ROUTE DU RHUM 2022 : LOIC ESCOFFIER ET JEAN-PIERRE DICK DERNIERS LAUREATS DE LA DOUZIEME EDITION

Loïc Escoffer et Jean-Pierre Dick
Loïc Escoffier est déclaré vainqueur en RhumMUlti (photo Alexis Courcoux (RDR2022)

On connaît désormais tous les lauréats de la 12ème édition de La Route du Rhum. Les premiers bateaux « vintage » sont arrivés vendredi soir et samedi matin à Pointe-à-Pitre. Ceux des catégories Rhum multi et mono, qui rassemblent les voiliers les plus anciens, à l’exemple des voitures historiques dans les rallyes automobiles. Loïc Escoffier (Lodigroup) en Rhum multi; et Jean-Pierre Dick (Notre Méditerranée-Ville de Nice) en Rhum Mono, sont les derniers lauréats de la Route du Rhum 2022. Mais la course s’est terminée dans une certaine confusion car il fallu la délibération du jury.

La classe des Rhum multi a connu une fin de course épique, avec des rebondissements jusqu’au bout. Ainsi, le Belge Gilles Buekenhout semblait voguer vers une victoire promise, lorsque son trimaran « Jess » a chaviré dans la nuit de jeudi à vendredi. Le skipper a été récupéré par un cargo sain et sauf et transporté à Pointe-à-Pitre, laissant la victoire à ses poursuivants.

Il a ainsi pu voir arriver en premier Roland Jourdain (We Explore), vendredi à 15h06 (heure locale), 43 minutes devant Loïc Escoffier (Lodigroup). Mais Bilou ne va pas pouvoir ajouter une nouvelle ligne à son imposant palmarès. Le jury va en effet lui infliger une pénalité en temps (90 minutes) suite au constat de la rupture d’un plomb à bord de We Explore.

Pointé en deuxième position à 15h52 (heure locale), Loïc Escoffier (Lodigroup) est finalement déclaré vainqueur en catégorie Rhum Multi de la 12è édition de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Il précède donc les vieux loups de mer Roland Jourdain, et Marc Guillemot, 3ème sur Metarom MG5. Métarom est une entreprise picarde spécialisée dans les énergies renouvelables, et implantée à Bôves, près d’Amiens.

L’humour de Charlie Capelle

On attend maintenant l’arrivée dans cette catégorie des deux Nordistes Charlie Capelle (A Capella- la Chaîne de l’Espoir) et Etienne Hochedé (PiR2), en passe de terminer à nouveau la Route du Rhum. Lors de la vacation matinale, le Bouchinois Charlie Capelle, a fait preuve d’humour. «  je crois avoir été piraté par les Russes… je suis tombé en panne de gaz ! Je savais avoir une petite bouteille de secours mais je ne me rappelais plus où je l’avais rangée. J’ai mis du temps mais je l’ai retrouvée, je vais pouvoir me faire des petits cafés mais pas de plat chaud tous les jours. Ça ne me dérange pas étant donné la température du bord.« 

Capelle pense arriver la semaine prochaine à Pointe-à-Pitre. « Nous avons enfin passé la ligne virtuelle des 1 000 miles nautiques avant l’arrivée à Pointe-à-Pitre, donc « no problemo » , encore 5 jours de mer et je serai à table devant un bon petit plat !« 

En Rhum Mono, le grand favori Jean-Pierre Dick est arrivé premier ce samedi matin à 23h12 51′ heure locale (4h12 51′ heure de Paris). Comme Loïc Escoffier en multis, Jean-Pierre Dick (Notre Méditerranée – Ville de Nice) s’est adjugé la première place (avant jury) en Rhum Mono à bord de son JP 54. Son temps de course est de 16 jours 13 heures 57 minutes et 51 secondes. Le skipper de Notre Méditerranée – Ville de Nice a effectué les 3.542 milles du parcours entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre à la vitesse de 8,90 nœuds sur l’orthodromie (la route directe). Une véritable consécration pour le Niçois, qui a en réalité parcouru 4151,01 milles à la vitesse moyenne de 10,43 nœuds. 

Le succès émouvant de Jean-Pierre Dick

Sa victoire a été logiquement validée par le jury. On se souvient en effet qu’il s’était détourné pour récupérer le naufragé Brieuc Maisonneuve avant de le déposer aux Açores et de reprendre sa route. Pour ce sauvetage, le comité de course lui a donné 8 heures de bonification.

Quadruple vainqueur de la Transat Jacques Vabre (2003, 2005, 2011, 2017), double vainqueur de la Barcelona World Race (2008, 2011), le skipper niçois s’est illustré à de nombreuses reprises en double. Mais il lui manquait une grande victoire en solitaire. C’est désormais chose faite ! 

« C’est les 30 ans de la disparition de mon père. On pense à lui tous les jours »

Jean-Pierre Dick, vainqueur en Rhum Mono

« Je suis fier d’avoir gagné d’une belle manière avec un sauvetage au milieu », déclare Jean-Pierre Dick à l’arrivée. « Mais c’était une très, très belle course. C’est vrai que c’est dur, mais la fin, l’arrivée, les Antilles, c’est génial. Et puis c’est les 30 ans de la disparition de mon père cette année. On pense à lui tous les jours. Il nous a marqué par plein d’aspects. C’est très important pour moi »

Jean-Pierre Dick remporte les Rhum Mono (photo Alexis Courcoux/RDR2022)

Loïc Escoffier et Jean-Pierre Dick sont donc les deux derniers vainqueurs de la Route du Rhum puisque six catégories avaient leur propre classement. Mais on retiendra bien sûr Charles Caudrelier, arrivé le premier en Guadeloupe avec son Ultim en un peu plus de six jours. Ainsi que le Dunkerquois Thomas Ruyant, brillant vainqueur de la classe IMOCA.

Samedi soir, 43 marins étaient encore en mer. Certains encore très loin de La Guadeloupe. Ils ont jusqu’au 6 décembre pour arriver. Ensuite, la ligne d’arrivée sera fermée définitivement pour la Route du Rhum 2022.

Les classements des Rhum

Rhum Multi

  1. Loïc Escoffier (Lodigroup) 16 jours, 6 heures 37 minutes 23 secondes
  2. Roland Jourdain (We Explore) 16 J 7h21 mn 00
  3. Marc Guillemot (Metarom MG5) 16j 17h51mn06

Rhum Mono

  1. Jean-Pierre Dick (Notre Méditerranée/Ville de Nice) 16h13h7mn 51
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.