CYCLISME : MATHIEU VAN DER POEL TETE D’AFFICHE DU 90EME GRAND PRIX DE FOURMIES

Grand Prix de Fourmies 2023
Mathieu van der Poel présentera son maillot arc-en-ciel à Fourmies (photo DR UCI)

Le champion du Monde 2023, Mathieu van der Poel, sera au départ du 90ème Grand Prix de Fourmies le 10 septembre prochain. Les organisateurs de la classique de l’Avesnois réalisent un gros coup en attirant le phénomène néerlandais. Celui-ci vient préparer le championnat d’Europe de gravel. Mais il pourrait aussi mettre fin à l’hégémonie des sprinteurs, toujours présents en force, à Fourmies.

Les organisateurs du Grand Prix de Fourmies avaient un sourire jusqu’aux oreilles lors de la présentation officielle de la course en ce dernier jour du mois d’août. Le plateau de la 90ème édition s’annonce somptueux, avec un invité qu’ils n’attendaient pas: le champion du Monde sur route Mathieu van der Poel en personne ! « Je rêvais d’avoir Mathieu van der Poel à Fourmies, car c’est un guerrier capable de gagner sur tous les terrains », explique ainsi le président du comité d’organisation Jacques Thibaux.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Jacques Thibaux lors de la présentation du Grand Prix de Fourmies.

Le phénomène néerlandais est déjà le meilleur spécialiste mondial de classiques. Il compte ainsi le Tour des Flandres (deux fois), Milan-San Remo et Paris-Roubaix (cette année) à son palmarès. Mais il a pris une dimension supérieure cet été en devenant champion du Monde sur route. Cela à l’issue d’une démonstration de force impressionnante sur l’impitoyable circuit de Glasgow.

Des liens réels avec le Nord

Mais en plus, Mathieu dispose d’un énorme capital sympathie en France. Car il n’est autre que le petit-fils de Raymond Poulidor. Sa mère, Corinne Poulidor, est en effet l’épouse de Adri van der Poel, un grand routier hollandais, vainqueur … du Grand Prix de Fourmies 1987. C’était la première année de Jacques Thibaux dans l’organisation du GPF. C’est pourquoi l’organisateur compte célébrer le nouveau champion du Monde le 10 septembre, sur le podium départ animé par Daniel Mangeas. D’autant que Mathieu, 28 ans aujourd’hui, parle parfaitement français. Il connaît bien aussi notre région pour avoir gagné le Grand Prix de Denain 2019 avant Paris-Roubaix cette année.

Le phénomène prépare actuellement son prochain objectif: le championnat d’Europe de gravel. Cette compétition aura en effet lieu fin septembre dans le Brabant Wallon, à Oud-Heverlée le 1è octobre. Pour cela, il va rouler un maximum. Après la Bretagne Classic à Plouay ce dimanche, on le verra donc à Fourmies le 10 septembre. Mais aussi à notre frontière au Grand Prix de Wallonie le 13 septembre, et au Circuit Franco-Belge le 28 septembre.

Avec le maillot arc-en-ciel au départ, quelle meilleure façon se célébrer la 90è édition du Grand Prix de Fourmies ? Celui-ci a vu le jour le 10 juin 1928 avec… 9 coureurs au départ ! Le coureur local Albert Barthélémy s’était alors imposé. 95 ans plus tard, ils seront 168 à participer au Grand de Fourmies 2023. 24 équipes sont en effet présentes, dont 9 World Tour, 11 Pro Séries et 4 continentales. « 13 équipes figuraient au dernier Tour de France », rappelle ainsi Jacques Thibaux.

Les sprinters au rendez-vous

Et comme chaque année, il y aura un beau plateau de sprinters avec quelques uns des meilleurs spécialistes mondiaux. On peut ainsi citer l’Australien Caleb Ewan (Lotto Dsnty) vainqueur l’an dernier; l’Allemand Pascal Ackermann (UAE Team Emirates) deux fois vainqueur du GPF; les Néerlandais Fabio Jakobsen (Soudal Quick Step) champion d’Europe et Dylan Groenewegen (Jayco AlUla); le Français Arnaud Démare avec sa nouvelle équipe Arkéa Samsic; le Colombien Alvaro Hodeg (UAE Team Emirates); et surtout le Belge Jasper Philipsen (Alpecin Deceuninck), vainqueur de 4 étapes sur le dernier Tour de France. Le lauréat du Grand Prix de Fourmies 2023 se trouve certainement dans cette liste.

