championnat qui est très serré. Toutes les équipes peuvent gagner partout. Là on perd 4 points sur un concurrent direct. C’est vrai que c’est embêtant. Mais il nous reste 8 matches à jouer. La route est encore longue… »

L’objectif de l’OMR est bien d’entrer dans le top 4 de la poule 1, afin de disputer les play off en fin de saison. Avec l’objectif final: se qualifier pour le championnat de Nationale 2 qui va naître la saison prochaine.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 677 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.