ROUTE DU RHUM 2022 : RUYANT A RECU SON PRIX. ENCORE 34 BATEAUX EN MER

Route du Rhum remise des prix
Le podium des IMOCA avec C.Dalin, T.Ruyant et J.Beyou (photo Alexis Courcoux/RDR2022)

Peu à peu, la 12ème Route du Rhum va vers son terme. Des concurrents continuent à arriver à Pointe-à-Pitre. Mais tous les vainqueurs (ils sont six) sont connus. Une nouvelle remise des prix a permis de récompenser l’ensemble des lauréats de la Route du Rhum, après ceux des Ultim il y a quelques jours. Le Dunkerquois Thomas Ruyant vainqueur dans la prestigieuse classe IMOCA sur le foiler « LinkedOut » a ainsi pu célébrer sa victoire avant de rentrer en métropole.

Ce dimanche 27 novembre, 34 bateaux (15 Class40, 11 Rhum Mono et 8 Rhum Multi) étaient encore en mer dans des alizés instables. Ils ont désormais jusqu’au 7 décembre 17h UTC (13h locale, 18h en métropole) pour franchir la ligne d’arrivée, et être officiellement classé dans la Route du Rhum 2022. Le jury a encore repoussé d’un jour cette « deadline » pour pouvoir classer un maximum de marins. Sinon, les retardataires seront quand même accueillis; mais pas classés.

Route du Rhum remise des prix
Thomas Ruyant a reçu son trophée des mains du président de la Région Guadeloupe (photo Alexis Courcoux/RDR2022)

Thomas Ruyant à l’honneur

Même si la course est toujours en cours, la grande remise des prix de la Route du Rhum 2022 a eu lieu ce week-end, puisque les vainqueurs des six catégories sont arrivés au but. Seuls manquent les 2ème et 3è de la classe Rhum Mono, qui devraient être Catherine Chabaud (Formatives ESI Business School pour Ocean as Common) et l’enfant du pays Willy Bissainte (Tradysion Gwadloup).

Thomas Ruyant montait donc pour la seconde fois sur scène en tant que vainqueur. La première fois, c’était en 2010 en class40. Cette fois, c’était pour la classe IMOCA, certainement la plus relevée de cette 12ème édition. Les applaudissements étaient nombreux pour le Dunkerquois, qui a reçu le trophée des mains du président de la Région Guadeloupe, co-organisatrice de la Transat française. Thomas Ruyant disputait sa dernière course sur le foiler « LinkedOut », déjà vainqueur de la Transat Jacques Vabre l’année dernière.

La nuit de samedi à dimanche a vu l’arrivée de l’ancien manager navigant du trimaran Bonduelle Gwen Chapalain (Guyader – Savéol). Chapalain se classe 5e de la catégorie Rhum Multi. Mais la course continue pour la majeure partie des concurrents toujours en lice dans la catégorie Rhum.

Deux Nordistes toujours en mer

Ce dimanche à la mi-journée, huit concurrents étaient toujours en course en Rhum Multi, onze en Rhum Mono. Trois d’entre eux devraient arriver ce lundi à Pointe-à-Pitre : Fabrice Payen (Ille-et-Vilaine Cap vers l’Inclusion), Philippe Poupon (Flo) en Multi; et Catherine Chabaud (Formatives ESI Business School Pour Ocean As Common) en Mono. La « grande Catherine » conclurait ainsi superbement son retour à la compétition.

Gwen Chapalain termine 5ème en Rhum Multi (photo Vincent Olivaud/RDR2022)

Pour les deux Nordistes Charlie Capelle (A Capella-La Chaîne de l’Espoir) et Etienne Hochedé (PiR2), il faudra encore attendre le milieu de semaine pour les voir accoster à Pointe-à-Pitre. On notera cependant que le Bullygeois n’est plus localisé depuis quelques jours. Sans doute pour une panne de balise. Mais on attend bien sûr de ses nouvelles.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.