RUGBY : LES AMBITIONS DE L’OLYMPIQUE MARCQUOIS EN NATIONALE 2

OMR 2023-2024
L'équipe pro de l'OMR avec les partenaires institutionnels lors de la présentation (photo JMD/Sports 5962)

L’Olympique Marcquois Rugby Lille Métropole attaque dimanche sa deuxième saison en Nationale 2 par un déplacement à Cognac. Après avoir assuré le maintien la saison passée, l’OMR 2023-2024 veut passer le stade supérieur et vise à terme la montée en Nationale 1, et à minima, les play-offs à la fin de la saison. Pour cela, le club a consolidé le groupe sortant, tout en le renforçant. Ce ne sera pas de trop car la poule où il figure promet d’être relevée.

Jeudi soir, tous les partenaires de l’OMR, institutionnels et privés, assistaient à la présentation officielle de l’équipe de Nationale 2, à l’espace réception du stadium de la MEL à Villeneuve-d’Ascq. Un effectif stable mais quand même en partie renouvelé avec 9 départs et 10 arrivées. « On conserve 75% des joueurs », explique ainsi le manager général Philippe Caloni. « Mais nous avons ce goût désagréable d’inachevé d’avoir échoué à un point des play-offs. Cela fait 6 ans que nous n’avons pas joué de play-off (NDLR: la crise covid est passée par là) dans ce projet. Le groupe s’est renforcé. Mais il est surtout plus stable. On a conservé tous les joueurs qu’on souhaitait. Les recrues se sont très vite adaptées. Ils ont de belles qualités humaines avant tout. Et aussi de grosses qualités rugbystiques. »

L’OMR s’est donc renforcé sur certains postes, en allant chercher des profils expérimentés, en provenance de clubs pro. C’est le cas du nouvel arrière Dany Antunés. Il vient de l’US Cognac qui a fusionné avec Saint-Jean-d’Angély, qui évoluait la saison dernière en championnat National. « Le projet sportif est super intéressant. Et pour n’importe quel joueur, connaître un club qui est stable, c’est rassurant. Pour moi, c’est aussi un nouveau challenge. »

Un staff renforcé

Aujourd’hui, le Club compte plus de 600 licenciés. Ceux-ci résident à 95% sur la Métropole Européenne de Lille. Il s’appuie sur 35 entraîneurs et éducateurs diplômés, 45 salariés (dont 32 joueurs pro), et surtout sur un socle de 70 bénévoles.

Créé en 1971, le club continue aussi à se structurer, après avoir intégré l’hippodrome du Croisé-Laroche comme centre sportif labellisé. Le staff de Philippe Caloni compte désormais 5 techniciens, plus un staff médical de cinq professionnels.

« Nous sommes aujourd’hui à la croisée des chemins, avec trois montées en 6 ans« , affirme Olivier Gradel en ce début de saison. » Nous avons fait la moitié du chemin vers notre objectif qui est d’implanter un grand club dans les Hauts-de-France. »

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Le président de l’OMR Olivier Gradel.

Pour aller plus loin, le président de l’OMR veut conforter le modèle économique du club en profitant du tremplin que doit être la Coupe du Monde de rugby . C’est pourquoi une 2ème ouverture de capital va avoir lieu, en espérant attirer des acteurs locaux. En sachant que l’OMR est déjà bien soutenue par les collectivités locales. Dernier exemple, la Métropole Européenne de Lille (MEL) a versé 6 millions d’euros pour la rénovation des vestiaires du Stadium de la MEL, où jouent les Marcquois. « Nous avons désormais des vestiaires dignes du Top 14″, affirme ainsi le vice-président de la MEL, chargé des sports, Eric Skyronka.

Pour attaquer au mieux cette saison 2023-2024 pleine d’ambitions, les joueurs de l’OMR ont suivi une préparation complète, comme les clubs professionnels. Quatre semaines basées sur le physique pour commencer; puis une semaine de stage à Granville avant deux semaines de récupération. Ensuite, la phase finale avec deux matches gagnés contre Chartres (Fédérale 1) et Rennes (Nationale 2).

Un effectif au complet

L’effectif de l’OMR 2023-2024 se décompose ainsi: 9 joueurs de premières ligne (piliers+talonneurs); 4 secondes lignes; 8 troisième ligne; 4 joueurs de charnière (demis de mêlée et d’ouverture); 3 centres et 5 arrières-ailiers. En gros, tous les postes sont au moins doublés.

A noter aussi que l’OMR présente 6 arbitres fédéraux. Ce n’est pas anecdotique car s’ils exercent bien leur fonction, ceux-ci apporteront trois points au club en fin de saison. On voit donc que rien n’est laissé au hasard à l’OMR Marcq Rugby Lille Métropole.

OMR-Beaune rugby
Les Marcquois retrouveront le Stadium le 9 septembre contre Arcachon (photo JMD/Sports5962)

Après le déplacement à Cognac, les rugbymen de Marcq retrouveront leur public du stadium, toujours en travaux, le 9 septembre avec la réception d’Arcachon. Tous les matches à domicile se dérouleront en principe le samedi à 17h30. On espère là aussi l’arrivée d’un public nouveau grâce à l’effet Coupe du Monde de rugby.

Composition Poule 1: Anglet ORC; RC Bassin d’Arcachon; Cognac Rugby Charente; SC Graulhet; Stade Langonnais; USA Limoges; OMR Lille Métropole; USM Marmande; Niort RC; Rennes; Saint-Jean-de-Luz; US Salles.

Retrouvez aussi l’interview intégrale de Philippe Caloni sur Dailymotion SPORTS 59/62

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1524 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Rugby Dany Antunès du Portugal à Marcq

Les commentaires sont fermés.