ROUTE DU RHUM 2022 : VICTOIRE ET RECORD EN IMOCA POUR LE DUNKERQUOIS THOMAS RUYANT !

Route du Rhum Ruyant vainqueur
Champagne pour Thomas Ruyant vainqueur en IMOCA (photo Alexis Courcoux/RDR2022)

Lundi 21 novembre à 02h51 25′ locale (07h51 25′ heure de Paris), Thomas Ruyant a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre de la douzième édition de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Son temps de course est de 11 jours, 17 heures, 36 minutes et 25 secondes. Le skipper de LinkedOut a effectué les 3 542 milles du parcours entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre à la vitesse de 12.58 nœuds sur l’orthodromie (route directe). Il a en réalité parcouru 4 362.46 milles à la vitesse moyenne de 15.49 nœuds (sur l’eau).

« Je suis dessus, l’idée est d’aller vite. Je tire sur le bonhomme, mais peu importe je me reposerai en Guadeloupe. Nous savions depuis le départ qu’avec 38 IMOCA ce serait forcément serré. C’est super, je suis ravi de participer à cette bataille ! Il me faut être à la colonne et faire tourner les manivelles pour que cela avance vite. » racontait Thomas Ruyant, le 18 novembre au matin au moment où il reprenait les commandes de la course à Charlie Dalin (Apivia). Le Dunkerquois aux trousses du Normand depuis l’entrée dans les alizés attendait son heure.

Archi favori comme Charlie, Thomas affichait dès le départ de Saint-Malo son ambition : la victoire un point c’est tout ! Face à 7 bateaux neufs (Charal, Holcim-PRB, Initiatives-Cœur, Malizia-SeaExplorer, V and B – Monbana Mayenne, Maître CoQ V et Biotherm), LinkedOut et Apivia parfaitement au point et connus dans les moindres recoins par leurs skippers, semblaient les plus à même de remporter cette 12e édition de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Record de traversée à la clé

Dans la nuit tropicale rythmée par les grains, légèrement ralenti sous le vent du volcan de La Soufrière, Thomas Ruyant est arrivé en pole position de la flotte des IMOCA. Une consécration pour le Dunkerquois qui rêvait d’une victoire sur la légendaire transat dans cette classe de monocoques de 18,28 m…

 » J’ai rarement été aussi fatigué. Je vacillais sur le tour de La Guadeloupe »

Thomas Ruyant, vainqueur de la Route du Rhum en IMOCA

Bien entendu, Thomas ne cachait pas sa joie à l’arrivée. « Je suis heureux, tout simplement. Je suis ému ! Une Route du Rhum, c’est un monument de la course au large, avec 38 bateaux et de sacrés marins au départ. Je suis un compétiteur et celle là, je voulais la gagner. C’est la plus belle, et c’est la dernière course du bateau. J’ai mis de l’énergie, mais toute mon équipe aussi. On est un sport collectif. C’est moi qui marque, mais c’est l’équipe qui travaille ! Je serai remplaçant ces prochains jours », affirme aussi dans un rire le Nordiste.

Les premiers mots d’un Thomas Ruyant ému

Un final épuisant

Sur le sprint final, Ruyant confie aussi: « c’est un vrai sprint. Je suis allé puiser très loin. J’ai rarement été si fatigué. Je vacillais sur le tour de La Guadeloupe. Mais je ne voulais pas lâcher. 20-25 noeuds dans l’alizé, il faut un bateau bien préparé et j’avais confiance dans le travail de mon équipe. »

Son sponsor Alexandre Fayeulle, PDG d’Advens, soulignait avec enthousiasme la performance de Thomas. « Quelle performance exceptionnelle ! Thomas réalise là un immense exploit et un fabulé doublé, un an après sa victoire dans la Transat Jacques Vabre. Je suis très heureux pour lui mais aussi l’ensemble de l’équipe. Cette victoire en solitaire récompense un travail collectif remarquable, réalisé tout au long de l’année. »

LinkedOut a franchi ce matin la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre (photo Alexis Courcoux/RDR2022)

Il signe donc cette dernière course par une belle victoire. Avant de prendre en main une toute nouvelle monture actuellement en construction à Lorient. Par la même, Thomas Ruyant, vainqueur de la Route du Rhum établit un nouveau record en IMOCA, celui détenu jusqu’à présent par François Gabart en 2014 (12 jours 4h 38mn) : 11 jours 17h 36 mn, soit 11h 02mn 30’ de mieux !

Déjà vainqueur de la Route du Rhum en 2010, mais en Class40, nettement moins médiatique, Thomas Ruyant remporte certainement la plus belle victoire de sa carrière. En espérant que la prochaine soit le Vendée Globe avec son nouveau foiler qui sera probablement terminé en février prochain. En tous cas, le marin de Malo-les-Bains se souviendra longtemps de cette année 2022 sur « LinkedOut ».

Le classement IMOCA de la Route du Rhum

  1. Thomas Ruyant (LinkedOut) 11 jours, 17 heures, 36 minutes et 25 secondes
  2. Charlie Dalin (Apivia) à 2h1’46
  3. Jérémie Beyou (Charal) à 3h24’30
  4. Kevin Escoffier (Holcim-PRB) à 5h54’49
  5. Maxime Sorel (VandB-Monbana-Mayenne) à 15h23’17

Le palmarès de Thomas Ruyant

– Vainqueur de la Mini Transat 2009
– Premier de la Route du Rhum 2010 en Class40
– Vainqueur de la Transat AG2R La Mondiale 2018 avec Adrien Hardy
-Vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2021 avec Morgan Lagravière
– Abandon Vendée Globe 2016 au large de la Nouvelle-Zélande à bord de l’Imoca Le souffle du Nord pour le Projet Imagine
– Cinquième de la Transat Jacques Vabre 2009 avec Antoine Koch à bord de l’Imoca Advens
– Troisième de la Vendée – Arctique – Les Sables 2020 à bord de l’Imoca LinkedOut
– Sixième du Vendée Globe 2020 – 2021 sur LinkedOut

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Route du Rhum Yoann Richomme
  2. Loïc Escoffier Jean-Pierre Dick derniers vainqueurs

Les commentaires sont fermés.