RUGBY : L’EQUIPE DE FRANCE AVEC ANTOINE DUPONT CONTRE L’AFRIQUE DU SUD

Présentation France-Afrique du Sud
Antoine Dupont et Fabien Galthié en conférence de presse (photo World Rugby)

Le (mince) suspense est tombé vers 11h30 à Roland-Garros ce vendredi 13 octobre, quand Fabien Galthié annonce son équipe à la presse. Antoine Dupont sera bien aligné pour le 1/4 de finale explosif contre les Springboks dimanche soir en Coupe du Monde de rugby. Trois semaines après sa fracture maxillo-zygomatique, le capitaine de l’équipe France est de retour sur les terrains. Le demi de mêlée toulousain est titulaire à la charnière avec Mathieu Jalibert. Le feuilleton Dupont prend ainsi fin sur un happy end. Place maintenant au jeu. La présentation de France-Afrique du Sud.

Finalement, comme on le pressentait, Antoine Dupont débutera bien le match capital contre les Springboks dimanche soir au Stade de France. « Je me sens très bien sur les deux plans. Sur le coup, je ne savais pas la gravité de ma blessure. J’ai pensé que la compétition était terminée. J’ai dû attendre les examens, le rendez-vous avec le chirurgien et l’opération. Ma convalescence s’est bien passée. J’ai pu reprendre progressivement, j’ai eu plusieurs semaines pour faire tout ça. Aujourd’hui, je suis en pleine capacité de mon jeu, de mes moyens sur le plan physique et technique. » Dupont pourrait jouer avec un casque, qu’il portait à l’entraînement cette semaine.

Si bien que Dupont qui remplace Maxime Lucu comme demi de mêlée, ce sera le seul changement au départ par rapport à la victoire 60-7 contre l’Italie. On retrouve dans cette équipe 12 joueurs du XV de départ vainqueur de l’Afrique du Sud à Marseille en 2022. Les trois seuls changements sont la titularisation de Peato Mauvaka à la place de Julien Marchand au talon, de Mathieu Jalibert à l’ouverture à la place de Romain Ntamack, et de Louis Bielle-Biarrey sur l’aile gauche à la place de Yoram Moefana, qui prend place sur le banc.

Avec Jalibert à l’ouverture

Dans le camp français, tout le monde se félicite de ce retour. A l’image de Mathieu Jalibert, son compagnon de charnière. « Ça change pas mal de choses. Ça nous donne beaucoup de confiance. On sait qu’il est capable de grandes différences et qu’il inspire la crainte chez les adversaires.  Ça nous permet d’avoir plus d’espaces autour de lui. C’est toujours un atout de l’avoir avec nous. Même s’il porte un casque, il est à 100 % de ses capacités. »

Présentation France-Afrique du Sud
Mathieu Jalibert sera associé à Antoine Dupont (Photo Michael Steele – World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Le XV de France se présentera donc avec la meilleure formation du moment, compte-tenu de la convalescence du talonneur Julien Marchand, blessé face aux All Blacks. Il le faudra face aux Springboks dont Fabien Galthié connaît bien l’engagement. « Ils parlent beaucoup de la nation, d’unifier le pays. Ils portent le symbole d’un pays que nous aimons. J’ai beaucoup appris de leur pays, de leur culture là-bas. Jouer contre cette équipe, à Paris, au Stade de France en quart de finale de Coupe du Monde, c’est magnifique, c’est merveilleux. Nous en avons conscience. Pour nous, l’enjeu c’est de jouer simplement au rugby, avec plaisir, en équipe et avec ambition. On a envie de relever ce défi comme on l’a toujours fait. »

L’équipe de France a d’autres atouts individuels. D’abord Damian Penaud. L’ailier gauche est le joueur international qui a marqué le plus d’essais en 2023 (14). Il a aplati lors de ses sept derniers matchs avec les Bleus, la plus longue série de sa carrière. Après la phase de poules, il est le meilleur marqueur d’essais de la Coupe du Monde 2023 (6).

