TENNIS : HERBERT ET DE LOORE EN DEMI-FINALE DU PLAY IN CHALLENGER

Play In Challenger 5è journée
Pierre-Hugues Herbert a joué un match très sérieux contre Mpetshi-Perricard (photo Laurent Sanson/Play In Challenger)

La 5è journée du Play In Challenger démarrait fort ce vendredi à Lille. Dès 12h30, le premier quart de finale du simple opposait en effet deux Français dans un choc générationnel. D’un côté l’expérimenté Pierre-Hugues Herbert (32 ans, 166è); de l’autre le jeune et prometteur Giovanni Mpetshi-Perricard (20 ans, 170è).

Le joueur alsacien découvrait l’espoir lyonnais au gabarit de 2è ligne de rugby: 2m03 pour 93 kilos. Un colosse qui sert à plus de 230 km/h ! Impressionnant. Dans la première manche, on a donc assisté à une bataille de serveurs. Aucun ne concède son service. Ce qui amène à un tie-break logique. Herbert fait ainsi jouer sa régularité pour gagner ce jeu décisif 7-3, et le set 7-6 en 49 minutes. Mpetshi-Perricard a pourtant réussi 11 aces (mais 4 doubles fautes) contre 6 à Herbert (aucune double faute).

Même scénario dans le second set. Il faut aller au tie-break pour départager ces deux joueurs très opposés quant au style; mais qui ont gagné tous leurs jeux de service. Là encore, PHH va profiter de son expérience pour réussir le retour qu’il faut au bon moment. Herbert gagne le jeu décisif 7-4 et remporte le match 7-6, 7-6 après 1h50 passée sur le court central.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Pierre-Hugues Herbert après sa victoire contre Giovanni Mpetshi-Perricard.

De Loore le marathonien

«  J’ai passé un sale quart d’heure en retour », confiait Pierre-Hugues en souriant.  » C’est impressionnant la force qu’il arrive à mettre en première balle, et même en seconde. Cela était un vrai match entre deux styles de jeu différents; ça ne s’est pas joué à grand-chose. Je suis donc hyper heureux d’avoir réussi à gagner. »

En demi-finale ce samedi, Herbert affrontera un voisin d’outre-quiévrain: Joris De Loore . Ce 2è simple de la 5è journée du Play In Challenger n’a pas été le match le plus excitant de la semaine. Mais il a été très accroché entre Radu Albot et Joris De Loore. Le Belge a d’abord gagné assez facilement le premier set 6-3. Mais le Moldave égalise en gagnant la manche suivante 6-4.

Le Flamand du RC Arras remporte finalement ce duel de « crocodiles des courts », indécis jusqu’au bout. Grâce à un service très solide et un jeu plus offensif, Joris De Loore gagne le tie-break final 7-2 et le match (6-3, 4-6, 7-6) après 2h30 de bataille de tranchées. Il se qualifie à 30 ans pour les demi-finales du Play In Challenger. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas atteint une demie en ATP Challenger Tour.

La balle de match de Joris De Loore lors du 2è simple du jour.

La revanche de la Coupe Davis

 » Si tu sers moins bien contre cet adversaire, il met beaucoup de retour derrière. Il est solide sur les échanges et il bouge bien. C’était donc important de bien commencer dans le tie-break. » Joris De Loore, qui a disputé trois matchs longs, se sent encore bien physiquement, avant d’aborder sa demi-finale.  » C’est bon pour la confiance de gagner des matchs durs comme cela contre des bons joueurs. Je ne suis pas frais comme le premier jour. Mais ça va encore. »

La première demi-finale samedi opposera donc deux trentenaires, qui disputaient tous les deux l’inoubliable finale de la Coupe Davis 2017, au stade Pierre Mauroy de Villeneuve-d’Ascq. De Loore, associé à Ruben Bemelmans, avait perdu le double contre Pierre-Hugues Herbert et Richard Gasquet.

C’est pourquoi il y aura peut-être un petit esprit de revanche dans cette demi-finale franco-belge entre Herbert et De Loore. Un match qui pourrait aussi déplacer des voisins de la frontière.

Retrouvez l’interview de Joris De Loore sur Dailymotion SPORTS 59/62.

Play In Challenger 5è journée De Loore
Joris De Loore enchaîne les matchs longs (photo Laurent Sanson/Sports 5962)

Résultats des 1/4 de finale du simple

  • Pierre-Hugues Herbert (Fra) / Giovanni Mpetshi-Perricard (Fra, n°8): 7-6 / 7-6
  • Radu Albot (Mol, n°6) / Joris De Loore (Bel): 3-6 / 6-4 / 6-7
  • Arthur Rinderknech (Fra, n°1) / Billy Harris (GB): 4-6, 7-5, 6-4
  • Otto Virtanen (Fin) / Grégoire Barrère (Fra, n°5): 6-2 / 6-2
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1643 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.