SERIE OLYMPIQUE LES CH’TIS A TOKYO 8ème EPISODE FANTINE LESAFFRE (NATATION)

portrait de la nageuse Fantine Lesaffre à Tokyo

Une vingtaine de sportifs natifs du Nord-Pas-de-Calais ou assimilés sont sélectionnés pour les Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet au 8 août). Dans cette série olympique, nous vous présentons un par par un nos « ch’tis à Tokyo ». Aujourd’hui 8ème volet. La nageuse roubaisienne Fantine Lesaffre, licenciée à Antibes, qui a attaqué difficilement ses 2èmes Jeux Olympiques.

La maréchale des logis de la Gendarmerie Nationale a validé son billet pour Tokyo lors des championnats de France à Chartres. Fantine Lesaffre a terminé vice-championne de France sur le 200 mètres 4 nages, derrière la Béthunoise Cyrielle Duhamel. Son temps de 2’12’47 , en dessous du minimum olympique.

Championne d’Europe en 2018

A Tokyo, Fantine Lesaffre participe pour la 2ème fois aux jeux Olympiques, après ceux de Rio en 2016. Sacrée championne d’Europe sur le 400 mètres 4 nages, en 2018 à Glasgow, elle était soulagée de réaliser les minima sur cette distance. « Ça a été une année très compliquée au cours de laquelle j’ai eu beaucoup de choses à régler. Me qualifier pour les Jeux de Tokyo, c’est un gros soulagement ». La jeune femme a connu des problèmes personnels qui ont certainement contrarié son entraînement et ses résultats. Elle arborait comme souvent un sourire radieux après sa qualification à Chartres.

La Roubaisienne a d’ailleurs eu un peu de mal à « digérer » son titre européen. Elle s’entraîne depuis quelques mois à Antibes, aux côtés de Franck Esposito, dans les meilleures conditions. Et c’est sur la Côte d’Azur qu’elle a préparé la compétition.

Le reportage de France 3 Côte d’Azur avant le départ de Fantine pour Tokyo.

Malheureusement, la compétition à Tokyo a mal démarré pour Fantine Lesaffre. L’ancienne championne d’Europe attaquait cette première journée de natation avec son épreuve fétiche, le 400m 4 nages, samedi matin. Mais la nageuse roubaisienne s’est complètement loupée . La recordwoman de France (4’34 »17) a terminé 8e et dernière de sa série en 4’41″98, loin de l’Américaine Emma Weyant, victorieuse en 4’33″55. Elle réalise le 13ème temps total et se trouve donc éliminée de la finale.

Un niveau à retrouver

Fantine est donc loin de son meilleur chrono et cette contre-performance s’explique mal. Elle va devoir se remotiver pour le 200m 4 nages dès lundi, où elle retrouvera Cyrielle Duhamel, sa cadette béthunoise. Mais une distance sur laquelle est moins à l’aise.

Rappelons que Faustine mène une carrière de sportive de haut-niveau grâce à une convention passée entre la Fédération française de natation et la Gendarmerie nationale. Elle a le grade de maréchal des logis .

Elle est issue d’une famille de nageurs. Son cousin Bruno Lesaffre a également été un nageur de haut-niveau. Et depuis 2016, une piscine de Roubaix porte son nom ainsi que celui de Danielle Lesaffre.

Fantine Lesaffre a signé une convention de sportif de haut-niveau avec la Gendarmerie nationale

A noter que Marie Wattel, native de Lille, a connu plus de réussite en se qualifiant pour la finale du 100m papillon avec le 2ème temps des demi-finales.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 174 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Les Nordistes à Tokyo obtiennent quatre médailles par équipes

Les commentaires sont fermés.