La botte deThomas Ramos

C’est le cas aussi de Thomas Ramos. Avec 61 points, il est le meilleur réalisateur de la RWC 2023. L’arrière toulousain tourne à 17,6 points par match en 2023. Il n’a jamais manqué plus de deux tentatives par match cette saison. Il a également inscrit 20 des 30 points de l’équipe de France contre l’Afrique du Sud en novembre dernier à Marseille : six pénalités et une transformation.

Ramos semble pourtant serein et conscient de la dimension qu’il a pris au fil du tournoi. « Ça n’a pas été facile pendant quatre ans. Il y a eu beaucoup de concurrence à ce poste de numéro 15. J’ai travaillé de mon côté. J’ai fait le dos rond pour espérer revenir et retrouver une place de titulaire. Aujourd’hui, c’est chose faite. Tout ce qui s’est passé m’a donné l’envie de revenir et de garder cette place. J’aborde ce match comme j’ai pu aborder les précédents. »

Les Bleus s’attendent à un énorme combat physique face à ces joueurs surpuissants, qui veulent défendre leur titre. Mais qui ne sont pas invincibles, comme l’ont montré les Irlandais. Le sélectionneur Jacques Nienaber a pourtant reconduit 13 des 15 titulaires alignés contre l’Irlande lors du 3e match de poule. Les changements concernent le poste de demi de mêlée, où Cobus Reinach prend la place de Faf de Klerk, et celui de troisième ligne centre, qu’occupera Duane Vermeulen en lieu et place de Jasper Wiese.

Un gros combat physique

Le troisième ligne Charles Ollivon se souvient du dernier match à Marseille face aux Sud-Africains. « Violent, c’était le terme approprié. Il y avait eu pas mal de KO. On s’attend à un match du même style. On connaît la tradition sud-africaine. Ils sont bien préparés pour marquer physiquement l’adversaire. Ils vont rester fidèles à eux-mêmes. Pour connaître Eben [Etzebeth], quand il rentre sur le terrain, ce n’est pas pour discuter. Une fois qu’ils sont rentrés dans le match, ils continuent à déployer ce rouleau compresseur. Ils ne vont pas changer. Nous aussi, on a des arguments. On sera prêts et présents. »

Ainsi peut-on conclure cette présentation de France-Afrique du Sud.

Les Bleus à l’entraînement au Stade de France vendredi après-midi

FRANCE-AFRIQUE DU SUD (présentation) , match 44 de la Coupe du Monde de rugby 2023. 1/4 de finale, dimanche 15 octobre au Stade de France à Saint-Denis (21h)

Arbitre: Ben O’Keefe (Nouvelle-Zélande)

Les équipes

FRANCE, XV de départ

1 Cyril Baille
2 Peato Mauvaka
3 Uini Atonio
4 Cameron Woki
5 Thibaud Flament
6 Anthony Jelonch
7 Charles Ollivon
8 Grégory Alldritt
9 Antoine Dupont (cap.)
10 Matthieu Jalibert
11 Louis Bielle-Biarrey
12 Jonathan Danty
13 Gaël Fickou
14 Damian Penaud
15 Thomas Ramos

Remplaçants

16 Pierre Bourgarit
17 Reda Wardi
18 Dorian Aldegheri
19 Romain Taofifénua
20 François Cros
21 Sekou Macalou
22 Maxime Lucu
23 Yoram Moefana

Présentation France-Afrique du Sud
Siya Kolisi emmènera les Springboks face aux Bleus ((Photo Michael Steele – World Rugby/World Rugby via Getty Images)

AFRIQUE DU SUD, XV de départ

1 Steven Kitshoff
2 Mbongeni Mbonambi
3 Frans Malherbe
4 Eben Etzebeth
5 Franco Mostert
6 Siya Kolisi (C)
7 Pieter-Steph Du Toit
8 Duane Vermeulen
9 Cobus Reinach
10 Manie Libbok
11 Cheslin Kolbe
12 Damian de Allende
13 Jesse Kriel
14 Kurt-Lee Arendse
15 Damian Willemse

Remplaçants

16 Deon Fourie
17 Ox Nche
18 Vincent Koch
19 RG Snyman
20 Kwagga Smith
21 Faf de Klerk
22 Handré Pollard
23 Willie Le Roux

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1624 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.