RUGBY : ANGLETERRE-SAMOA, LE DUEL DES SEMBLABLES

Rugby Angleterre Samoa
Les joueurs anglais sous l'oeil du sélectionneur Steve Borthwick (photo JMD/Sports 5962)

Dernier week-end pour la Coupe du Monde France 2023 à Lille. Une fin sous forme de feu d’artifice avec deux matches de rugby: Angleterre-Samoa samedi et Roumanie-Tonga dimanche. Le premier présente plus d’intérêt sur le plan sportif. Et on s’attend à nouveau à une belle ambiance avec les supporters anglais, déjà nombreux lors de Angleterre-Chili. Cette fois, l’opposition sera plus relevée.

Les Samoa auront en effet à cœur de bien finir contre l’Angleterre, à Lille, nouvelle ville de rugby. Quel que soit le résultat, les Anglais sont premiers de la Poule D et sont qualifiés pour les quarts de finale. Mais l’Angleterre ne fera pas l’impasse sur ce match. Steve Borthwick, le sélectionneur, a titularisé 13 joueurs du XV qui a débuté contre l’Argentine lors du premier match, avec, en plus, Jonny May et le capitaine Owen Farrell qui jouera 3/4 centre aux côtés de George Ford, ouvreur. Farrell pourrait battre le record de points de l’équipe d’Angleterre, puisqu’il n’est plus qu’à deux points de Jonny Wilkinson.

Après une année compliquée et une préparation difficile, les Anglais ont redonné de l’espoir aux fans et aux spécialistes. Sans faire de bruit, l’Angleterre s’est qualifiée pour les quarts de finale, en se préparant au Touquet qu’ils quittent cette semaine. Même si la victoire n’est pas garantie à Lille, un quatrième succès ferait passer les hommes de Borthwick dans le clan des favoris.

Les Samoans ont testé la pelouse avant les Anglais vendredi

Les Samoa y croient

Les Samoa visent la troisième place, directement qualificative pour la Coupe du Monde de Rugby 2027 en Australie. L’Argentine et le Japon joueront une sorte de huitième de finale dimanche, avec, en jeu, la deuxième place de la Poule D.

Le sélectionneur Seilala Mapusua, a désigné une toute nouvelle première ligne composée de Jordan Lay, de Sama Malolo et du capitaine Michael Alaalatoa. La deuxième ligne est, elle aussi, inédite puisqu’elle se compose de Sam Slade et de Brian Alainu’u’ese. Au total, le sélectionneur a apporté neuf changements au XV de départ qui a perdu 28-22 contre le Japon. Seuls Theo McFarland, Fritz Lee, Steven Luatua, Jonathan Taumateine, Tumua Manu et Duncan Paia’aua gardent leur place.

Les Samoans vendredi matin au stade Pierre-Mauroy (photo JMD/Sports 5962)

Le classement final de la poule ne sera connu qu’au terme du match entre le Japon et l’Australie, à Nantes. Mais, si les Samoa s’imposaient à la surprise générale, la pression serait d’autant plus grande sur les épaules japonaises et argentines. On s’attend en tous cas à un gros combat physique, ainsi qu’un duel de jeu au pied, entre deux équipes semblables au niveau du jeu.

Il s’agit de la neuvième confrontation entre les deux équipes et la première depuis 2017. Elles se sont croisées en 1995, 2003 et 2007 dans la compétition. L’Angleterre n’a jamais perdu.

Infos World Rugby

Les déclarations

Steve Borthwick, sélectionneur de l’Angleterre. « Tous les joueurs sont en forme et disponibles pour la sélection, à l’exception de Jack Willis. Jack a malheureusement été victime d’une blessure lors du match contre le Chili, blessure qu’il s’est efforcé de soigner et pour laquelle il a suivi une rééducation. Malheureusement, il n’a pas été en mesure, à ce stade, de se remettre. Par conséquent, Jack a quitté le groupe. Son remplacement sera annoncé en temps voulu. »

Owen Farrell, capitaine de l’Angleterre. « Cette semaine sur le terrain d’entraînement m’a fait du bien. Je suis très proche de George et nous parlons de tout ce qui touche au rugby, quelle que soit l’équipe. Nous sommes sur la même longueur d’onde. J’ai hâte d’y être.« 

Seilala Mapusua, sélectionneur des Samoa. « Vu l’adversaire, on sait que ce sera un gros combat devant. Il faudra bien démarrer et bien finir. On a pas mal de blessés mais je fais totalement confiance au pack que j’ai aligné. »

Michael Alaalatoa, capitaine des Samoa. « Il faut qu’on exploite tout notre potentiel. On doit être capables de reproduire ce dont on est capable sur 80 minutes si on veut rivaliser avec des équipes de la trempe de l’Argentine, du Japon et, on l’espère, de l’Angleterre. »

La feuille de match

Angleterre – Samoa, match n°36 de la Coupe du Monde de rugby

Pierre-Mauroy, Lille (50 096 places). 17h45 heure locale (GMT+2)

Arbitre: Andrew Brace (Irlande)

LES ÉQUIPES

ANGLETERRE Freddie Steward; Joe Marchant, Manu Tuilagi, Owen Farrell (captain), Jonny May; George Ford, Alex Mitchell; Ellis Genge, Jamie George, Dan Cole; Maro Itoje, Ollie Chessum; Courtney Lawes, Tom Curry, Ben Earl

Remplaçants : Theo Dan, Joe Marler, Kyle Sinckler, George Martin, Billy Vunipola, Danny Care, Marcus Smith, Ollie Lawrence

SAMOA Duncan Paia’aua; Nigel Ah-Wong, Tumua Manu, Danny Toala, Neria Fomai; Lima Sopoaga, Jonathan Taumateine; Jordan Lay, Sama Malolo, Michael Alaalatoa (captain); Sam Slade, Brian Alainu’u’ese; Theo McFarland, Fritz Lee, Steven Luatua 

Remplaçants : Seilala Lam, James Lay, Paul Alo-Emile, Sootala Fa’aso’o, Alamanda Motuga, Melani Matavao, Christian Leali’ifano, Miracle Faiilagi

LES BLEUS EN QUART DE FINALE !

Rugby France-Italie
Damian Penaud marque le quatrième essai français (Photo Michael Steele – World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Sans surprise, le XV de France se qualifie pour les 1/4 de finale, à l’issue d’une victoire nette et sans bavure contre l’Italie 60 à 7. Avec 8 essais marqués à l’OL Land de Lyon, les Bleus ont livré une prestation quasi-parfaite, avec notamment une belle prestation des deux ailiers Damian Penaud et Louis Bielle-Biarrey. Avec le bonus offensif, l’équipe de France termine première du groupe avec 18 points devant la Nouvelle-Zélande 15 points.

Elle connaîtra son adversaire demain, notamment après le choc anglo-saxon entre l’Irlande et l’Ecosse. En principe, les Springboks sud-africains seront sur la route des Bleus le week-end prochain au Stade de France.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Présentation France Afrique du Sud avant le 1/4 de finale

Les commentaires sont fermés.