TENNIS: ZIZOU BERGS A LILLE, UNE ETAPE DANS SA PROGRESSION

Play In Challenger Lille Zizou Bergs
Zizou Bergs est bien entré dans le tournoi de Lille (photo Laurent Sanson/Play In Challenger)

Zizou Bergs est le dernier lauréat du Play In Challenger Lille. Le jeune Belge s’était révélé l’an passé sur les courts du TC Lillois en remportant le tournoi challenger du Nord à l’issue d’un parcours étincelant. Cette année, l’Anversois revient dans l’espoir de conserver son titre, même s’il n’est classé que tête de série n°7. Bergs en tous cas a bien démarré la compétition en éliminant Antoine Hoang au premier tour.

Le Play In Challenger Lille est tout de suite entré dans le vif du sujet avec un premier choc lundi soir entre Zizou Bergs, vainqueur 2021, et le Français Antoine Hoang, la révélation de Roland Garros 2019. Le match a tenu toutes ses promesses.

Un duel acharné entre … Loonois

Le Belge survole la première manche 6-3 et semble s’envoler vers la victoire dans le 2è set. Mais le Français revient et gagne cette manche 6-4. Le bras-de-fer indécis se termine par le succès final de Bergs (6-4) après 2h30 d’un combat acharné.

 » Au premier set, Antoine fait des erreurs », explique le joueur flamand dans un excellent français. » Dans le 2è aussi. Mais il a pris le jeu à son compte. Et dans la fin du 2è et le début du 3è set, il a eu des coups incroyables. Il a mis tous ses retours. C’était très difficile pour moi. Après j’ai eu plein d’opportunités au 3è set sur son service. Et au moins 7 ou 8 balles de break. Mais j’étais très fort mentalement. A la fin je prends une balle de break et je termine sur mon service. Je suis super content de gagner sur ce niveau là. »

Les deux adversaires se connaissent bien pour jouer notamment dans le même club en France… Le TC Loon-Plage avec Lucas Pouille. Mais curieusement, ils ne s’étaient jamais affrontés auparavant.

Zizou Bergs progresse tranquillement

Après son splendide parcours en challengers ATP l’an passé, on pensait le voir briller dans les grands tournois. Mais il est resté plutôt discret. Au point de se demander quel est son niveau lors de cette 4ème édition du tournoi de Lille. » Je suis plus fort que l’année passée », affirme Zizou Bergs. » L’an passé, j’étais dans une série victorieuse. J’étais très en forme. Mais aujourd’hui, je suis un joueur plus fort que l’année passée. Cela donne de la confiance. »

Ce joueur spectaculaire et expansif plaît forcément au public lillois. » L’année dernière, j’étais un joueur très agressif, mais pas si fort en défense. Mais cela ne change rien à mon attitude, d’être expressif. Je suis content d’avoir en moi ce feu qui me pousse à gagner. »

Objectif Roland-Garros

Si l’Anversois a conscience de progresser étape par étape, il reste lucide sur son niveau international actuel. Peut-il intégrer directement le tableau final des tournois du Grand Chelem ? » Honnêtement, pour le moment, non, je ne suis pas prêt pour cela« , répond Zizou Bergs à la question. » Je travaille dur. Je travaille mon physique mais je crois qu’il n’est pas prêt. Mais je n’ai aucun doute sur le fait que ça va venir. Il faut juste savoir quand. J’espère être prêt pour Roland-Garros. Après Lille et Saint-Brieux, je prends trois semaines pour m’entraîner très dur. Après, j’espère être prêt pour intégrer le tableau final des grands chelems. »

C’est certainement pour travailler son physique que le jeune Belge dispute aussi le double dans ce Play In Challenger. Même si la priorité reste bien sûr le simple. Zizou Bergs a les moyens d’aller loin dans le tournoi. Et pourquoi pas, de conserver son titre malgré une opposition plus relevée qu’en 2021, où il avait battu Grégoire Barrère en finale.

Suite du 1er tour ce mardi avec l’entrée en lice de la tête de série n°1, Ricardas Berankis (87e mondial) face au Français Evan Furness (283e).  Quentin Halys, tête de série n°2 (115e), sera opposé à Mirza Basic (220e) alors que Grégoire Barrère (178e), deux fois vainqueur à Lille, affrontera l’Italien Andrea Arnaboldi (242e). Seront également présents sur les courts le Français Enzo Couacaud (180e) contre le Norvégien Viktor Durasovic (329e) issu des qualifications, et Damir Dzumhur (136e, tête de série n°3) contre le Tchèque Jonas Forejtek (327e).

A propos de JEAN-MARC DEVRED 675 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Halys Barrère Lille leur réussit

Les commentaires sont fermés.