ROUBAIX 2021: MEDAILLE D’ARGENT POUR CLARA COPPONI ET MARIE LE NET DANS L’AMERICAINE

Mondiaux Roubaix américaine F
Marie Le Net et Clara Copponi obtiennent une nouvelle médaille d'argent à l'américaine (photo FFC)

Cette 4ème journée des championnats du Monde de cyclisme sur piste Roubaix 2021 était sans doute la plus légère de la semaine. Beaucoup de courses qualificatives le matin. Mais trois finales seulement le soir, avec la fin de l’omnium masculin Malgré cela, l’équipe de France décroche une 5ème médaille, la première chez les femmes. L’argent dans la course à l’américaine grâce à Clara Copponi et Marie Le Net.

Déjà vice-championnes du Monde l’an passé, les deux Françaises ont parfaitement maîtrisé leur course.  » La stratégie de départ, c’était de disputer les sprints et d’essayer de sortir », explique ainsi Clara Copponi. «  on a essayé de sortir mais on a vu que c’était difficile. On s’est bdonc rabattu sur les sprints car on a vu que Marie et moi ça allait. Il nous en a manqué un peu sur la faim pour être en meilleure position. » Marie Le Net conforte cet avis. «  C’est très différent de l’an dernier où nous étions outsiders. Là, nous avons plus pris la course en mains. On a montré que nous étions une forte équipe. On a fait une course très propre et il nous manque quelque chose. Mais on va le travailler et on reviendra…Je ne sais pas si vous avez vu leur tête aux Néerlandaises, mais ce n’était pas facile pour elles. »

Le Net Copponi 2èmes
Marie et Clara: le sourire de la jeunesse (photo FFC)

C’est pourquoi les deux tricolores étaient souriantes à l’issue de cette épreuve dominée de bout en bout par trois équipes: les Pays-Bas, la France et la Grande-Bretagne. Toutes les autres ont été dominées dans les 10 sprints. Aucune n’a tenté de prendre un tour au peloton. Le scénario était limpide. Longtemps 3èmes, Clara et Marie ont remonté puis surmonté les Anglaises dans la seconde moitié de course.

Clara Copponi et Marie Le Net se rapprochent

A l’arrivée, le duo hollandais composé de Kirsten Wild et Amy Pieters s’impose avec 35 points devant la France, 30 points. Les Anglaises Katie Archibald et Neah Evans préservent d’un point leur 3ème place devant les Italiennes vainqueures du dernier sprint.

Clara Copponi et Marie Le Net apportent une 5ème médaille à la délégation française lors de ces championnats du Monde sur piste. La première chez les filles.  » Filles ou garçons, on est une seule équipe de France. Donc, toutes les médailles, on les a ensemble », conclue sans hésiter Marie Le Net.

Pas de Française en revanche dans la première finale, le 500m contre la montre féminin. Les dernières championnes du monde participaient à cette finale de haute volée. L’Allemande Léa Sophia Friedrich devance les deux Russes Anastasia Voinova et Daria Shmeleva.

Vidéo. La dernière épreuve de l’omnium, dans laquelle Donovan Grondin termine 7ème.

La troisième finale, c’était celle de l’omnium masculin, disputé sur deux jours. Le jeune britannique Ethan Hayther, ancien vainqueur de A Travers les Hauts-de-France gagne son premier titre mondial devant le Néo-Zélandais Aaron Gate et le sprinter de Cofidis Elia Viviani. L’Italien offre une médaille mondiale à l’équipe nordiste qu’il quitte à la fin de l’année. Le champion du Monde du scratch, Donovan Grondin termine 7ème.

Le geste de Grondin pour Morgan Kneisky

Dans l’américaine, il laissera sa place à l’ancien roubaisien Morgan Kneisky, aux côtés de Benjamin Thomas. «  C’est une volonté de laisser Morgan disputer sa dernière américaine. Il n’en a pas eu l’occsion depuis un an et demi car j’ai un peu pris sa place. Du coup, là comme il termine sa carrière, il a déjà été champion du monde avec Benjamin , et là c’était pour le remercier pour tout le boulot qu’il a fait pour nous, sur tous les stages et même aux Jeux. L’expérience qu’il nous a apporté. C’est une façon pour lui de partir par la grande porte et de disputer une dernière course avec Benjamin, son ami », a ainsi déclaré très fair play Donovan Grondin qui s’alignera lui sur l’élimination lors de cette dernière journée.

On n’oubliera pas le dernier podium, celui de la poursuite féminine. Un podium 100% allemand avec Lisa Brennauer, Franziska Brausse et Mieke Kroeger. « Deutschland Uber Alles » était bien l’hymne de cette 4ème journée.

Demain dimanche 24 octobre, 5ème et dernière journée. Un final en apothéose avec cinq titres décernés. On suivra en particulier la vitesse masculine avec Sébastien Vigier qualifié pour les demi-finales face aux « Hollandais volants ». Mais aussi l’américaine avec le duo Thomas-Kneisky, et le keirin féminin avec Mathilde Gros.

Trois Allemandes sur le podium de la poursuite (photo JMD/Sports)

)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 670 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Lotte Kopecky championne du Monde de la course aux points

Les commentaires sont fermés.