Grand Prix Fourmies Ewan
Caleb Ewan vainqueur l’an passé défendra sa couronne (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

A moins qu’un coureur complet ne s’impose, à commencer par Mathieu van der Poel. Mais on n’oubliera pas l’Italien Mattéo Trentin , le Norvégien Soren Waerenskjold gagnant du Tour de Poitou-Charente; ou le Belge Tim Wellens (UAE Team Emirates) récent vainqueur du Renewi Tour.

Côté régional, on notera donc la présence du Cambrésien Florian Sénéchal (Soudal-Quick Step), du Boulonnais Samuel Leroux (Van Rysel-Roubaix LM); et des Picards Arnaud Démare donc, mais aussi Rudy Barbier (Saint-Michel Auber 93) et Enzo Paleni (Groupama-FDJ).

« Le Grand Prix de Fourmies, c’est une saga marquée par des moments de bravoure et des souvenirs inoubliables », résume de son côté le maire Mickaël Hiraux. La saga va donc se poursuivre le 10 septembre 2023 avec certainement un nouveau grand nom au palmarès du Grand Prix de Fourmies.

90ème Grand Prix de Fourmies: 10 septembre 2023 (197,6 km). Epreuve UCI 1Pro Séries. 24 équipes, 168 coureurs. Départ fictif: 12h15 devant l’hôtel de Ville de Fourmies. Arrivée vers 16h50, même endroit. 15è manche de la Coupe de France.

Les équipes et principaux engagés du Grand Prix de Fourmies 2023

  • Lotto Dsnty (Bel): Caleb Ewan (Aus)
  • Alpecin-Deceuninck (Bel): Mathieu van der Poel (Ned)
  • Soudal Quick Step (Bel): Fabio Jakobsen (Ned), Florian Sénéchal (Fra)
  • UAE Team Emirates: Pas Ackermann (All), Alvaro Hodeg (Col), Matteo Trentin (Ita)
  • Groupama-FDJ: Paul Penhoët (Fra), Enzo Paleni (Fra)
  • Cofidis (Fra): Max Walscheid (All)
  • Teal Jayco ALUla: Dylan Groenewegen (Ned)
  • AG2R-Citroën (Fra): Marc Sarreau (Fra)
  • Intermarché-Circus-Wanty (Bel)
  • Israël Premier Tech: Giacomo Nizzolo (Ita)
  • Arkéa Samsic (Fra): Arnaud Démare (Fra)
  • Uno-X Pro cycling (Nor): Soren Waerenskjold (Nor)
  • TotalEnergies (Fra): Jason Tesson (Fra)
  • Q36.5 ProCycling (Sui)
  • Tudor (Sui): Arvid De Kleijn (Ned)
  • Eolo Kometa (Ita)
  • Human Power Health (USA)
  • Team Corratec (Ita)
  • Bingoal Wallonie Bruxelles (Bel)
  • Team Flanders Baloise (Bel)
  • Vn Rysel Roubaix Lille Métropole (Fra): Thomas Boudat, Samuel Leroux (Fra)
  • Saint-Michel Mavic Auber93: Rudy Barbier (Fra)
  • CIC U Nantes Atlantique (Fra)
  • Nice Métropole Côte d’Azur (Fra)

*En gras les coureurs des Hauts-de-France

VUELTA: LE COUP DE FORCE DES JUMBO VISMA, LENNY MARTINEZ EN ROUGE

Vuelta 2023 Lenny Martinez
Lenny Martinez, le plus jeune leader de la Vuelta (photo Rafa Gomez/Unipublic SprintCyclingAgency)

La 6e étape de La Vuelta 23 a offert un scénario spectaculaire et des résultats historiques : l’Américain Sepp Kuss (Jumbo-Visma), qui participe à son troisième Grand Tour de l’année, a été le plus fort parmi les membres d’une échappée impressionnante pour s’imposer devant le Français Lenny Martinez (Groupama-FDJ), qui devient leader du classement général à 20 ans ! Primoz Roglic et Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) ont associé leurs efforts pour prendre une trentaine de secondes à Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step). La Vuelta 23 a débuté il y a moins d’une semaine et la lutte pour le classement général bat déjà son plein !

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1623 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

4 Trackbacks / Pingbacks

  1. Van der Poel tête d'affiche
  2. Bretagne Classic Valentin Madouas vainqueur 2023
  3. Grand Prix d'Isbergues 2023 présentation
  4. Grand Prix de Fourmies Merlier vainqueur 2023

Les commentaires sont fermés.