TENNIS : PAIRE, IMPAIRE ET… CASSE AU PLAY IN CHALLENGER

Play In Challenger 3è journée
Benoît Paire n'aura encore fait qu'un seul tour (photo Laurent Sanson/Play In Challenger)

Après une deuxième journée chargée en émotions, la 3è du Play In Challenger s’annonçait également bien dense. Au programme figuraient en effet deux anciens vainqueurs du tournoi lillois: Grégoire Barrère (2018, 2019) et Otto Virtanen (2023). Mais aussi la nouvelle pépite française Giovanni Mpetshi Perricard ainsi que le favori du tournoi, Arthur Rinderknech (90è mondial). Et surtout le fantasque Benoît Paire, programmé en fin de session. L’an passé, Paire avait suscité un énorme afflux, au point que pour la première fois, une file d’attente impressionnante de spectateurs attendait à l’entrée du TCL. Il y avait encore beaucoup de monde ce mercredi soir pour le voir jouer… et perdre à nouveau.

Comme l’an passé, le barbu avignonnais fera en effet un petit tour, et puis s’en va. En faisant du… Paire. L’alternance de coups brillants, mais aussi de fréquentes interventions, toujours aussi énervantes, auprès de l’arbitre. Pour Benoît Paire, l’aventure s’arrête déjà. Comme l’an dernier, le Français (110e, tête de série n°3 du tournoi) a encore été battu en trois sets par un Belge. Cette fois-ci c’est le jeune Alexander Blockx (19 ans, 313e), plus déterminé, plus précis, plus patient dans l’échange qui l’a envoyé au tapis (6-4, 5-7, 6-3).  Il jouera en huitième de finale contre le Finlandais Otto Virtanen (131e) qui a dû s’employer pour dominer l’Allemand Oscar Otte (286e) : 6-4, 3-6, 6-1. Le vainqueur 2023 du Play In Challenger a ainsi empêché les joueurs français de faire le grand chelem lors de cette 3è journée.

La bonne journée des Français

Les autres joueurs français ont en effet assuré lors de cette 3è journée du Play In Challenger. Giovanni Mpetshi Perricard a ainsi sorti le Japonais Sho Shimabukuro (175e), en deux manche accrochées (6-4, 7-5) en passant 13 aces. Grégoire Barrère lui a remporté la 1è manche 7-5 contre le modeste joueur syrien Hazem Naw (337è), avant que ce dernier n’abandonne sur blessure dans le second set.

Le Suisse Léandro Riedi s’est également fait soigner sur le court en fin de rencontre. Mais il a pu quand même reprendre le match face à Arthur Rinderknech. Le Varois, tête de série n°1 à Lille, a fait le break au bon moment dans les deux manches. Il remporte ainsi le match 6-4, 6-4 sans jamais avoir été vraiment inquiété par le joueur helvète.

«  Il joue très bien comme le montre son début de saison« , expliquait Rinderknech après son match victorieux.  » C’est un joueur en forme en ce moment. Il y a un an, j’avais perdu assez lourdement à Marseille contre lui. Aussi je suis content d’avoir gagné, et en plus en deux sets. » Le Varois retrouvera ce jeudi le Nordiste Lucas Pouille (289e), pour un duel alléchant entre tricolores.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. La réaction de Arthur Rinderknech après sa victoire contre Riedi.

Un beau programme ce jeudi

Beaucoup de Français (5), ainsi que deux Belges seront en effet sur les courts ce jeudi pour la suite des huitièmes de finale avec Pierre-Hugues Herbert (166e) opposé à un autre Tricolore, Tristan Lamasine (285e). Titouan Droguet jouera quant à lui le Belge Joris De Loore (211e). Et dans la night session du jeudi, le public pourra assister aux deux affiches du jour: Rinderknech-Pouille à 19h, suivi de Virtanen-Blockx pour finir. Nul doute qu’il y aura du monde et de l’ambiance pour le duel franco-français.

Simple messieurs, 1/8èmes de finale

  • Titouan Droguet (Fra) / Joris De Loore (Bel) 12h30
  • Tristan Lamassine (Fra) / Pierre-Hugues Herbert (Fra)
  • Arthur Rinderknech (Fra, n°1) / Lucas Pouille (Fra)
  • Otto Virtanen (Fin) / Alexander Blockx (Bel)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1643 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.