TENNIS: QUENTIN HALYS ET GREGOIRE BARRERE EXPEDITIFS AU PLAY IN CHALLENGER LILLE

Halys Barrère Lille
Quentin Halys n'a fait qu'une bouchée du Bosnien Bazic (photo Laurent Sanson/ Play In Challenger)

Les deux Français les mieux classés de ce Play In Challenger Lille, Quentin Halys (tête de série n°2), et Grégoire Barrère (tête de série n°5), n’ont pas traîné pour leur entrée dans le tournoi. Il leur a suffit de deux sets et de quatre jeux perdus seulement pour passer le premier tour face à respectivement l’Italien Andrea Arnaboldi et le Bosnien Mirza Basic. Ces vdeux garçons qui ont beaucoup de points communs confirment leur statut de vainqueurs potentiels du tournoi nordiste.

Il aura fallu moins d’une heure à Quentin Halys pour dominer Mirza Basic, classé n°220 mondial à l’ATP. Le Francilien de 25 ans, lui, est 115ème et l’on a senti les 100 places d’écart au ranking mondial. Pourtant, Halys se méfiait de cet adversaire qui l’avait déjà battu dans le passé. Mais cette fois encore, Bazic a eu droit à la traditionnelle plaisanterie à chaque fois qu’il vient en France. » Z’avez pas vu Mirza ?« , en référence à la célèbre chanson de Nino Ferrer. Effectivement, on n’a pas beaucoup vu le Bosnien…

Quentin Halys a confirmé son bon début d’année (photo Laurent Sanson/Play In Challenger)

Halys est sur une bonne lancée depuis le début de l’année. Il a notamment gagné le tournoi challenger de Pau. Mais il évite pour autant de s’emballer. » Oui je suis bien. Mais on sait que quand le tournoi commence, tout reprend à zéro. J’ai pour moi la confiance mais il faut surtout pas que je prenne les matches à la légère. Tout le monde joue bien. On a vu aujourd’hui encore plein de super matches. Tout le monde peut battre tout le monde dans ce genre de tournoi. En tous cas je suis content de ma performance aujourd’hui, et je suis confiant pour la suite. »

Halys, le chouchou du public lillois

Cet habitué des Challengers ATP constate aussi: » le niveau sur les challengers est très bon. Que je sois tête de série ou pas, ça ne change pas grand-chose. Le classement ne reflète pas forcément le niveau des joueurs. Il faut s’accrocher et essayer de tout donner chaque semaine. »

Le joueur originaire de Bondy est apprécié du public lillois. Il est vrai que Quentin est un fidèle du tournoi de Lille, avant même qu’il ne devienne un Challenger 90.

Vidéo Sports 59/62. Quentin Halys nous parle du tournoi de Lille qu’il fréquente depuis longtemps.

Dès demain mercredi, Quentin Halys remet le couvert pour le 2ème tour. Il affrontera l’Ukrainien Vitaly Sachko, vainqueur lundi du Français Alexandre Mueller 6-2, 6-3. Un adversaire qu’il connaît bien. » Oui je l’ai rencontré en début d’année. Je l’ai battu sur une surface rapide en indoor. J’ai vu qu’il a fait un bon match hier soir. Je m’attends à un match solide. Il faudra servir un peu mieux qu’aujourd’hui et rester bien concentré.« 

Grégoire Barrère l’homme de Lille

Quelques heures avant Quentin Halys, Grégoire Barrère avait logiquement dominé l’Italien Andrea Arnaboldi (242e): 6-3, 6-1 ici à Lille. Francilien comme Quentin Halys, ce joueur de 28 ans a du mal à passer à l’échelon supérieur. Mais sur les courts du complexe Marcel-Bernard, il est comme chez lui. Barrère a en effet gagné les deux premières éditions du Play In Challenger en 2018 et 2019, avant d’être finaliste l’an passé face à Zizou Bergs. Trois finales en 3 éditions (celle de 2020 a été annulée à cause du covid): Grégoire Barrère, plus encore que Quentin Halys, est vraiment l’homme de Lille.

Grégoire Barrère n’a pas souffert face à l’Italien Arnaboldi (photo Laurent Sanson/Play In Challenger)

Mais s’il veut jouer une 4ème finale consécutive dimanche, il devra revenir à son meilleur niveau. Car il risque fort d’affronter le Lituanien Ricardas Berankis, tête de série n°1 du tournoi dès les 1/4 de finale. Ce dernier s’est qualifié pour le 2ème tour à l’issue d’un match à renversements face au jeune Français Ewan Furness, 283è à l’ATP.

Le Balte semblait parti vers une victoire facile en menant 6-0, 5-3, avant de s’écrouler en fin de deuxième manche, 5-7. Solide et expérimenté, le 86ème joueur mondial a finalement résisté à la fougue de son adversaire, pour remporter le troisième set 6-1, et se qualifier pour le tour suivant. Il affrontera un Allemand, Tobias Kamke ou Henri Squire.   

Le régional Clément Lestienne entre en lice

Suite et fin du 1er tour ce mercredi avec les matchs des jeunes Français : Arthus Fils (17 ans, 479e) sorti des qualifications contre le Russe Roman Safiullin (143e) tombeur de Stefanos Tsitsipas il y a deux mois à Marseille (ATP 250), et Sean Cuenin (18 ans, 826, wild-card) opposé à l’Italien Luca Nardi (297e). 

Le choc de la journée, comptant pour le 2e tour, opposera le tenant du titre Zizou Bergs (186e) au Français Laurent Lokoli (330e) qui a régalé le public lors de son 1er tour ce mardi contre le Belge Beaupain. A noter aussi l’entrée en lice du Néerlandais Robin Haase (ex 33e mondial, 263e) contre l’Ukrainien Illya Marchenko (252e).

Cette 3ème journée verra aussi l’entrée en lice du Picard Constant Lestienne, tête de série n°8, qui affrontera le Japonais Kaichi Ujida, en fin de matinée.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 908 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.